Vie universitaire

De beaux lendemains

Les nouveaux retraités 2009 ont le sentiment du devoir accompli

Par : Renée Larochelle
«C’est en travaillant à l’Université que j’ai fini par croire en moi, dit Hélène Giguère, responsable de la fidélisation à la Fondation de l’Université Laval. J’ai trouvé le milieu dynamique et pétillant. L’Université, c’est comme un incubateur de projets et de talents, c’est demain au présent.» Hélène Giguère fait partie du groupe de 157 membres du personnel de l’Université qui ont pris officiellement leur retraite en 2009 et en l’honneur desquels une cérémonie a eu lieu le 27 mai, au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack. Aux personnes présentes, le recteur Denis Brière a rappelé qu’elles étaient toujours les bienvenues sur le campus. «Vous êtes et serez toujours membres de la communauté universitaire, a-t-il dit à l’auditoire attentif. N’oubliez pas de garder le contact.» 

Parlant de contact, il faut dire que certains retraités ne font que ralentir leurs activités universitaires. C’est le cas de Pierre Letartre, qui a été professeur de gestion urbaine et immobilière au Département de management de la Faculté des sciences de l’administration durant 35 ans et qui demeure professeur associé à l’École supérieure d’aménagement du territoire et de développement régional, en plus de siéger à divers comités. C’est également le cas de Rachèle Lavoie, qui a été chargée de cours au Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage de la Faculté des sciences de l’éducation pendant 27 ans. Ayant développé un cours visant à aider des étudiants présentant des difficultés d’apprentissage, elle agit aujourd’hui à titre de consultante en développement pédagogique.

Sports et voyages
Pour d’autres personnes, la retraite sonne plutôt joyeusement le glas de leurs activités à l’Université, pourrait-on dire, en même temps que se profile une plus grande ouverture à d’autres intérêts déjà bien ancrés dans leur existence. Ainsi, Diane Rémillard, agente de secrétariat durant 36 ans au Service des relations publiques (dont le nom a changé depuis), pourra se consacrer à ses deux passions: les voyages et la culture des légumes. Edgar Guindon, analyste en informatique à la Direction des technologies de l’information durant près de 25 ans, continuera de faire du sport et de voyager.

Que retiendront ces nouveaux retraités de ces années passées à l’Université Laval? Bien de belles choses, à en juger par leurs propos. Pour Hélène Giguère, ce sera le sentiment d’avoir aidé des étudiants à poursuivre leurs études grâce aux dons récoltés par la Fondation. Rachèle Lavoie, elle, se souvient de ce moment béni où un étudiant candidat au décrochage lui a dit un jour avoir poursuivi ses études grâce à son soutien et à ses conseils. Le mot de la fin revient au professeur Pierre Letartre. «J’ai dit un jour à mes étudiants que j’avais appris d’eux autant qu’ils avaient appris de moi, affirme-t-il. Et c’est vrai que le contact avec certains étudiants est extrêmement enrichissant. Dans une classe, quand un étudiant vient te dire qu’il a apprécié ton cours, ça illumine ta journée.»


                                

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!