Vie universitaire

Campus express

Le COPL, hôte des sommités en fibre optique

Le Centre d’optique, photonique et laser (COPL) accueillera, du 10 au 20 octobre, les sommités mondiales du domaine de la fibre optique. Près de 150 délégués du comité TC86 de la Commission électrotechnique internationale (CEI) tiendront leur réunion annuelle à l’Université Laval. Ces représentants des plus grandes entreprises, organisations gouvernementales et centres de recherche se réuniront afin d’établir la normalisation mondiale dans le domaine des télécommunications par fibre optique. L’événement est organisé en collaboration avec l’agence de développement économique Pôle Québec-Chaudière-Appalaches et le réseau fédéral de centres d’excellence ICIP (Institut canadien pour les innovations en photonique) dont le centre administratif est situé à l’Université. La région de Québec est reconnue mondialement pour son expertise et son savoir-faire en optique-photonique, avec ses 30 entreprises spécialisées qui emploient plus de 2 200 personnes et ses 8 centres de recherche dont les budgets annuels d’exploitation dépassent les 110 M $. Mentionnons que le COPL a formé la majorité des chercheurs travaillant au sein de ces organismes et une bonne douzaine des fondateurs des entreprises engagées en optique-photonique dans la région. Accueillir une organisation internationale aussi prestigieuse que la CEI confirme ainsi la position de chef de file de la région en cette matière et démontre clairement que Québec est au cœur des grandes décisions internationales touchant à ce domaine d’activité. La présence du comité TC86, qui offrira au COPL une occasion incomparable de visibilité, est d’autant plus importante pour la région puisque la CEI célèbre cette année son centenaire.



Lutte à la pauvreté sur le campus


Étudier à l’Université implique parfois une grande précarité financière. Il est possible, pour ceux qui désirent améliorer les conditions de vie des personnes qui souffrent de ce problème sur le campus, de se joindre au comité de lutte contre la pauvreté de l'Université. La réunion de relance du comité se tiendra le lundi 23 octobre de 12 h à 13 h au local 2300 du pavillon Alphonse-Desjardins. Cordiale bienvenue! Pour information: Claude Massicotte, 656-2131, poste 4136, ou claude.massicotte@baa.ulaval.ca



Pour une formation à visage humain



La  Faculté de philosophie accueillera Mariana  Lacombe, professeure à la Faculdad de Filosofia do Mosteiro de Saõ Bento à Saõ Paulo au Brésil, pour une conférence intitulée: «La place de l’humain dans un itinéraire de formation». Cette conférence se tiendra le mardi 17 octobre à 19 h 30 à l’auditorium Jean-Paul-Tardif au local 1334 du pavillon La Laurentienne. Après un D.E.A. en sciences de l’éducation de l’Université de Lyon II Lumière, Mariana Lacombe a obtenu un doctorat en philosophie de l’éducation d’UNICAMP au Brésil. Malgré son jeune âge, elle a déjà signé bon nombre d’articles importants relatifs à l’éducation et à la pédagogie ainsi que réalisé des contributions de premier ordre dans des collectifs, principalement en France et au Brésil. Étudiants, professeurs et grand public sont tous cordialement invités. L’entrée est libre.



Le mal de Terre d’Hubert Reeves


Équiterre et Nature Québec/UQCN, en collaboration avec l’Université Laval, présentent «Mal de terre», une grande conférence de l’astrophysicien Hubert  Reeves sur les changements climatiques et la biodiversité, le samedi 21 octobre à 19 h, au Théâtre de la cité universitaire. Bien que les enjeux liés aux changements climatiques fassent l’objet de l’actualité presque tous les jours, les solutions tardent à se mettre en place. Hubert Reeves en explorera les causes et les conséquences désastreuses. Convaincu que chacun peut faire sa part, le conférencier invitera le public à penser aux énergies inépuisables et à se pencher sur les pistes de solutions présentes dans nos vies quotidiennes. Les billets sont en vente sur le réseau Billetech (www.billetech.com) au coût de 20 $, 15 $ pour les étudiants (plus taxes et frais de service).



Enjeux de la catéchèse dans les sociétés multireligieuses


La catéchèse doit-elle d'abord initier à la connaissance et à la pratique de la religion chrétienne et ensuite s'ouvrir à l'échange aux autres religions? Dans les sociétés modernes, le pluralisme ne se découvre pas à la fin d'un parcours, il est déjà immédiatement présent quand le parcours débute. Alors que dire et que faire? La Faculté de théologie et de sciences religieuses ainsi que le Diocèse de Québec présentent la conférence de Henri Derroitte, «Être chrétien aujourd'hui: enjeux de la catéchèse dans les sociétés multireligieuses», qui aura lieu le mardi 31 octobre à 19 h 30 à l'auditorium Jean-Paul-Tardif (local 1334) du pavillon La Laurentienne. Henri Derroitte est professeur à l'Université catholique de Louvain, directeur de la revue Lumen Vitae et des éditions du même nom. Bienvenue à tous!



Les jeunes, le travail et les syndicats


Dans le cadre des conférences «Grand public» de la Faculté des sciences sociales, Jean Bernier, professeur associé au Département des relations industrielles, viendra prononcer, le 7 novembre à 12 h 15 à l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins, une communication intitulée «Les jeunes, le travail et les syndicats». Le conférencier tentera de répondre à des questions essentielles qui se posent dans un contexte où la proportion d’emplois dits atypiques, c’est-à-dire autres que permanents à temps complet, a plus que doublé au cours des 30 dernières années. Cette situation touche particulièrement les jeunes qui n’en entretiennent pas moins une grande méfiance envers la sécurité d’emploi et les syndicats, synonymes pour eux d’incompétence et de protection des privilèges acquis. Cette attitude observée chez certains jeunes repose-t-elle sur une perception purement subjective, s’agit-il d’un préjugé résultant d’un manque d’information ou est-elle supportée par une observation systématique et objective de la réalité? Quelle est la réponse des syndicats à cette attitude? Est-ce à dire pour autant que les jeunes sont condamnés à la précarité d’emploi? Que leur réserve l’avenir? Et à quelles conditions? Les plus récents travaux de recherche de Jean Bernier portent sur le travail atypique et sur la situation des jeunes travailleurs. Il a notamment présidé le Comité d’experts sur les besoins de protection sociale des personnes en situation de travail non traditionnelle (2003). Il est également membre du comité scientifique de l’Opération JeuneSST (IRSST). Pour réservation: 656-2131, poste 12397, ou Secretariat@fss.ulaval.ca. L’entrée est libre.



La religion dans l’espace public québécois


En tant qu’objet de recherche, la religion est d’une extraordinaire complexité, ne serait-ce que parce qu’elle résonne dans tous les plis et replis d’une culture: pratiques, croyances, représentations, rapports sociaux, institutions, objets matériels. Comment s’y prendre pour saisir le sens de son évolution dans l’espace public? La méthode adoptée procède nécessairement de convictions théoriques sous-jacentes; on plaidera ici pour la préséance du langage qui incite à saisir cette évolution par le biais du discours. C’est ce que tente de démontrer une recherche portant sur 40 ans de débats entourant la question de la confessionnalité scolaire au Québec (1960-2000) qui sera présentée dans le cadre d’une conférence intitulée «La religion dans l’espace public québécois. Aspects théoriques d’une recherche empirique», présentéepar Robert Mager, professeur à la Faculté de théologie et de sciences religieuses, le 19 octobre à 12 h au local 3244 du pavillon Charles-De Konick. L’entrée est libre.



Colloque sur les transformations du travail


L’équipe de recherche sur les impacts psychologiques, organisationnels et sociaux du travail (RIPOST), un regroupement de chercheurs affilié au Centre de santé et de services sociaux de la Vieille-Capitale et à l’Université Laval, tiendra un colloque, le vendredi 24 novembre à l’Hôtel Holiday Inn Sélect du centre-ville de Québec. Le thème en sera: «Faire face aux transformations du travail: vers de nouvelles pratiques». En une vingtaine d’années, l’augmentation des exigences du travail et de la précarité en emploi ont fait surgir des problématiques comme la hausse vertigineuse des absences en raison d’un problème de santé mentale, la perturbation des relations de travail, les phénomènes de violence et de harcèlement psychologique, la diminution de la productivité ainsi que la difficile conciliation entre le travail, les études et la famille. Plusieurs conférenciers de l’Université Laval prendront part au colloque dont Renée Bourbonnais, professeure titulaire au Département de réadaptation, Michel Vézina, professeur titulaire au Département de médecine sociale et préventive, et Louise St-Arnaud, professeure au Département des fondements et pratiques en éducation. Veuillez noter que l’entrée est payante. Renseignements: Mariève Pelletier, tél.: 681-8787, poste 3809, ripost@ssss.gouv.qc.ca.



Inscrivez-vous au CAPTIC 2006


La période d’inscription au CAPTIC 2006 se poursuit. Le colloque se tiendra les 1er et 2 novembre sur le thème « Des stratégies efficaces d’utilisation des TIC en modes présentiel, à distance et hybride ». Le président d’honneur du 15e CAPTIC est Jean-Marie De Koninck,  professeur au Département de mathématiques et de statistique et grand vulgarisateur scientifique. Le programme est composé de 25 communications. Jean-Pierre Béchard, professeur à HEC Montréal et responsable de l’Observatoire des innovations pédagogiques en gestion, prononcera la conférence d’ouverture. Le CAPTIC a été le premier colloque francophone au Canada portant sur les applications pédagogiques des TIC en enseignement supérieur; à ce jour, il demeure l’un des rares colloques canadiens du genre. Le CAPTIC permet aux enseignants des niveaux universitaire et collégial de présenter les applications pédagogiques qu’ils ont développées pour leurs cours. C’est aussi l’occasion pour ceux qui mènent des recherches dans le domaine de faire part de leurs réflexions. En outre, des responsables de projets réalisés dans le cadre du Programme d’appui au développement pédagogique de l’Université Laval y présentent leurs réalisations. Il sera possible de s’inscrire jusqu’au 25 octobre. Les droits d’inscription sont de 100 $ (35 $ pour les étudiants). Les inscriptions se font en ligne à l’adresse : http://www.captic.ulaval.ca/captic2006/insc.php.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!