Vie universitaire

En bonne position!

La Direction santé et mieux-être au travail de l’Université propose une série de capsules vidéo sur des thèmes liés à l’ergonomie

Par : Renée Larochelle
Vous sentez bien que quelque chose cloche quand vous vous installez devant votre ordinateur pour travailler, mais quoi précisément, vous ne sauriez le dire. Votre fauteuil serait-il mal ajusté? Votre écran d’ordinateur serait-il placé trop loin, trop près, trop bas ou trop haut? Il y a aussi ce clavier dont la position constitue peut-être la source de l’inconfort que vous ressentez parfois aux avant-bras…. Grâce aux capsules vidéo produites par la Direction santé et mieux-être au travail du Vice-rectorat aux ressources humaines en collaboration avec la Direction des technologies de l’information, d’un seul clic, vous pouvez maintenant trouver la réponse à vos questions et améliorer ainsi votre qualité de vie.

Il s’agit de 8 capsules portant sur différents thèmes touchant l’ergonomie: le fauteuil ergonomique, la surface de travail, le moniteur, le clavier et la souris, l’ordinateur portable, le porte-documents, le téléphone et l’éclairage. D’une durée moyenne de quatre minutes, ces capsules s’adressent à tous les membres de la communauté universitaire, employés et étudiants. Et c’est gratuit!

«L’un des objectifs du projet est d’offrir un service complémentaire à ce que nous proposons déjà», explique Julie Readman, chargée de communication à la Direction santé et mieux-être au travail. «En effet, actuellement, un employé peut faire appel à nos services en cas de problème, souligne-t-elle. Il reçoit généralement la visite d’un ergonome dans les deux semaines suivant sa demande. Dans les cas les plus pressants, l’ergonome peut rencontrer la personne sur son lieu de travail le jour même. Ce service est toutefois payant et facturé aux unités.».

L’avantage des capsules vidéo est qu’elles donnent à la personne la possibilité de résoudre elle-même son problème, comme corriger sa posture en actionnant les manettes situées sous son fauteuil. Selon Marie-Pier Auclair Nicolles, conseillère en prévention à la Direction santé et mieux-être au travail, les capsules peuvent également servir d’aide-mémoire en ce qui concerne certains ajustements essentiels et ponctuels. «Par exemple, dit Marie-Pier Auclair Nicolles, on pense parfois que la hauteur de notre fauteuil est ajustée pour l’année et qu’on n’a plus à s’en soucier. Cependant, entre le 5 janvier et le 5 juin, la hauteur peut se modifier, car elle tend naturellement à changer à cause de la gravité. Une chose est certaine : on ne devrait jamais attendre que la douleur apparaisse avant de réagir.»

En visionnant les capsules, on apprendra ainsi qu’il est possible (et conseillé) de varier l’inclinaison du dossier de son fauteuil plusieurs fois par jour selon le degré de fatigue et d’inconfort ressentis. On en apprendra également davantage sur l’utilisation optimale du clavier raccourci, de l’ordinateur portable et de la souris (parfois trop volumineuse ou trop petite), sur le positionnement du porte-documents et, même, sur la façon d’en fabriquer un soi-même. «Il s’agit simplement de responsabiliser les personnes, de les impliquer dans leur qualité de vie et, surtout, de les inciter à ne pas attendre que la douleur survienne avant de rectifier le tir», résume Julie Readman.

Pour visionner les capsules 

 

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!