Vie universitaire

Des années bien remplies

La direction de l’Université a rendu hommage aux membres du personnel ayant cumulé 25 années de service en 2009

Par : Yvon Larose
Mario Fafard, Hélène Cauffopé et Martin Plante lors de la cérémonie du 20 mai.
Mario Fafard, Hélène Cauffopé et Martin Plante lors de la cérémonie du 20 mai.
Hélène Cauffopé, responsable de promotion et d’information sur les études au Bureau du recrutement étudiant, cumulait l’an dernier 25 années de service à l’Université. «Si c’était à refaire, dit-elle, c’est sûr que je choisirais l’Université Laval, parce qu’on y trouve ce que j’apprécie le plus dans mon travail: la diversité. Je côtoie tous les domaines du savoir. Ainsi, le même jour je peux répondre à un étudiant qui me demande si l’Université offre un programme en animation, et à un autre qui veut savoir s’il peut faire son doctorat en droit à Laval.» Selon elle, une université est un endroit unique. «Un jour donné, poursuit-elle, on peut être assis à la cafétéria à côté d’un professeur de génie mécanique qui se passionne pour le roulement à billes et le lendemain à côté d’un prof d’anthropologie qui étudie les peuples indigènes d’Amérique du Sud.» Le jeudi 20 mai, au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack, la direction de l’Université a rendu hommage à 52 membres du personnel, dont Hélène Cauffopé, lors d’une cérémonie visant à souligner 25 années de service en 2009. Au total, 85 membres du personnel avaient cumulé de tels états de service l’an dernier.

Un milieu effervescent
Hélène Cauffopé a commencé sa carrière à l’Université comme psychologue contractuelle. «Ce milieu est stimulant, explique-t-elle. Les étudiants sont toujours jeunes et on sent une effervescence créatrice parmi les chercheurs.» À l’automne 1997, à la recherche de nouveaux défis, elle bifurque vers le recrutement international. Quelques mois plus tard, elle était en France. «Ce travail sur la route me passionne, affirme-t-elle. Les étudiants que je rencontre sont en général dans un moment extrêmement important de leur vie. Ils ont des rêves, ils vont quitter leur pays et il ne faut pas les décevoir.»

Martin Plante est depuis 2001 technicien expert au Département de géologie et de génie géologique. Il y a un quart de siècle, il entrait au Département de chimie comme technicien en chimie. «Mon arrivée à l’Université demeure mon plus beau souvenir, dit-il. J’étais épaté de travailler pour une telle organisation. Si c’était à refaire, je choisirais encore une fois Laval.» Martin Plante se dit «pas mal satisfait» du chemin parcouru. Il a particulièrement aimé travailler avec les étudiants. «Ils ont toujours 20 ans, explique-t-il, ils me poussent continuellement vers le changement et les questionnements.»

Dès ses études de doctorat, Mario Fafard, aujourd’hui professeur au Département de génie civil, était très motivé par la perspective d’une carrière universitaire en enseignement et en recherche. «J’ai réussi à me réaliser très bien sur les plans professionnel et personnel à l’Université», affirme-t-il. Un moment important de sa carrière est l’année sabbatique qu’il a passée en milieu industriel. «J’ai par la suite monté plusieurs projets de recherche en partenariat avec le secteur privé», souligne-t-il. Mario Fafard a toujours développé des rapports harmonieux avec ses étudiants. Selon lui, enseigner devrait toujours être une source de grande motivation. «Voir des étudiants aller au-delà de ce qui est discuté et être capables d’innover par eux-mêmes dans des projets de recherche est enrichissant», indique-t-il. Son meilleur souvenir? «Lorsque mon tout premier étudiant au doctorat a obtenu son diplôme, répond-il. Pour moi, il s’agissait d’une fierté personnelle.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!