Vie universitaire

Campus express

Prostitution juvénile au Québec
Quatre ans après les révélations de l’enquête Scorpion, à Québec, que savons-nous de la prostitution juvénile transitant par les gangs de rue? Que nous a appris cette enquête et les autres, similaires, qui ont suivi ailleurs au Québec? Comment opèrent les gangs de rue dans leurs activités liées au proxénétisme et à l’exploitation sexuelle de personnes mineures? Quels sont les profils et les motivations des jeunes filles qui se retrouvent ainsi piégées par certains gangs? À partir de ses recherches sur le sujet, Michel Dorais, professeur et chercheur à l’École de service social, esquissera un tableau de la prostitution juvénile telle qu’elle est organisée et gérée par des membres de gangs de rue au Québec. Il développera aussi des pistes de prévention et d’intervention auprès des jeunes filles, de leurs jeunes proxénètes et des clients, sans lesquels ce problème n’existerait pas. Cette conférence grand public de la Faculté des sciences sociales, «Des jeunes filles sous influence», aura lieu le jeudi 8 février au pavillon Alphonse-Desjardins à l’amphithéâtre Hydro-Québec, de 12 h 15 à 13 h 30. Michel Dorais a publié l’automne dernier, sur le thème de la conférence, Jeunes filles sous influence - Prostitution juvénile et gangs de rue (VLB éditeur), un ouvrage salué autant par les médias, les intervenants sociaux et policiers que par le grand public. Pour réservation, communiquez au 656-2131, poste 12397, ou à l'adresse courriel Secretariat@fss.ulaval.ca.

Bonne performance de Laval aux Jeux du commerce
La Faculté des sciences de l’administration (FSA) peut s’enorgueillir de la performance de sa délégation étudiante à l’occasion des 19e Jeux du Commerce, qui avait lieu à HEC Montréal du 5 au 7 janvier. Ses étudiants sont en effet montés sur le podium pas moins de huit fois pour l’occasion. La compétition a pour but de tester les qualités intellectuelles, professionnelles, sportives et sociales des étudiants. La délégation de la FSA est montée sur le podium dans toutes les disciplines sportives, remportant une première place en ballon-balai, une seconde en dodgeball, et une troisième en volleyball. Les étudiants de Laval ont aussi fait bonne figure du côté des disciplines universitaires, raflant l’or en résolvant le Cas marketing, et héritant de la deuxième place au Cas fiscalité et en Débat oratoire. Le dynamisme et la performance globale de la délégation de la FSA, enfin, ont été remarqués: celle-ci est repartie avec la deuxième place dans la catégorie Participation et la troisième quant aux résultats globaux. Les délégations de 13 écoles de gestion d’universités de l’Est du Canada participaient cette année aux Jeux du Commerce.

Généalogie et patrimoine génétique
Dans le cadre de Midis du CIEQ, le Centre interuniversitaire d’études québécoises vous convie à entendre Hélène Vézina, chercheuse au Groupe de recherche interdisciplinaire en démographie et épidémiologie génétique (GRIG) de l’Université du Québec à Chicoutimi. Sa conférence, intitulée «Étude généalogique du patrimoine génétique des Québécois», aura lieu le jeudi 25 janvier, à 12 h, au local 3244 du pavillon Charles-De Koninck. Le Québec dispose de données généalogiques exceptionnelles. Au cours des 30 dernières années, une grande partie de ces données ont été informatisées et jumelées pour former deux fichiers de population, le premier développé par le Programme de recherche en démographie historique et le second par le Projet BALSAC. Le Groupe de recherche interdisciplinaire en démographie et épidémiologie génétique s’appuie sur l’exploitation de ces fichiers de population pour étudier le patrimoine génétique de la population québécoise. Afin d’illustrer cette démarche, des projets en cours sur la caractérisation de la contribution démographique et génétique des fondateurs à la population québécoise ainsi que sur la régionalisation de l’effet fondateur québécois seront présentés.

Études doctorales et carrière professorale
La Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU) présente la tenue à Montréal les 22 et 23 mars, à l’Hôtel Gouverneur (Place Dupuis) d’un colloque centré sur la préparation à la carrière professorale et l’insertion professionnelle des recrues.  Une étude sur Le renouvellement du corps professoral dans les universités du Québec publiée par en avril dernier par la FQPPU démontrait qu’il n’est pas facile de passer de la thèse à la permanence. Pour donner suite à cette étude exploratoire, la Fédération convie le milieu universitaire et toutes les personnes intéressées à ce colloque intitulé «Du rêve à la réalité» qui vise à brosser un portrait de la situation, tant à l’étranger qu’au Québec, et à réfléchir sur les pressions actuelles (discours sur la performance, idéologie gestionnaire…) qui ne sont pas sans transformer la culture, les règles du métier, les rapports au savoir, à l’institution, aux collègues, aux étudiantes et aux étudiants, à la société. Des conférencières et conférenciers du Québec, du Canada anglais et d’Europe viendront faire part de leurs plus récentes réflexions et recherches sur cette importante question. La FQPPU compte autant sur la participation des étudiantes et étudiants au doctorat, des professeures et professeurs en début de carrière que des plus chevronnés et des gestionnaires pour susciter la réflexion et poser des pistes d’actions collectives afin d’améliorer les conditions d’accès à la carrière professorale et les premières années qui suivent. Pour plus d’information, communiquez avec le Secrétariat de la FQPPU: 514 843-5953.

Les premiers Mérovingiens sous l’influence de Constantin

L’Institut d’études anciennes convie la communauté universitaire à venir entendre la conférence «Imitatio imperii: la royauté constantinienne sous les premiers mérovingiens (v.481-584)» donnée par Marcelo Candido da Silva, professeur d'histoire du Moyen Âge à l’Université de Sao Paulo. Cet événement aura lieu le lundi 29 janvier, de 11 h 30 à 12 h 20, au local 4423 du pavillon Charles-Bonenfant. Avec Clovis et ses successeurs immédiats, on assiste aux débuts chez les Mérovingiens d'une attitude à l'égard du pouvoir ecclésiastique largement inspirée de celle des empereurs de l'Empire romain tardif, notamment Constantin. Cette «royauté constantinienne» se caractérisait par une volonté des princes francs de «feindre» une certaine ressemblance avec les empereurs et de proclamer tout haut leur appartenance à la hiérarchie impériale de dignités, mais aussi, et peut-être surtout, elle se caractérisait par l'affirmation de la prééminence, voire de la suprématie de l'autorité royale, sur toutes les autres institutions, y compris l'Église.

Retrouver ses clés dans le noir à 20 et 70 ans
Qu’en est-il de la relation entre les mouvements et la mémoire à 20 ans et à 70 ans? Lorsqu’une personne âgée tente d’effectuer toute une série de mouvements dans le noir à la suite d’un oubli, tels retrouver ses lunettes, éviter un verre d’eau et rallumer une lampe, elle exécutera sans difficulté certaines de ces actions alors que d’autres s’avéreront plus ardues. Il sera question des facteurs affectant l’atteinte de cibles mémorisées chez le jeune adulte et la personne âgée lors de la présentation du médecin Martin Lemay, du Centre de neuroscience de la cognition, le lundi 5 février, à midi, à la salle de l’audiovisuel 2 et 3 de l’Hôpital du Saint-Sacrement du Centre hospitalier affilié universitaire de Québec. Cette activité est organisée par l’Unité de recherche en gériatrie de l’Université Laval et l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés.

L’utopie au risque du roman
En collaboration avec le CIERL (Cercle interuniversitaire d’étude sur la République des Lettres), la Faculté de philosophie accueillera Colas Duflo, professeur à l’Université de Picardie Jules Verne, à Amiens, pour une conférence intitulée «L’utopie au risque du roman», aujourd’hui, jeudi 11 janvier, à 11 h 30 au local 0231 du pavillon Charles-De Koninck. Le roman du 18e siècle utilise volontiers des idées philosophiques à des fins romanesques. Les épisodes utopiques des romans sont à cet égard un exemple particulièrement intéressant. Car l’utopie est un genre philosophique où la présentation des concepts se fait déjà dans un cadre narratif. Il n’y a donc pas, semble-t-il, un grand chemin à parcourir pour faire de la présentation narrative d’idées philosophiques une idée de roman qui utilise de la matière philosophique. Et pourtant, les utilisations romanesques du schème utopique au 18e siècle montrent que ce dernier y subit des altérations importantes, liées aux impératifs diégétiques. Ces conséquences de la récupération romanesque du récit utopique, à la fois narratives et philosophiques, seront l’objet de cette conférence. Colas Duflo est l’auteur, entre autres ouvrages, de Diderot philosophe (Honoré Champion, 2003). Il a en outre édité différents textes de Diderot, dont Le rêve de d’Alembert (GF-Flammarion, 2002) et les Pensées sur l’interprétation de la nature (GF-Flammarion, 2005). Ses travaux actuels portent sur la place de la philosophie dans le roman, au 18e siècle.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!