Vie universitaire

Création de trois nouveaux programmes

Par : Yvon Larose
L’Université va de l’avant avec trois nouveaux programmes d’études, dont deux en sciences de la santé, soit un doctorat de premier cycle en pharmacie et un baccalauréat en sciences biomédicales. Réunis en séance ordinaire, le mardi 4 novembre, les membres du Conseil universitaire ont voté à 49 voix contre aucune pour le premier projet et à 44 voix contre 1 pour le second projet. Les deux programmes doivent maintenant recevoir les approbations usuelles de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec, et du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Leur implantation n’est pas prévue avant l’automne 2010.

Laval est le second établissement universitaire au Canada à annoncer la transformation de son programme de baccalauréat en pharmacie en un doctorat de premier cycle. L’Université s’aligne ainsi sur une tendance nord-américaine. Mais il y a plus. «Le programme aura une approche pédagogique complètement nouvelle, soit l’approche par compétences plutôt que par contenus, explique François Pothier, président de la Commission des études. Nous allons former des gens qui seront mieux préparés à intervenir auprès de la clientèle.» Selon lui, le rôle du pharmacien évolue vers davantage de consultation et de suivi dans un contexte où de nouveaux médicaments arrivent régulièrement sur le marché et où les besoins des clients se complexifient.

«Le baccalauréat en sciences biomédicales sera complètement nouveau, souligne François Pothier. Il sera orienté vers la physiopathologie humaine et la compréhension des grands problèmes de santé, dont le cancer, en rapport avec les nouvelles méthodes de recherche que sont la génomique et les mécanismes moléculaires. Ce sera une belle collaboration entre les facultés de Médecine et des Sciences et de Génie puisque des professeurs de médecine et de biologie vont y enseigner.» Le programme se distinguera par une progression d’apprentissages de la salle de classe vers le milieu de travail. On y abordera des compétences telles que l’expertise, l’autonomie, la communication, l’éthique et la collaboration.

Le Conseil universitaire a également approuvé, à 46 voix contre aucune, la création d’un programme de diplôme d’études supérieures spécialisées en nutrition-alimentation fonctionnelle et santé. Ce programme, qui fera l’objet d’une procédure accélérée, sera implanté dès la session d’hiver 2009. Il s’adresse aux professionnels de la santé et aux professionnels de la transformation des aliments. Les candidats admis pourront approfondir leur réflexion par rapport aux différents enjeux découlant de la popularité grandissante des nutraceutiques, des aliments fonctionnels et des produits de santé naturels. «Ce programme sera offert complètement à distance et en ligne», indique François Pothier. Il le sera également à temps complet ou à temps partiel.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!