Vie universitaire

Données au suivant

L’équipe du Service de consultation statistique vous aide à démarrer vos projets de recherche sur des bases solides

Étudiantes et étudiants des 2e et 3e cycles, si la seule évocation du mot «statistique» vous fait frémir ou si vous avez déjà rêvé que vous mouriez ensevelis sous une montagne de données sans pouvoir vous en sortir, sachez que vous pouvez toujours frapper à la porte du Service de consultation statistique (SCS) du Département de mathématiques et de statistique, situé au bureau 2872, pavillon Alexandre-Vachon. Vous y trouverez notamment une équipe d’étudiants consultants qui vous aideront à y voir plus clair dans vos recherches, que vous soyez à l’étape de la planification du projet, de l’analyse des données, du traitement de questionnaires ou de l’interprétation et de la présentation des résultats.

«Pour les projets nécessitant un apport statistique soutenu, les chercheurs et les équipes de recherche peuvent retenir les services de trois consultants professionnels», souligne Louis-Paul Rivest, directeur scientifique du SCS. «Bien que nous n’ayons jamais fait de campagne publicitaire pour inciter les gens à venir nous consulter, le service demeure assez fréquenté», explique ce professeur au Département de mathématiques et de statistique qui travaille en collaboration avec Jean-Pierre Carmichaël et Aurélie Labbe, également professeurs à ce département.  Si les services offerts par les étudiants sont gratuits, ceux donnés par les consultants sont payants, selon un tarif horaire. 



Des chiffres et des lettres
Sans tambour ni trompette, le SCS contribue à éclaircir le parcours semé d’embûches des expériences, enquêtes et sondages menés par les membres de la communauté universitaire. En 2005, les étudiants consultants ont épaulé les étudiants de 2e et de 3e cycle à travers 186 projets dont 116 mémoires de maîtrise et 59 thèses de doctorat, pour un total de 613 heures de consultation. Parmi les principaux utilisateurs de ce service figurent les étudiants chercheurs des facultés des Sciences de l’agriculture et de l’alimentation (48 projets), Foresterie et géomatique (37), Sciences et génie (31) et Médecine (16). Pour leur part, les consultants professionnels ont participé à 138 projets de recherche provenant des facultés de Sciences et génie (41), Foresterie et géomatique (26), Sciences de l’agriculture et de l’alimentation (18) et Médecine (17).

Science relativement nouvelle, la statistique trouve des applications dans plusieurs domaines: en médecine sociale pour prévoir l'évolution des épidémies, en actuariat ou en finance pour évaluer les risques, en psychologie pour étudier les comportements, en économie pour faire des prévisions, dans l'industrie pharmaceutique pour les études sur des médicaments, pour ne citer que ces exemples. Étudiant à la maîtrise en statistique, Pierre-Hugues Carmichaël fait partie de l’équipe de consultants du SCS. «C’est une activité très formatrice car les personnes nous présentent des modèles que nous ne voyons pas nécessairement dans nos cours. De notre côté, nous n’avons pas à les convaincre du bien-fondé de l’analyse statistique car elles savent qu’il est important de partir du bon pied dans une recherche en ayant des données validées, par exemple.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!