Vie universitaire

Campus express

Folie, psychose et maladie mentale
Si l'on accepte de désigner la «folie» ce domaine où une organisation sociale voit ses constructions prises en défaut par un des siens, le «fou», ne faut-il pas considérer que la folie en dit plus sur les limites de la société que sur le fou? Pourtant, dans son désir de connaissance, la modernité, de concert avec les sciences humaines, a rabattu la folie sur le fou, faisant porter à ce dernier tout le poids de son inadaptation. Une question reste donc ouverte: les sciences humaines, par la psychiatrie, ont-elles clos ou non la question de la folie comme interrogation des limites de la politique et de la démocratie en particulier? Le Département de sociologie, en collaboration avec le comité d’activités de la revue Aspects sociologiques, invite la communauté universitaire à trouver réponses à ces questions en assistant à la conférence «Folie, psychose et maladie mentale» de Roger Ferreri, psychanalyste, psychiatre et chef de service de psychiatrie infanto-juvénile à Evry, France. L'événement se déroulera le vendredi 21 novembre, à 14 h, au local 2419 du pavillon Charles-De Koninck. Roger Ferreri est également le membre fondateur de l'association Pratiques de la folie et assure la formation au Département de philosophie de l'Université Paris-XII.

Nouvel outil de classe virtuelle
Le Bureau des services pédagogiques (BSP) organise une séance d’information qui vise à présenter à la communauté universitaire un nouvel outil de classe virtuelle synchrone qui permet la communication et la collaboration entre étudiants et enseignants. Cette rencontre se tiendra le mardi 25 novembre, de 12 h 15 à 13 h 15, au local 1210 du pavillon Charles-Eugène-Marchand. Lors de cette rencontre d'une heure, le BSP présentera l'offre de services en ce qui concerne l'appropriation de la plateforme par les enseignants et les étudiants de l'Université. Michael Power, professeur à la Faculté des sciences de l’éducation, témoignera aussi de son expérience personnelle d'appropriation de l'outil et traitera des possibilités de la classe virtuelle pour l'enseignement-apprentissage. L'Université a fait récemment l'achat d'une licence institutionnelle de 150 sièges virtuels dans le but de bonifier ses activités d'enseignement, notamment dans les cours hybrides et à distance. L'outil vient s’ajouter aux plateformes d'apprentissage asynchrone (WebCT, Typo3) utilisées depuis plusieurs années déjà par beaucoup d'enseignants. Ce nouvel outil de classe virtuelle s'inscrit dans le projet d’environnement numérique d’apprentissage actuellement en développement.

Jeux photoniques le 27 novembre
Le Regroupement des étudiants en optique et photonique présente, le jeudi 27 novembre, la toute première compétition des Jeux photoniques. Destinée aux élèves de cinquième secondaire, cette compétition amicale a pour but de favoriser l'apprentissage de l'optique et de la photonique par l'application concrète de principes de physique et la résolution de problèmes. Une soixantaine d’élèves des écoles secondaires Vanier et Jean-de-Brébeuf, divisés en équipe de quatre ou cinq participants, se mesureront lors de l’événement. Ils disposeront du même matériel et des mêmes outils pour réaliser une série d'épreuves qui fera appel à leurs connaissances et talents artistiques de même qu'à leur débrouillardise, imagination et esprit d'équipe. Des étudiants universitaires en optique et photonique superviseront les épreuves. Des prix d'une valeur totale dépassant 1 000 $ seront remis aux équipes qui s'illustreront. Une visite guidée des laboratoires du Centre d'optique, photonique et laser clôturera la journée. Pour plus d’information: www.repol.copl.ulaval.ca/jeux.

Apporte ton jouet!
Préambule communication invite la communauté universitaire à créer des souvenirs au cours de l’événement Apporte ton jouet. Afin d’embellir le Noël des enfants défavorisés de la ville de Québec, une collecte de jouets, de denrées non périssables et de vêtements aura lieu les 25, 26 et 27 novembre. Les généreux donateurs pourront déposer leurs dons aux pavillons Alphonse-Desjardins, Charles-De Koninck, Ferdinand-Vandry ainsi qu'à Préambule communication situé au local 3790 du pavillon Louis-Jaques-Casault. Les articles amassés seront remis à la Société Saint-Vincent-de-Paul qui les redistribuera lors du Noël des enfants de Radio-Canada. Préambule communication est une entreprise étudiante qui donne la chance à des étudiants de communication publique d’acquérir une expérience concrète en communication. Elle compte déjà 22 ans d'existence.

Les vertus cachées du rapport Castonguay
Les médias ont laissé l'impression que le rapport du Groupe de travail sur le financement du système de santé prônait la privatisation du système de santé en plus de proposer «la fin de la gratuité» des soins de santé au Québec. Vice-président du Groupe de travail, Michel Venne propose une relecture de ce rapport afin d'en saisir les vertus cachées. Car aucun des problèmes qui y sont soulevés n'est réglé et la question du financement du système reviendra tôt au tard hanter les gouvernements. Cette conférence, qui s'inscrit dans les Midis du Centre d'analyse des politiques publiques (CAPP), se tiendra le mercredi 26 novembre, à midi, au local 3A du pavillon Charles-De Koninck. Michel Venne est le directeur général et le cofondateur de l'Institut du Nouveau Monde ainsi que le codirecteur de L'Annuaire du Québec.

Analystes du débat des chefs recherchés
À l'occasion de l’élection provinciale québécoise, Radio-Canada et le Groupe de recherche en communication politique du Département d’information et de communication cherchent 45 étudiants pour analyser en direct la performance des leaders politiques lors du prochain débat des chefs, diffusé le 25 novembre à 20 h. Les participants doivent être citoyens canadiens, avoir le droit de vote au Québec et être préférablement indécis quant à leur intention de vote. Les étudiants intéressés sont priés de communiquer avant le 21 novembre avec Thierry Giasson par téléphone au 656-2131, poste 7709 ou par courriel à l’adresse thierry.giasson@com.ulaval.ca. Les candidats devront répondre à quelques questions de sélection qui assureront la représentativité de l’échantillon de participants.

Le genre littéraire des écrits plotiniens
Les Midis du laboratoire de philosophie ancienne et médiévale présentent une conférence de Jean-Marc Narbonne, professeur à la Faculté de philosophie: «Le genre littéraire des écrits plotiniens». Cette activité se déroulera le lundi 24 novembre, de 11 h 30 à 12 h 20, au local 078 du pavillon Félix-Antoine-Savard. Peu de recherches ont été menées sur le genre littéraire des écrits plotiniens depuis les analyses développées par Émile Bréhier dans sa grande édition des Ennéades en 1924 et selon qui les traités de Plotin appartiendraient globalement au genre de la diatribe. À l’examen, on constate que la situation est bien plus complexe que cela et que le genre diatribique ne rejoint qu’une partie des traités. Jean-Marc Narbonne proposera quelques pistes de solution pour une meilleure compréhension des procédés littéraires plotiniens et se penchera en même temps sur le problème de sa méthode exégétique.

Diabète de type 2 chez les femmes de la Réunion
Une communication scientifique en santé communautaire intitulée «L'art de la négociation entre le contexte de vie et le diabète de type 2. Stratégies d'autogestion développées par les femmes de l'île de la Réunion» sera prononcée par Annie Boivin, étudiante à la maîtrise en santé communautaire. Cet événement aura lieu le mardi 25 novembre, à midi, au local 3115 du pavillon de l'Est. La recherche de l'étudiante a été menée à l'île de la Réunion, département français d'outre-mer où 15 % des adultes sont atteints de cette maladie. Les femmes qui sont parvenues à mieux vivre avec leur diabète sont celles qui ont réussi à créer un espace de négociation entre les conseils médicaux et leur contexte de vie. Annie Boivin décrira la réalité vécue par ces femmes, leur alimentation en tant que repère identitaire de même que leurs rôles et obligations. Elle parlera ensuite des recommandations médicales qui leur sont données et qui ne tiennent souvent aucunement compte de leur réalité. Enfin, l'étudiante mettra en lumière de quelle façon ces femmes, en partant de leur savoir populaire et de leurs expériences, parviennent à mettre au point des stratégies pour mener leur vie quotidienne tout en respectant les contraintes de la maladie. Ces femmes pourraient participer à l'élaboration d'interventions qui tiennent compte du savoir populaire et sont mieux adaptées à la réalité vécue par les personnes diabétiques de la Réunion.

L'après-Kyoto, où en sommes-nous?
L’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société (EDS) organise trois activités en lien avec le régime post-Kyoto en novembre et décembre. La toute première est un séminaire d'introduction à l'initiative REDD, soit la réduction des émissions résultant du déboisement dans les pays en développement. Organisé en collaboration avec le Centre d’étude de la forêt (CEF), ce séminaire aura lieu le vendredi 21 novembre, de 9 h 30 à 12 h 30, à l'auditorium Hydro-Québec du pavillon Charles-Eugène-Marchand. Trois experts y seront réunis: Catherine Potvin, professeure au Département de biologie de l'Université McGill et spécialiste du déboisement évité; Alison Munson, professeure à la Faculté de foresterie et de géomatique de Laval et spécialiste en séquestration du carbone; Paul Thomassin, professeur en économie rurale à l'Université McGill et spécialiste du marché du carbone. Le deuxième événement est une conférence sur «Les impacts de l'ouverture du passage du Nord-Ouest» prononcée par Frédéric Lasserre, professeur au Département de géographie et directeur de l'Observatoire de recherches internationales sur l'eau. L'activité, qui est l'une des Grandes Conférences de l'Institut EDS, sera animée par le journaliste Errol Duchaine de Radio-Canada et aura lieu le mercredi 26 novembre, à 19 h 30, à l'amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins. Il en coûtera 5 $ pour y assister. Pour clore ces activités, le directeur de l'Institut EDS, Philippe Le Prestre, viendra livrer ses réflexions sur l'avenir du régime climatique, l'état des négociations en cours et les effets possibles de la nouvelle administration américaine lors de la conférence «Changements climatiques. L'après-Kyoto, où en sont les discussions?». Celle-ci se déroulera le jeudi 4 décembre, de 11 h 30 à 13 h au local 3A du pavillon Charles-De Koninck.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!