Vie universitaire

Danseuses de l'âge du fer

Régine Hunziker-Rodewald, de l'Université de Strasbourg, discutera des origines de figurines retrouvées en Transjordanie

Nues, tatouées et ornées de multiples bracelets aux poignets, aux bras et aux chevilles, les danseuses d'argile de la région du Levant Sud sont de jolies figurines estampées en terre cuite suggérant des gestes de danse. Jouant souvent du tambour et portant parfois un bébé sur la hanche, ces figures vieilles de 3 000 ans ont jadis été intégrées, entre autres, dans des autels à parfum, des vases de libation et des modèles architecturaux.

Plus de 400 fragments de ces danseuses ont été retrouvées en Transjordanie. Lors d'une conférence présentée par la Faculté de théologie et de sciences religieuses, la professeure Régine Hunziker-Rodewald, de l'Université de Strasbourg, discutera des origines de ces figurines ainsi que des rituels qui leur sont associés.

Jeudi 17 novembre, à 19h, au local 813 du pavillon Félix-Antoine-Savard. Entrée libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!