Vie universitaire

Ensemble, face aux défis du DD

Les enjeux du développement durable sont nombreux et multifacettes, comme le montre la programmation du prochain colloque annuel de l'Institut EDS

Par : Matthieu Dessureault
Pour le professeur Jean Dubé, le transport en commun n'est pas bénéfique uniquement sur les plans environnemental et social. Il constitue aussi un puissant levier pour favoriser l'économie.
Pour le professeur Jean Dubé, le transport en commun n'est pas bénéfique uniquement sur les plans environnemental et social. Il constitue aussi un puissant levier pour favoriser l'économie.
On le sait tous, le transport en commun est bénéfique pour l'environnement. Il l'est aussi du point de vue social, puisqu'il permet aux citadins de se déplacer. En matière de retombées économiques, toutefois, les effets sont moins connus. Pourtant, la création d'une infrastructure d'autobus, de métro ou de tramway peut constituer un puissant levier pour favoriser l'économie, selon Jean Dubé, professeur à l'École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional. «C'est faux de croire qu'investir dans le transport en commun, ça ne rapporte rien. Il est possible de mesurer les retombées économiques liées à l'implantation d'un tel service. Dire que ce n'est pas rentable, ce n'est pas nécessairement vrai. Dire que ça n'a pas d'impacts, c'est encore moins vrai.»

Une étude qu'il a menée démontre que l'implantation d'une ligne de train de banlieue sur la Rive-Sud de Montréal, à partir de Mont-Saint-Hilaire, a contribué à générer une hausse de la valeur du marché immobilier. Le chercheur a croisé plusieurs données, notamment en analysant les ventes de propriétés se trouvant à proximité des gares avant, puis après leur construction, de 1992 à 2009. Les résultats ne l'ont pas étonné: avec l'arrivée du service de transport en commun, la valeur des maisons situées à moins d'un kilomètre des gares a augmenté jusqu'à 11%.

Selon lui, l'implantation d'un service rapide par bus à Québec, ce fameux projet de SRB, pourrait aussi avoir un effet positif sur la valeur foncière. «Nous avons réalisé une autre étude qui montre que les propriétés situées près des lignes du Métrobus ont connu une hausse de valeur. L'effet est beaucoup plus localisé que pour le train de banlieue, mais il est tout de même significatif.»

Le professeur abordera plus en détail la question des retombées économiques du transport en commun au prochain colloque de l'Institut EDS, dont il est membre régulier. Ouvert à tous, cet événement vise à encourager la réflexion et le dialogue sur les enjeux du développement durable. Des panels interdisciplinaires porteront sur les cinq axes de recherche de l'Institut, soit l'eau, la biodiversité, les changements climatiques, les villes et territoires et la gouvernance environnementale. Il sera question, par exemple, de l'adaptation des municipalités québécoises aux changements climatiques, des normes environnementales dans les accords commerciaux et de la crise de l'eau en Jordanie. Animées par différents experts, ces tables rondes permettront aux chercheurs, étudiants comme professeurs, de faire le point sur leurs travaux.

Autre volet important du colloque, un concours de vulgarisation scientifique s'offre aux étudiants qui veulent tester leurs aptitudes en communication. Ils devront présenter leur projet de maîtrise ou de doctorat en seulement trois minutes. Un beau défi pour ces participants, qui devront tenir compte d'un public diversifié comprenant des chercheurs et des élèves du secondaire. Il y aura également une exposition d'affiches scientifiques portant sur l'environnement ou le développement durable. Exposées durant toute la durée du colloque, ces affiches offriront un autre regard sur la recherche à l'Université. Les chercheurs seront sur place, le 24 mars, pendant la pause du midi, pour expliquer le contenu.

Les 23 et 24 mars, au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack. Consultez la programmation complète.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!