Vie universitaire

De l'or dans le Jardin

Le Jardin géologique de la Faculté des sciences et de génie s’est enrichi d’un nouveau spécimen. La compagnie Mines Agnico-Eagle a fait don à l’Université d’un échantillon provenant de la mine LaRonde qu’elle exploite en Abitibi. Sélectionné par David Pitre, un diplômé du Département de géologie et de génie géologique maintenant à l’emploi de cette compagnie, ce bloc de cinq tonnes, aux allures de gros cube rubané, renferme de l’or, du zinc, du cuivre, de l’argent et du plomb. Selon le responsable du Jardin géologique, le professeur Georges Beaudoin, le spécimen contient environ quinze grammes d’or, ce qui équivaut à 435$ de ce précieux métal. Avis aux intéressés, l’or est disséminé dans tout l’échantillon et il n’est pas visible à l’oeil nu. Il est donc inutile d’essayer d’en tirer quoi que ce soit à l’aide d’un marteau. La mine d’où provient ce bloc est la plus grosse mine d’or en exploitation au Québec. Son puits descend à 2250 mètres sous la surface, ce qui en fait le plus profond des Amériques. En comptant cet ajout, le Jardin géologique regroupe maintenant 34 spécimens représentant les principaux minerais exploités au Québec depuis le milieu du XXe siècle.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!