Vie universitaire

Campus express

Colloque annuel du Centre d’études nordiques
Le 28e Colloque annuel du Centre d’études nordiques (CEN) aura lieu les 31 janvier et le 1er février à la salle 2320 du pavillon Kruger. À cette occasion, les étudiants-chercheurs et les stagiaires postdoctoraux du CEN feront le point sur l’avancement de leurs travaux. De plus, une conférence publique, intitulée «Projet de gouvernance des Inuits du Nunavik (Nord du Québec): défis et projet innovateur», sera prononcée, le 31 janvier à 19h30, par Donat Savoie du ministère des Affaires indiennes et du Nord. Le 1er février à 15h30, une table ronde portant sur les «Enjeux du développement durable dans le contexte environnemental et économique du Nord canadien», clôturera le colloque. Experts invités: Frédéric Lasserre, professeur au Département de géographie, Louis Fortier, professeur au Département de biologie, Jean-Francois Arteau, adjoint exécutif et conseiller juridique au Président, Société Makivik, et Steven Neatt, responsable Déglaçage, escorte et contrôle des inondations, Garde côtière canadienne. Modérateur: Michel Allard, directeur par intérim du CEN. Le programme détaillé de l’événement est disponible à www.cen.ulaval.ca.

Gandhi, figure marquante du siècle dernier
Le 30 janvier 1948, Mohandas Karamchand Gandhi tombait sous les balles d’un fanatique. Ainsi disparaissait celui qu’on appelait le Mahatma, la Grande âme. Figure marquante de l’Inde et de l’humanité du 20e siècle, le petit homme au crâne rasé et aux lunettes rondes, vêtu d’un simple vêtement qu’il avait lui-même tissé, avait réussi, à force de grandeur d’âme, de générosité, mais aussi de foi et d’action politique, à ébranler l’Empire britannique et à entraîner avec lui tout un pays pour s’affranchir du joug politique de la Grande-Bretagne. Il laisse derrière lui un héritage encore à explorer sur la non-violence et le respect de l’être humain qui demeurent pertinents pour relever les défis qui se posent à nous aujourd’hui. Le Cercle Gandhi, créé il y a dix ans sur le campus, soulignera l’événement à l’occasion d’une journée commémorative qui aura lieu le mercredi 30 janvier, de 9 h à 17 h, à l’Agora du pavillon Alphonse-Desjardins. Une exposition se tiendra sur place et un documentaire sur l’assassinat politique de Gandhi sera repris en boucle toutes les heures. À 12 h, Guy St-Michel, directeur du Bureau d’accueil et d’animation, prononcera la conférence «Gandhi, une figure prophétique pour notre temps», qui sera suivie d’un échange-discussion.

Être mère et féministe
Être mère et féministe, est-ce vraiment plus facile à vivre aujourd'hui? Étant donné l’importance mondialement accordée au concept libéral d’égalité des sexes et la volonté, portée par certains courants féministes dominants, de voir disparaître la pertinence d’utiliser la différence sexuelle dans notre organisation sociale, il apparaît de plus en plus difficile de se solidariser sur la base de l’identité sexuée «femme». Cela se fait pour revendiquer des choses équivalant aux hommes en ce qui concerne les droits, l’éducation, le travail, le salaire, mais de moins en moins pour améliorer le sort des femmes à partir de leurs réalités de fille, de conjointe et de mère. De là l’idée de remettre de l’avant l’importance de la différence sexuelle afin que les mouvements féministes rejoignent davantage les réalités des jeunes femmes de notre époque qui ont à vivre cette difficile cohabitation de la maternité et du féminisme. Dans le cadre des midis recherche de la Chaire d'étude Claire-Bonenfant sur la condition des femmes, Annie Vézina, chargée de cours en anthropologie, donnera une conférence intitulée «Jeune mère et féministe: de l’importance de la différence sexuelle», le mardi 29 janvier, à 12 h, au local 1475 du pavillon Charles-De Koninck.

Conférence de Jean-Marc Hachey
Pour une deuxième année consécutive, le Bureau international, en collaboration avec le Service de placement, présente la conférence de Jean-Marc Hachey, conférencier de renommée mondiale sur les carrières à l’international et auteur à succès du Big Guide to Living and Working Overseas, considéré comme une référence de choix pour une recherche d’emploi à l’international. L'an dernier, quelque 400 personnes avaient assisté à son exposé. Jean-Marc Hachey présentera sa conférence à deux reprises le jeudi 7 février, soit à 10 h et à 15 h 30. Les deux présentations auront lieu au Théâtre de la cité universitaire du pavillon Palasis-Prince. La conférence propose des stratégies efficaces pour préparer sa carrière à l’international. Jean-Marc Hachey a travaillé pour le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés, pour l’Entraide universitaire mondiale du Canada, pour le Carrefour canadien international et comme bénévole pour le German Volunteer Service. Il est un conférencier très demandé dans les universités et les organismes en Amérique du Nord et en Europe. Cette conférence gratuite est organisée également en collaboration avec le Partenariat pour l'atteinte des objectifs du millénaire en développement et est présentée à l'occasion de la Semaine du développement international 2008, dont la programmation est disponible au www.pomd.org.

De la lettre à la page Web
Venez découvrir De la lettre à la page Web: savoir communiquer avec le grand public, dans une conférence donnée par Isabelle Clerc, professeure titulaire au Département d'information et de communication et auteure de cet ouvrage. Ce guide pratique permet de développer, de bonifier et d’optimiser ses connaissances et son expertise en ce qui a trait à la préparation de lettres, de courriels, de formulaires papier ou électroniques et de pages Web. Un échange suivra la présentation. Isabelle Clerc enseigne notamment la communication écrite et l’écriture journalistique. Sur sa feuille de route, dans le seul champ de la rédaction, figurent entre autres la création des programmes de rédaction professionnelle de l’Université, la direction du certificat pendant près de 10 ans, ainsi que la création de Rédiger, la revue du groupe de recherche éponyme qu’elle dirige depuis 1997. Ses recherches l’ont menée à l’organisation de colloques et à la publication d’articles, de manuels et d’ouvrages collectifs. En parallèle, elle a conçu et réalisé une exposition sur le métier de rédacteur; elle s’apprête à mener une enquête auprès des rédacteurs pour dégager le portrait de ceux et celles qui vivent en partie ou totalement de leur plume. Cette activité aura lieu le jeudi 31 janvier, à 19 h 30, au local 3275 du pavillon Louis-Jacques-Casault. Membres de la SQRP et étudiants: 5 $, autres: 10 $;  payable sur place. Confirmer sa présence avant le 25 janvier au 643-2387 ou au 626-4524.

Rendez-vous du CRIEVAT
«“J’avais une flamme… elle s’est éteinte”: comprendre le décrochage en formation professionnelle», tel est le titre de la conférence de Jonas Masdonati et Nadia Lamamra, Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP), Lausanne, Suisse, qui se tient aujourd'hui, 24 janvier, à 12 h, au local 182 du pavillon des Sciences de l’éducation. La formation professionnelle duale, qui combine formation pratique en entreprise et formation théorique en école, constitue un contexte propice à la socialisation professionnelle des apprenants. Cependant, les changements qui affectent le monde du travail ont un impact direct sur ce système de formation. De ce fait, l'entrée en formation professionnelle s'avère parfois délicate et peut aboutir au décrochage. La présentation illustrera les grandes lignes et les premiers résultats d'une étude portant sur les jeunes qui interrompent prématurément leur formation professionnelle. À partir de l'analyse de 46 entretiens semi-structurés, l'étude examine les raisons évoquées par ces jeunes pour expliquer l'arrêt de formation, ainsi que leur vécu de cette situation. Elle identifie des situations de souffrance au travail et met en évidence les stratégies mises en œuvre par les apprenants pour y faire face. Une relecture de ces témoignages permet de déceler les liens entre le décrochage et des questionnements d'ordre identitaire et d'interroger l'arrêt de formation en matière non seulement de rupture, mais également de continuité.

Colloque étudiant sur le vieillissement
Le colloque étudiant de l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés de l’Université Laval (IVPSA) se tiendra le 28 janvier à compter de 13 h à la salle Jean-Paul Tardif du pavillon La Laurentienne. Sept étudiants de 2e et 3e cycles en kinésiologie, ergothérapie, pharmacie, service social et épidémiologie présenteront le fruit de leurs travaux. Le meilleur exposé sera récompensé. De plus, en ce mois de la maladie d'Alzheimer, ces présentations seront suivies à 15 h 50 de la projection du documentaire Mémoire à la dérive de la réalisatrice Pauline Voisard, qui sera sur place.

Où se cache le Saint-Esprit?
Une conférence de Marie-Pierre Bussières, professeur de langue et littérature latines et directrice de programme à l'Université d’Ottawa, intitulée «Spiritus Dei, spiritus uitae, spiritus pecoris: où se cache donc l’Esprit Saint chez l’Ambrosiaster?», aura lieu le 28 janvier à 11 h 30 au local 4423 du pavillon Jean-Charles-Bonenfant. L’œuvre de l’Ambrosiaster, anonyme de la deuxième moitié du 4e siècle, comporte plusieurs énigmes insolubles qui constituent des jeux d’esprit intéressants pour le chercheur. L’un de ces problèmes est notamment posé par l’existence d’au moins deux versions d’au minimum la moitié de son œuvre: l’exégète s’est corrigé; l’original et la version «revue» ont été conservés. Or, on ignore quelle version est primitive et laquelle est corrigée. Comme on ne sait rien de l’auteur et qu'il n'y a qu’une fourchette de datation fondée sur une mention de Damase dans l’œuvre pour tout indice, il faut utiliser les indices théologiques internes et tâcher de les relier à des événements ou à des œuvres connus pour tenter de démêler cet écheveau. Puisqu’il touche à l’Esprit Saint, il sera intéressant de voir comment l’auteur a retravaillé son exposé pour présenter l’Esprit, sa nature et sa place dans la Trinité, comment il a corrigé sa compréhension du rôle de l’Esprit dans les Écritures et quelles sont les réactions que ces deux versions ont suscitées chez ses contemporains et dans la tradition manuscrite.

Colloque étudiant du CIRRIS
La quatrième édition du Colloque étudiant du Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS) se tiendra le jeudi 21 février à l’auditorium de l’IRDPQ (site Hamel) à Québec. Lors de cette journée, les étudiants présenteront leur projet de recherche, sous forme d’affiche ou de présentation orale. Le Colloque est une occasion pour les participants (étudiants, chercheurs, intervenants cliniques, professionnels de recherche, gestionnaires, etc.) d’échanger sur les connaissances actuelles, les nouveaux développements et les éventuels défis de la recherche en adaptation, en réadaptation et en intégration sociale. Le CIRRIS est un centre de recherche reconnu par l’Université Laval qui est affilié à l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ). Il favorise et facilite la recherche interdisciplinaire de nombreux programmes de recherche axés sur les besoins en adaptation, en réadaptation et en intégration sociale des personnes ayant des incapacités. Date limite pour l’inscription, gratuite mais obligatoire: 1er février. Faire parvenir un courriel à colloque.etudiant.cirris@irdpq.qc.ca en précisant le nom des participants, leur affiliation ainsi que leur intention de partager le dîner.

Cours d’identification des arbres en hiver
Vous aimeriez être en mesure d’identifier les arbres même lorsque leurs feuilles sont tombées? Denis Verge, qui a longtemps occupé le poste de technicien en travaux d'enseignement et de recherche au Département des sciences du bois et de la forêt, vous invite à participer à un cours d’identification des arbres en hiver. Présentée grâce à l’appui logistique du Centre d’étude de la forêt (CEF), cette activité d’une durée de trois heures sera offerte en avant-midi et en après-midi, les samedis 2 et 9 février. Les participants apprendront à reconnaître les principales espèces d'arbres et arbustes de nos forêts grâce à une clé d'identification des bourgeons et des rameaux. Le cours se déroulera en deux temps, d’abord dans les boisés du campus et ensuite, bien au chaud, dans une salle de classe. Le coût d’inscription à cette activité est de 40$. Les participants devront être munis d’une loupe (grossissement 10) et avoir en leur possession le livre Arbres, arbustes, arbrisseaux du Québec, Comment les identifier en toutes saisons, de Jean Smith et Louis Parrot. Chaque groupe est limité à dix participants et il faut être âgé d’au moins 16 ans pour s’inscrire. Les personnes intéressées doivent réserver leur place en contactant Sophie Brugerolle du CEF: Sophie.Brugerolle@sbf.ulaval.ca ou par téléphone : 656-2131 poste 15028.

Le Transit recrute
Le Bureau Voyages Le Transit recherche de nouveaux bénévoles pour le trimestre d'hiver. Le Transit est une association socioculturelle reconnue par le Bureau d’accueil et d’animation composée d'étudiants qui souhaitent concrétiser les projets de voyage des membres de la communauté universitaire. Les bénévoles conseillent ceux qui planifient un voyage, que ce soit pour un stage d’études, des vacances dans le Sud, une fin de semaine en région, etc. Plusieurs voyages de groupe sont organisés au cours de l’année. Différents forfaits sauront plaire à tous: congés scolaires à New York, voyages de hockey à Buffalo et Ottawa, voyages tout inclus dans le Sud (Cuba, République Dominicaine et Cancún) et les très populaires Spring Break à Miami et aux Bahamas. Les étudiants intéressés par les voyages, et disponibles quelques heures par semaine, sont invités à laisser leurs coordonnées complètes par courriel à l’adresse suivante: letransit@asso.ulaval.ca. Pour de plus amples renseignements: www.letransit.asso.ulaval.ca.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!