Vie universitaire

Campus express

Conférence de Sydney Brenner
Lors des célébrations entourant son 35e anniversaire, le Centre de recherche en infectiologie (CRI) de l'Université Laval invite la communauté universitaire à assister à la conférence intitulée «Humanity‘s genes and the future of medicine» de Sydney Brenner, professeur à l'Université de Cambridge et à l'Institut des sciences moléculaires de Berkeley, aux États-Unis. Sydney Brenner est détenteur du prix Nobel de physiologie ou médecine 2002 pour ses découvertes, avec deux autres collègues, touchant la régulation génétique du développement d’un organisme et la programmation de la mort cellulaire. Cette conférence sera précédée d'allocutions données par le recteur Denis Brière et Michel G. Bergeron, fondateur et directeur du CRI. Cette conférence a lieu aujourd’hui, jeudi 28 mai, de 9 h à 10 h 30, au Grand Salon du pavillon Maurice-Pollack.

Journée de l'agriculture urbaine
Ce samedi 30 mai aura lieu la Journée de l’agriculture urbaine 2009 à l’atrium Jean-Guy-Paquet du pavillon Alphonse-Desjardins. Il s'agit d'une journée publique à caractère familial visant à faire connaître les projets d’agriculture urbaine situés dans les régions de Québec et de Chaudière-Appalaches et à mettre de l'avant leur apport pour les jardiniers et les jardinières qui y prennent part et pour les quartiers où des jardins collectifs et communautaires. On y fera le lancement du premier Répertoire des jardins collectifs et communautaires des régions de Québec et Chaudière-Appalaches. Voici un aperçu de l'horaire de la journée: de 13 h à 17 h, il y aura une foire de stands et de communications par affiche où seront mis de l'avant divers projets d'agriculture urbaine ou encore de l'information sur des sujets qui y sont liés: jardinage, semences, sécurité alimentaire, urbanisme vert…; à 13 h, se tiendra la conférence «Rendre les villes plus vertes, soutenables et conviviales: et pourquoi pas l'agriculture urbaine?» par Manon Boulianne, professeure d’anthropologie de l'Université Laval, puis, à 13h 30, la conférence «Les retombées des jardins communautaires et collectifs de Québec et Chaudière-Appalaches: toute une récolte!», par Geneviève Olivier-d’Avignon, étudiante à la maîtrise en anthropologie et coordonnatrice de la journée; à 15 h 30, auront lieu des ateliers de construction de bacs de jardinage pour les balcons, ruelles ou cours asphaltées ainsi qu'un atelier de jardinage pour les enfants; à 16 h 30, il sera possible de visiter les trois jardins communautaires et collectifs sur le campus de l’Université.

Nouvelle formation pour les étudiants mentorés
Le Groupe conseil JMA, une firme spécialisée dans la conception, la création et la commercialisation de produits et de services de simulateurs d’entreprise basés sur l'apprentissage dans le jeu (serious gaming) et l’action, vient de signer une entente avec Entrepreneuriat Laval pour l’utilisation de son simulateur d’entreprise. L’entente permettra aux jeunes mentorés de la Capitale-Nationale accompagnés par Entrepreneuriat Laval (EL) et le Service d’aide aux entrepreneurs et aux gestionnaires (SAGE) de profiter d’une nouvelle méthode de formation conçue spécifiquement pour les entrepreneurs. La simulation sera d’ailleurs aussi accessible aux entrepreneurs de l’Université Laval membres d’Entrepreneuriat Laval. Entrepreneuriat Laval, un préincubateur visant à stimuler, à l'Université, l'émergence de projets innovateurs favorisant le démarrage d'entreprises et la création d'emplois par l'accompagnement personnalisé et le développement des compétences entrepreneuriales, devient ainsi le premier licencié institutionnel du Groupe conseil JMA dans la région de Québec.

Crise, terreur et bactéries
L’édition du magazine Contact qui vient de paraître aborde des questions graves: terrorisme, pollution des lacs, contamination microbienne, crise économique. Ce sont là des sujets qui touchent toute la société et qui font aussi l’objet de l’attention de nombreux chercheurs du campus. Ce sont aussi des sujets parfois galvaudés par les médias qui ont bien besoin des lumières de la science. Un exemple? Trois chercheurs en médecine, en sciences animales et en science des aliments expliquent les limites de la guerre totale que nous livrons aux bactéries. Publié par la Direction des communications, le magazine Contact paraît trois fois par année. Le numéro du printemps est imprimé à 60 000 exemplaires et distribué aux membres de la communauté universitaire ainsi qu’aux détenteurs de la carte de membre partenaire de l’Association des diplômés.

Journée de la recherche en Médecine
La 11e Journée annuelle de la recherche de la Faculté de médecine aura lieu le mardi 2 juin au pavillon Alphonse-Desjardins. Cet événement s’adresse particulièrement aux étudiants des 2e et 3e cycles, mais aussi aux étudiants de 1er cycle qui ont fait un stage d’été, aux stagiaires postdoctoraux et aux résidents. Plusieurs professeurs participent à cette journée à titre de conférencier ou d’évaluateur. Près de 200 communications orales ou par affiches sont au programme. Denis Leclerc, professeur à la Faculté de médecine et membre du Centre de recherche en infectiologie, ouvrira la journée avec une conférence portant sur le développement d’un nouvel adjuvant basé sur l’utilisation d’un virus végétal. En clôture, Patrick Desjardins, de l’École Polytechnique de Montréal, prononcera une conférence intitulée «Nanotechnologies, santé et médecine: concepts de base, mythes et réalités.»

Colloque hommage à Bogumil Jewsiewicki-Koss
Le 8 mai, un colloque international intitulé «Retours sur terrains» a été organisé au pavillon Charles-De Koninck en hommage à Bogumil Jewsiewicki-Koss, professeur au Département d’histoire et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire comparée de la mémoire. Une trentaine de membres de la communauté scientifique internationale se sont réunis pour faire le lancement du livre Images, mémoires et savoirs: une histoire en partage avec Bogumil Koss Jewsiewicki et mettre en lumière certaines thématiques affectionnées par cet éminent chercheur qui prendra sa retraite cet été. Bogumil Jewsiewicki-Koss fait partie de la génération des historiens francophones spécialistes de l’Afrique qui a montré son vif engagement pour que se tissent durablement des liens entre les pays du Sud et du Nord, qui a gardé des liens forts avec la République démocratique du Congo (RDC) et qui a très tôt réfléchi et de façon collective sur l’historiographie africaine. Il a reçu plusieurs bourses pour ses travaux de recherche, d'importantes subventions et de nombreux prix et distinctions, dont un doctorat honoris causa de l’Université de Bucarest.

Que feriez-vous sans vos muscles?
La Dystromarche de Québec aura lieu le dimanche 7 juin sur les plaines d’Abraham. Organisée par Dystrophie musculaire Canada, cette activité vise à amasser des fonds pour répondre aux besoins particuliers des personnes atteintes de dystrophie musculaire (entre autres des appareils d’aide à la mobilité) ainsi que pour soutenir la recherche sur les maladies neuromusculaires qui causent une atrophie et une faiblesse progressives des muscles. Les marcheurs sont invités à solliciter des proches et amis disposés à commanditer leur participation à une épreuve non compétitive de 1 km ou de 5 km. L’équipe de football du Rouge et Or sera de la fête cette année alors qu’elle tiendra une séance d’entraînement à laquelle la population pourra prendre part. L’événement aura lieu à compter de 9 h sur l’anneau des Plaines, situé en face du Musée national des beaux-arts de Québec. L’accueil des marcheurs se fera sur le même site à partir de 10 h et le départ de la marche sera donné à 11 h. Pour plus de détails ou pour s’inscrire, consultez le site www.muscle.ca ou téléphonez à Aminata Millaire au 1 800 567-2236.

Journée de l’agriculture urbaine
Le Centre de recherche et d'information pour le développement de l'économie solidaire organise la Journée de l'agriculture urbaine, un événement qui s’adresse à toute la population de la région de Québec et de Chaudière-Appalaches et qui aura lieu le samedi 30 mai à l'atrium Jean-Guy-Paquet du pavillon Alphonse-Desjardins, de 12 h à 17 h. L'objectif de cette journée est de faire connaître l'agriculture urbaine et les formes qu'elle prend dans la région, dont celle des jardins communautaires et collectifs, et de faire le lancement du Répertoire des jardins collectifs communautaires des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches. Voici un bref aperçu de la journée: foire de stands et de communications par affiches; deux conférences grand public: «Rendre les villes plus vertes, soutenables et conviviales: et pourquoi pas l'agriculture urbaine?» par Manon Boulianne, professeure d'anthropologie à l'Université, à 13 h, et «Les retombées des jardins communautaires et collectifs de Québec et Chaudière-Appalaches: toute une récolte!» par Geneviève Olivier-d'Avignon, étudiante à la maîtrise en anthropologie, à 13 h 30; un atelier sur la construction de bacs de jardinage à 15 h 30; une activité «jardins animés», à 16 h 30, au cours de laquelle le public pourra visiter les jardins communautaires du campus.

La violence faite aux femmes d'Afrique de l'Ouest
Mariages précoces et forcés, mutilations génitales, violence conjugale, harcèlement sexuel en milieu scolaire… Voilà quelques-unes des formes que prend la violence faite aux femmes et aux jeunes filles en Afrique de l’Ouest. Quelles sont les causes ainsi que les conséquences à la fois sociales, économiques et culturelles de ce fléau? Quelles stratégies sont mises en place par les organisations de femmes ainsi que les structures non gouvernementales et gouvernementales pour endiguer cette violence? Quels défis reste-t-il à relever? Voilà quelques-uns des sujets qui seront traités lors de la conférence publique «La lutte contre les violences faites aux femmes: témoignages d’Afrique de l’Ouest» le mercredi 3 juin, de 19 h 30 à 21 h 30, à l'amphithéâtre 1C du pavillon Charles-De Koninck. Cette conférence se déroulera à l'occasion de la 7e édition de l'Université féministe d'été qui a cette année pour thème «Violences. Analyses féministes de nouveaux enjeux». Les trois femmes qui témoigneront seront Fatima Ibrahima, représentante d'Oxfam-Québec au Niger, Khadijatou Fatim Ba, coopérante d’Oxfam-Québec de retour du Burkina Faso et membre du Forum des féministes africaines, et Marie-José Surpris, directrice des Programmes de partenariat outre-mer à Oxfam-Québec. Quant à Rita Soares Pinto, chargée de programme Égalité entre les sexes à Oxfam-Québec, elle agira à titre de présidente de la séance. Des témoignages de spécialistes, illustrés par des extraits de documentaires, permettront de mieux comprendre la réalité vécue par les femmes et les jeunes filles du Niger, du Burkina Faso et d’autres pays d’Afrique de l’Ouest. Cette conférence est organisée en collaboration avec Oxfam et le CRI-VIFF. L'entrée est de 5 $ pour le grand public et est libre pour les personnes inscrites à l'Université féministe d'été.

Les ONG sont-elles les amies des terroristes?
L’Institut québécois des hautes études internationales (HEI) organise une conférence grand public aujourd'hui, ce jeudi 28 mai, à 19 h 30, à l’atrium de l’édifice La Fabrique (295, boul. Charest Est). Cette conférence, intitulée «Terrorisme et société civile: les ONG sont-elles les amies des terroristes?», se tient à l'occasion de l’École internationale d’été sur les terrorismes qui se déroule jusqu'au 30 mai à l’Université. Tout d'abord, Fannie Lafontaine, professeure à la Faculté de droit, dressera un portrait de la situation: les États occidentaux pourchassent les terroristes; les défenseurs des droits de la personne vilipendent certaines mesures sécuritaires; les extrémistes profitent des droits que leur confère la démocratie. Ensuite, Pascal Legault, coordonnateur de «Guerre contre le terrorisme» à Amnistie internationale Canada, et Pascal Paradis, directeur général d'Avocats sans frontières Canada, répondront à des questions comme: comment ces trois réalités s’articulent-elles? Quelles sont les limites à ne pas franchir? Le discours sur les droits humains fait-il le lit des criminels et des terroristes? Le tout sera animé par Cathy Senay, journaliste à Radio-Canada.

Allier plaisir et poids santé
On parle chaque jour de prévention et de traitement de l’obésité. Pourtant, les régimes amaigrissants ne tiennent pas leurs promesses à long terme, tout en n’étant pas dénués de dangers. Pourquoi en est-il ainsi? Quels sont les critères à considérer pour évaluer une méthode de «gestion du poids»? Est-il possible de perdre du poids ou de conserver un poids santé sans faire de régime? La nutritionniste Anne Deslauriers viendra parler des ingrédients essentiels à toute démarche de gestion de poids alliant santé et plaisir lors de la conférence «Poids et santé: comprendre pour agir» qui se tiendra le mardi 9 juin, à 12 h 15, à la salle multimédia, local 1702, à l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF) du pavillon des Services (2440, boul. Hochelaga). L'entrée est libre, mais le nombre de places limité à 60. On s'inscrit obligatoirement par téléphone au 418 656-2131, poste 3063, avant le lundi 8 juin. Cette conférence est organisée par la Chaire de nutrition et santé cardiovasculaire.

Les trouvailles champêtres
Le dimanche 14 juin, à compter de 10 h, ce sera la fête au Jardin botanique Roger-Van den Hende pour son ouverture officielle. Il s'agit d'une fête champêtre et familiale dans un des plus beaux jardins publics du Québec. Encore une fois, cette année, le grand public est invité à cette populaire foire horticole où conférences, visites guidées du Jardin, encan de plantes rares, exposition et vente de plantes, dîner sur l’herbe et activités pour enfants seront au rendez-vous. Un invité de marque, Charles Darwin, viendra présenter l’évolution des végétaux lors d’une visite guidée du Jardin. Près de 40 exposants seront présents et les enfants pourront faire des découvertes lors d'un safari-insectes ou encore expérimenter l'empotage de plantes. Voici l'horaire de la journée: de 10 h à 16 h, des visites guidées du Jardin se feront aux heures, à 10 h, il y aura une conférence sur le compostage domestique et, à 14 h 30, commencera l'encan de plantes. De plus, les membres du Groupe Bonsaï Québec présenteront, sous la pergola, une superbe exposition de bonsaïs. Le Jardin botanique Roger-Van den Hende est situé au 2460, boul. Hochelaga. L’activité aura lieu beau temps, mauvais temps.

Réglementation et études sur les produits de santé naturels et cosmétiques
Les études précliniques (in vitro et in vivo) et cliniques permettent d'évaluer l'efficacité des ingrédients nutraceutiques, cosmétiques et produits de santé naturels. Dans un contexte où la réglementation et les allégations santé évoluent, plusieurs questions se posent pour les industriels: est-il obligatoire d'effectuer de telles études? Quelles sont les étapes à envisager? Quels sont les règlements en vigueur au Canada? Lors d'un atelier intitulé Produits de santé naturels et cosmétiques: réglementation, études précliniques et cliniques qui se tiendra le mercredi 10 juin à l'Hôtel Plaza Québec, des représentants de Santé Canada exposeront les grandes lignes de la réglementation canadienne pour ces produits et présenteront les étapes nécessaires menant à la réalisation d'études précliniques et cliniques. Deux représentants d'entreprises du domaine des produits de santé naturels viendront partager leur expérience pour l'obtention d'autorisations auprès de Santé Canada, de la FDA et d'organismes réglementaires européens. On s'inscrit sur le site www.cqvb.qc.ca/fra/activites/calendrier_activites.asp avant le 9 juin. Le coût de l'activité sera de 75 $ pour les membres du Réseau Bio-Innovation et de 150 $ pour les non-membres. Cet atelier est présenté à l'occasion du Consortium Biomar-innovation, une initiative du CQVB et du CRBM, en collaboration avec l’INAF.

De bons gras trans?
Spencer Proctor, professeur en nutrition humaine et directeur du Laboratoire en maladies cardiovasculaires et métaboliques de l'Institut de nutrition humaine à l'Université d'Alberta, prononcera une conférence intitulée «Exploration de nouvelles activités biologiques des gras trans: rôle de l'acide vaccénique dans l'hyperlipidémie». Cette activité aura lieu le mercredi 3 juin, à 11 h, à la salle multimédia (local 1702) de l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels au pavillon des Services. Des études récentes ont démontré que certains acides gras trans produits par des ruminants (tel l'acide linoléique conjugué ou ALC) réduisent le risque de maladies cardiovasculaires. Les produits laitiers enrichis en ALC contiennent sept fois plus d'un autre acide gras trans, l’acide vaccénique trans-11, que d'ALC. Les acides vaccéniques naturels provenant de ruminants représentent de 60 à 70 % des acides gras trans naturels de la diète nord-américaine. Le professeur Proctor et son équipe ont récemment utilisé un modèle d'obésité et de syndrome métabolique pour examiner l'activité biologique de l'acide vaccénique. Ils n’ont constaté aucun changement défavorable ni à court terme (trois semaines) ni à long terme (16 semaines) dans les patrons de croissance ou dans la sensibilité à l'insuline des animaux nourris avec de l'acide vaccénique purifié (1,5 % des lipides alimentaires totaux). De plus, la consommation d'une diète riche en acide vaccénique a eu des effets bénéfiques importants sur les concentrations de triglycérides plasmatiques (baisse de 30 % à court terme et de 50 % à long terme) et de cholestérol.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!