Vie universitaire

Des étudiants-chercheurs satisfaits

Le taux de satisfaction des étudiants-chercheurs atteint 93 %

Par : Yvon Larose
Près de 1 700 étudiants inscrits à la maîtrise ou au doctorat, soit environ le quart des étudiants en formation aux cycles supérieurs, ont participé, au printemps 2010, à une enquête en ligne visant à connaître leur opinion sur la qualité de la formation et des services qu’ils reçoivent. À 93 %, ces répondants considèrent comme «excellente», «très bien» ou «bien» leur expérience universitaire. Un pourcentage encore plus élevé, soit 94 %, juge très positivement la qualité générale de l’enseignement ainsi que la relation entre les professeurs et les étudiants.

Cette enquête conduite par le Bureau de planification et d’études institutionnelles (BPEI) est la troisième du genre depuis 2005. Elle a comme particularité de s’inscrire dans une vaste consultation à l’échelle canadienne. Cette année, 37 universités ont pris part à l’exercice avec plus de 38 000 répondants. «Ces enquêtes sont utiles parce qu’elles donnent aux gestionnaires d’établissement une vision d’ensemble assez crédible de leur campus, explique Luc Simon, agent de recherche et de planification au BPEI. Mais, surtout, les données recueillies permettent de se comparer. Elles montrent ce qui est possible comme objectifs atteignables puisque d’autres l’ont fait.»

Laval fait partie du groupe des 13 grandes universités canadiennes (G13). Les réponses de ses répondants en ce qui concerne le corps professoral sont généralement égales ou supérieures aux moyennes du groupe. Par ailleurs, on note, pour Laval, un pourcentage légèrement plus élevé d’étudiants ayant bénéficié d’une bourse d’un organisme subventionnaire fédéral ou provincial. «Cela signifie que nous avons au moins autant de très bons étudiants que partout ailleurs», soutient Luc Simon.

En moyenne, 18 % des répondants des autres universités du G13 déclarent travailler à l’extérieur du campus. À Laval, ce chiffre monte à 25 %. «Comme dans l’enquête de 2007, souligne Luc Simon, cela confirme que nos étudiants ont un peu moins l’occasion de travailler comme assistants ou auxiliaires de recherche.»

Les répondants de Laval jugent entre «bien» et «excellent» 18 ressources et services offerts sur le campus. À Laval, on utilise nettement plus certaines ressources et services comme le Bureau des bourses et de l’aide financière, les installations sportives et le Service de placement.

D’une enquête à l’autre, on note une stabilité dans les pourcentages de réponses aux quelque 150 questions posées. «Cette stabilité confirme que les universités réussissent, année après année, à bien servir cette catégorie d’étudiants, indique Luc Simon. C’est la preuve que les mécanismes mis en place sont efficaces.»

Un rapport synthèse de l’enquête menée à l’Université sera accessible fin septembre sur le site Web du BPEI (www.bpei.ulaval.ca) et sur celui de la Faculté des études supérieures (www.fes.ulaval.ca).

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!