Vie universitaire

De la parole à l'acte

La Clinique d’enseignement universitaire en orthophonie ouvre ses portes le 12 janvier

Par : Jean Hamann
Après plusieurs mois de réflexion et de discussion, les responsables du programme d’orthophonie procéderont à l’ouverture de la Clinique d’enseignement universitaire en orthophonie le 12 janvier. Cette clinique, intégrée au CSSS Vieille-Capitale et qui loge dans l’édifice Courchesne sur le chemin Sainte-Foy, viendra résoudre le problème que posait le manque de places de stages pour les étudiants inscrits au programme d’orthophonie, souligne la coordonnatrice de la clinique, Marianne Croteau.
   
Le Québec compose depuis plusieurs années avec un manque d’orthophonistes. Résultat: les délais pour obtenir une consultation s’allongent et les régions peinent à combler les postes disponibles. Pour pallier cette pénurie, le nombre d’admissions au programme d’orthophonie, donné par le Département de réadaptation, est passé de 28 en 2006 à 42 cet automne, et il sera porté à 50 en septembre prochain. Chaque étudiant effectue cinq stages pendant sa formation de deux ans de sorte que la hausse des effectifs posait un défi de taille. «Il fallait trouver moyen d’offrir plus de places de stages sans surcharger les milieux cliniques de la région qui accueillent déjà des stagiaires, d’où l’idée de créer une clinique universitaire», résume Marianne Croteau.
   
Cet hiver, la clinique universitaire accueillera quatre étudiants, mais ce nombre passera à 50 par année une fois la vitesse de croisière atteinte, en septembre 2010. Les étudiants seront supervisés par des professeurs et des chargées d’enseignement du programme d’orthophonie et, au besoin, par des orthophonistes du milieu clinique.

 Les clients qui seront vus à la clinique devront avoir été adressés par des établissements du réseau de la santé ou de l’éducation. Chaque client bénéficiera, sans frais, d’un suivi hebdomadaire d’une durée de 8 à 13 semaines. À compter de septembre 2010, on estime que 116 personnes par année profiteront des services offerts à la clinique. Outre les problèmes de la parole les plus courants, la clinique offrira des services aux clientèles moins bien desservies, notamment les élèves du 2e cycle du primaire et du secondaire, les personnes âgées et les personnes aux prises avec des troubles de la voix ou de bégaiement. La diversité des cas qui y seront vus assurera une expérience pratique formatrice aux stagiaires.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!