Vie universitaire

Courrier

Humpty Dumpty

Le journal Le Devoir (édition des 17 et 18 mai, page A5) rapporte, sous la plume de Rolande Parent, des déclarations lancées par le maire Régis Labeaume de Québec, ce dernier vendredi, devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain: «À Québec, on vit le phénomène Humpty Dumpty. Grosse tête et petites pattes», a-t-il lancé, déclenchant des éclats de rire parmi les quelque 500 personnes du milieu des affaires présentes. Je me demande à quoi ont pensé les autres qui n’ont pas éclaté de rire. Je m’interroge même sur le sens des rires de ceux qui les ont échappés.
  
Le maire Labeaume parlait de la recherche et poursuivait: «Notre grand défi est d’industrialiser la connaissance. […] Y a-t-il moyen d’aligner les chercheurs pour créer des produits commercialisables qui rapportent des chèques?» a-t-il demandé. J’ai du respect pour le désir d’agir de notre maire et ses coups de gueule m’ont parfois fait sourire. Aujourd’hui, je vis de l’indignation et de l’inquiétude. Bien sûr, il a reconnu «qu’il forçait légèrement le trait», mais cet aveu qui a suivi son emportement ne me rassure pas sur la profondeur et la complexité de son analyse lorsqu’il est question de développement de société et de recherche d’une voie juste.
  
Soyez assurés que je me retiens de lui répondre par un coup de gueule. Les champs de la connaissance et de la culture sont trop précieux pour risquer de les piétiner d’une danse de fou du roi.

HENRI HAMEL
Membre de la communauté universitaire

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!