Vie universitaire

Fonctionnaires fédéraux recherchés

La Faculté des sciences sociales est maintenant associée à l’École de la fonction publique du Canada

Par : Yvon Larose
La fonction publique du Canada, le plus important employeur au pays avec ses quelque 250 000 employés, dont 58 000 au Québec, entend resserrer ses liens avec le milieu universitaire. Récemment, deux pas importants ont été franchis en ce sens avec l’Université Laval dans le cadre du Programme des sous-ministres champions du programme universitaire. Le Programme est géré par l’École de la fonction publique du Canada. D’une part, Nicole Fauvin, présidente de l’Agence de la fonction publique du Canada, a été nommée sous-ministre championne pour l’Université Laval auprès de la fonction publique fédérale. D’autre part, l’École a reconnu officiellement le nouveau programme multidisciplinaire de maîtrise en affaires publiques offert à Laval. Cela signifie que des étudiants pourront soumettre leur candidature à des stages dans la fonction publique fédérale. Laval fait maintenant partie d’une trentaine d’établissements universitaires associés à l’École.

Le vendredi 21 novembre, Nicole Fauvin était de passage sur le campus afin de participer à une première réunion de travail à la Faculté des sciences sociales. «Au fur et à mesure que nous nous rencontrerons, nous pourrons parler de choses très pratiques à mettre en place, indique-t-elle. Par exemple, des praticiens pourraient venir ici échanger avec les étudiants dans le cadre d’un cours ou d’un séminaire.» Selon Nicole Fauvin, le but ultime de cette association est de recruter de futurs fonctionnaires parmi les étudiants qui présentent un très bon dossier scolaire. «Nous visons également à créer des liens avec les chercheurs universitaires, poursuit-elle, afin d’avoir accès aux idées et théories de pointe en administration publique, et pour que leurs travaux viennent alimenter notre réflexion sur les besoins de la fonction publique fédérale.» Selon François Blais, doyen de la Faculté des sciences sociales, ce lien privilégié ne se limite pas à sa Faculté. «D’autres constituantes de l’Université pourraient vouloir aussi développer des opportunités avec la fonction publique fédérale, souligne-t-il. La sous-ministre championne est là pour aider.»

Le professeur Steve Jacob, du Département de science politique, dirige le programme de maîtrise en affaires publiques. «L’intérêt premier pour notre programme, soutient-il, est d’avoir une personne ressource identifiée dans la fonction publique fédérale. Un programme en affaires publiques doit être en harmonie avec ce qui se fait ou ce qui s’en vient dans la fonction publique.»

Il existe une grande variété d’emplois dans la fonction publique fédérale pour les diplômés universitaires des domaines professionnel, scientifique ou administratif. «C’est un milieu très stimulant et dynamique pour les diplômés universitaires», affirme le professeur Jacob.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!