Vie universitaire

Campus express

Conférence de Sarah Curtis
Sarah Curtis, professeure au Département de géographie de l’Université de Durham (Royaume-Uni) et professeure invitée au Département de médecine sociale et préventive de l’Université de Montréal, viendra donner une conférence le jeudi 17 mai, à midi, à l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Charles-Eugène-Marchand. Intitulée «Les effets du milieu de résidence durant l’enfance sur la santé à l’âge adulte – résultats d’une étude longitudinale auprès de la population d’Angleterre et du Pays de Galles», cette conférence fera état de cette étude réalisée auprès de 60 000 individus en Angleterre et au Pays de Galles, âgés de 40 à 59 ans, en 1981, dont les données ont été rassemblées en 1991 (la morbidité déclarée et la mortalité, leur caractère socioéconomique et les conditions sociogéographiques dans leur milieu de résidence en 1981) avec d'autres informations sur les conditions dans leur lieu de résidence en 1939. Ceux qui ont vécu dans les zones les plus touchées par la crise économique des années 1930-1939 avaient, en moyenne, un état de santé inférieur après avoir pris en compte les conditions sociogéographiques en 1981. Malgré les limites méthodologiques de cette recherche, la professeure Curtis considère les conditions extrêmement défavorisées du milieu durant l'enfance comme un risque pour la santé des adultes. Cette conférence en santé publique est organisée par l’Institut national de santé publique du Québec en collaboration avec le Département de médecine sociale et préventive de l'Université Laval, l'Unité de recherche en santé des populations du CHA, l'Unité de recherche en santé publique du CHUQ, le Département de santé publique du CHUQ et la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale. Cette activité de formation donne droit à 1,5 heure de crédit de catégorie 1 ou de section 1. Cette activité ayant lieu à midi, il est possible d’apporter son repas. Pour information: Robert Pampalon au 650-5115, poste 5719.

Dynamique identitaire et projet
Le Centre de recherche interuniversitaire sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT) présente une conférence d’Anne-Marie Costalat-Founeau, professeure à l’Université Montpellier III, qui aura lieu ce jeudi 26 avril, à 12 h, au local 0129 du pavillon J.-A.-De Sève. Intitulée «Dynamique identitaire et projet», cette conférence permettra de se pencher sur l'identité, ce système complexe où émergent des processus en interaction qui activent une dynamique représentationnelle de soi et de la société. L’identité intègre des variables pluridimensionnelles qui possèdent des niveaux d’ancrage différents qui activent une dynamique affectivo cognitive en lien avec la mémoire, le sentiment de capacité, les émotions, ainsi que le projet qui implique l'action, la capacité à le réaliser et la temporalité. Anne-Marie Costalat-Founeau présentera deux études dont l’une a été effectuée auprès d’infirmières et qui illustre les phases identitaires, tandis que l’autre a été réalisée auprès de jeunes demandeurs d’emploi issus de l’immigration afin d’étudier les phases identitaires perméables à l’émergence du projet.

Deux colloques internationaux sur la littérature francophone
L’Université sera l’hôte, au début mai, de deux colloques internationaux consacrés à la littérature francophone. Les deux événements sont organisés par la Chaire de recherche du Canada en littératures africaines et francophonie. Le colloque Jeunes chercheurs III se tiendra du 30 avril au 2 mai au local 1289 du pavillon Charles-De Koninck sur le thème «Société et énonciation dans les littératures francophones». Le programme provisoire contient 35 communications qui seront présentées par des étudiants au doctorat et des stagiaires postdoctoraux en provenance du Québec, du Canada et de huit autres pays. Le colloque comprendra sept volets, dont Stratégies du social, Écritures du réel, et Roman et univers de référence. Le second colloque se déroulera du 3 au 5 mai sur le thème «Le sens du social dans le roman francophone». Les 60 communications au programme seront données par des spécialistes en provenance du Québec, du Canada et de 15 autres pays. Le colloque se déroulera à l’amphithéâtre 1A ainsi que dans les locaux 1289 et 3244 du pavillon Charles-De Koninck. Les participants tenteront de répondre à des interrogations telles que: comment la fiction traduit-elle les complexités sociales et la multiplicité du monde? et comment le romancier construit-il et déconstruit-il l’Histoire au gré des fictions qui, généralement, ne l’abordent que de biais?

Edgar Morin au Colloque du Mouvement Humanisation
Le grand spécialiste de la pensée complexe, Edgar Morin, sera le conférencier invité au 2e colloque du Mouvement Humanisation qui se tiendra sur le campus le 12 mai. Ce colloque portera sur l’urgence d’une éducation humanisante. Cet éminent sociologue français a toujours eu dans ses recherches le souci d’une connaissance ni mutilée ni cloisonnée qui puisse respecter l’individu tout en l’insérant dans son contexte et son ensemble. Il a consacré une importante partie de sa vie à la recherche d’une méthode (six ouvrages) apte à relever le défi de la complexité qui s’impose désormais non seulement à la connaissance scientifique, mais aussi à nos problèmes humains, sociaux et politiques de plus en plus complexes et globaux. Malgré son âge avancé, ce travailleur acharné a accepté de faire une critique enrichissante du Manifeste du Mouvement Humanisation. Une telle marque de confiance de cette personnalité d’envergure confirme la valeur sociale de ce jeune mouvement éducatif qui défend le droit de chaque enfant à une éducation et à une éthique humanisantes. Ce deuxième colloque du Mouvement Humanisation vise à refonder l’éducation afin de l’extirper de sa crise qui perdure depuis des années malgré toutes les réformes. C’est pourquoi il s’adresse à tous ceux qui sont préoccupés par l’avenir de l’éducation au Québec. Le colloque se tiendra au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack de 9 h à 17 h. Renseignements: www.mouvementhumanisation.org

L’ADUL honorera huit Grands Diplômés
L’Association des diplômés de l’Université Laval (ADUL) décerne, cette année encore, la médaille Gloire de l’Escolle à huit diplômés qui se sont démarqués par leurs réalisations et par un parcours hors du commun dans divers secteurs d’activité. Cette année, la cérémonie de remise des Prix grands diplômés se tiendra le mardi 8 mai, à compter de 18 h, au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack. L’événement, ouvert à tous, se déroulera en présence de Marie Morneau, présidente du conseil d’administration de l’ADUL, et de Michel Pigeon, recteur. Voici les noms de ceux et celles qui seront honorés à cette occasion: Richard Béliveau, directeur du laboratoire de médecine moléculaire de l’Hôpital Sainte-Justine, Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro, Marie-Claude de Billy, vice-présidente administrative de Créations Foam, Henri Dorion, chargé de cours à la Faculté de foresterie et de géomatique, Mario Dufour, président de la Commission des biens culturels du Québec, Lyne Fortin, soprano de réputation internationale, Jean-François Lépine, journaliste et animateur à la Société Radio-Canada, ainsi qu’Alain Thibault, président et chef de la direction de TD Groupe Meloche Monnex.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!