Vie universitaire

Des étudiants plutôt satisfaits

Laval tire bien son épingle du jeu dans le cadre d’une vaste enquête sur la perception qu’ont les étudiants du premier cycle de plusieurs aspects importants de leur formation

Par : Yvon Larose
Les étudiants de Laval inscrits au baccalauréat ont une perception légèrement meilleure de la qualité de l’enseignement qu’ils reçoivent, que leurs pairs d’ailleurs au Canada ou aux États-Unis. En outre, ils seraient un peu plus nombreux que la moyenne à choisir le même établissement s’ils avaient à refaire leur parcours universitaire. Ces observations ont été faites par Luc Simon, agent de recherche et de planification au Bureau de planification et d’études institutionnelles (BPÉI), le vendredi 10 novembre au pavillon Charles-Eugène-Marchand, dans le cadre de L’Heure pédagogique.  Ce dernier présentait les grandes lignes d’un rapport récent rédigé par la Direction générale des programmes de premier cycle et le BPÉI. Les auteurs du rapport se sont appuyés sur les résultats d’une vaste enquête menée au printemps dernier par l’Université d’Indiana auprès d’étudiants de première année et de finissants au baccalauréat dans 557 universités américaines et canadiennes. Le sondage visait à mesurer la perception qu’ont les étudiants de plusieurs aspects importants de leur formation. En tout, 330 000 personnes ont rempli le questionnaire en ligne. À Laval, ce nombre s’élevait à 1 880. «Dans les questions d’appréciation générale, a indiqué Luc Simon, nos étudiants nous disent plus qu’ailleurs qu’ils sont satisfaits.»

Une première
Pour la première fois, l’Université Laval a participé au National Survey of Student Engagement. Ses répondants représentaient toutes les facultés ainsi que l’ensemble des programmes de bac.

«La particularité de l’enquête qui rend l’analyse intéressante est la possibilité de choisir des groupes de comparaison, a souligné Luc Simon. Nous avons donc choisi 28 universités canadiennes et 32 universités américaines pour former deux groupes de comparaison avec Laval.» Selon lui, Laval se situe à peu près dans la moyenne avec les deux groupes de comparaison pour l’effort demandé. Elle se situe un peu mieux que les pairs canadiens pour la qualité du milieu. Enfin, elle se situe au-dessus de la moyenne canadienne et est pratiquement comparable aux pairs américains pour l’apprentissage actif et participatif. «Mais, a-t-il ajouté, nous sommes un petit peu moins bien que nos pairs canadiens et pas mal moins bien que nos pairs américains pour l’interaction étudiants-professeurs. Nous sommes aussi un petit peu moins bien que les Canadiens et les Américains pour la diversité du vécu académique.»

Les auteurs du rapport sur les résultats de l’Université Laval indiquent que, pour une bonne partie des questions, Laval «tire bien son épingle du jeu et obtient des résultats comparables à ceux des groupes de pairs canadiens et américains». Selon les auteurs, la situation est encourageante, «compte tenu des différences importantes de moyens et de ressources qui subsistent entre les universités québécoises, canadiennes et américaines». Le rapport peut être consulté à l’adresse suivante: www.bpei.ulaval.ca/sgc/pid/5178.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!