Vie universitaire

Étudiant-athlète et citoyen engagé

La vie de Jérôme Turcotte-Routhier s’articule autour de trois axes: les études en droit, le basketball de haut niveau et l’action communautaire

Par : Yvon Larose
Dans quelques jours, l’étudiant de troisième année en droit Jérôme Turcotte-Routhier, un des piliers du club de basketball Rouge et Or, se rendra à Ottawa rencontrer le membre de l’Ordre du Canada avec lequel il sera jumelé pendant un an dans le cadre du Programme de mentorat de la gouverneure générale. Ce programme vise à soutenir des jeunes dans leurs efforts de changement social. «Je vois ma sélection comme une occasion favorable, explique l’étudiant. J’ai un projet pour développer l’engagement social des étudiants-athlètes. Nous occupons une position privilégiée par rapport à l’ensemble de la société, en particulier vis-à-vis des jeunes.»

Cette nomination fait suite au prix Ken-Shields qu’a reçu le numéro 22 du Rouge et Or en mars dernier. Cette récompense annuelle remise par Sport interuniversitaire canadien est décernée à l’étudiant-athlète universitaire qui s’est le mieux distingué sur le terrain de basket, dans ses études et dans la communauté. «Jérôme est le modèle d’étudiant-athlète parfait, avait alors déclaré l’entraîneur-chef du Rouge et Or basketball, Jacques Paiement fils. Il est engagé dans la communauté malgré la pratique d’un sport d’excellence où il se démarque. Depuis qu’il a commencé l’université, ses notes sont très bonnes.» Après la session d’automne 2008, la moyenne cumulative de l’étudiant-athlète s’élevait à 3,50 sur une possibilité de 4,33. Au terme de sa dernière campagne dans la conférence du Québec, le colosse de 1,95 mètre, qui évolue principalement à la position d’ailier, affichait une moyenne, par partie, de 11,5 points et de 7,3 rebonds.

Âgé de 22 ans, Jérôme Turcotte-Routhier a déjà donné plusieurs conférences dans les écoles primaires et secondaires de la région de Québec, ainsi que dans les camps de jour pour jeunes. C’est l’occasion pour lui de parler de ce que le sport lui a apporté, entre autres la discipline et le sens de l’organisation. Il a aussi animé une chronique mensuelle à la radio où il traitait notamment d’activité physique, de nutrition et de motivation. L’étudiant-athlète consacre également une partie de son temps à la section Université Laval d’Avocats sans frontières Canada, ainsi qu’au comité d’athlètes du programme Rouge et Or. «J’ai le désir de m’impliquer, dit-il. Je retire beaucoup sur les plans personnel et émotionnel de mon engagement social.»

Jérôme Turcotte-Routhier qualifie le basketball de «sport très complet», tant sur le plan de la stratégie que sur le plan athlétique. Sur un terrain de basket, ce dernier se distingue, entre autres, par sa polyvalence, qui lui permet de jouer à plusieurs positions. Il pratique ce sport depuis plus de 10 ans. Il y a quelques années, le jeune basketteur de talent a été approché par des universités américaines. «Décider d’aller étudier aux États-Unis dans la National Collegiate Athletic Association m’aurait permis d’accomplir autre chose, indique-t-il. Mais je suis satisfait de ma décision d’avoir choisi l’Université Laval. Son programme sportif n’a rien à envier aux autres universités. Et le fait d’être resté au Canada me permet, contrairement aux universités américaines, de ne pas faire uniquement du basket.» L’étudiant-athlète voit ce sport comme un moyen de s’améliorer comme personne. «Mais, ajoute-t-il, je ne vais pas faire ma vie dans le basket, loin de là.» Il dit trouver intéressante l’idée de peut-être faire ses études de maîtrise en Europe. Et jouer au basket, bien entendu, si des occasions se présentent.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!