Vie universitaire

Campus express

Prix de la relève publicitaire
Une équipe d’étudiants du Département d’information et de communication vient de remporter le très convoité Prix de la relève publicitaire 2006-2007, dans une compétition qui l’opposait aux meilleurs étudiants en publicité des principales universités du Québec. Lors de la 16e édition de ce concours, chaque équipe devait concevoir et présenter une campagne promotionnelle pour l’annonceur partenaire de l’événement, Loto-Québec, et ses agences de publicité Sid Lee et Touché PHD. Les membres de la délégation gagnante auront droit à des stages à Loto-Québec ainsi qu’aux agences Sid-Lee et Touché! Il s’agissait de la toute première participation d’une délégation du Département d’information et de communication à cette compétition. L’équipe composée de Sarah-Joëlle Bertrand, Karine Blouin, Sandie Lafleur, Lucie Laviolette, Vincent Lévesque et Huguette Vachon était sous la supervision du professeur Christian Desîlets. Une délégation du Département de marketing de la Faculté des sciences de l’administration avait remporté les honneurs de ce concours en 2004.

Partenariat avec le SCDB
L’Université Laval, par l’entremise de l’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société (IHQEDS), a récemment signé une lettre d’entente avec le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SCDB), dont les bureaux sont situés à Montréal. Cette initiative de partenariat avec le SCDB vise à «promouvoir un solide partenariat scientifique et technique entre les actions de la Convention et les universités et instituts de recherche canadiens». L’IHQEDS a été désigné le point central de l’Université pour favoriser les échanges d’information sur tous les sujets qui touchent la coopération scientifique et technique. À l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, Philippe Le Prestre, directeur de l’IHQEDS, a présenté plusieurs ressources de l’Université Laval en matière de biodiversité ainsi que les activités que l’Institut a menées pour le développement de ce partenariat. Au courant de la dernière année, des représentants du SCDB, dont le secrétaire exécutif, Ahmed Djoghlaf, et le chef de la division scientifique, Jo Mulongoy, sont venus à l’Université pour donner des conférences et rencontrer la communauté des chercheurs. Pour en savoir davantage sur le partenariat Université Laval-SCDB, communiquer avec Hélène Laurence au poste 2599.

Conférence de Luc Montagnier
Le virologiste français Luc Montagnier, découvreur en 1983 d’un nouveau rétrovirus humain maintenant reconnu comme le virus agent causal du sida, prononcera une conférence à l’Hôtel-Dieu de Québec, aujourd’hui le jeudi 21 juin à compter de 11 h 30, sur le thème «Perspectives 2007 de la recherche sur le sida». Le conférencier est invité par le comité étudiant du Centre de recherche de l’Hôtel-Dieu. Il fera sa communication à l’auditorium du Centre de recherche, l’auditorium du Saint-Patrick, au 9 rue McMahon.

Prix de l’Ordre des architectes
Le pavillon Gene-H.-Kruger mérite cette année un prix d’excellence de l’Ordre des architectes du Québec (OAQ). Le jury a souligné l’utilisation, par les architectes Gauthier, Galienne et Moisan, du bois dans la construction de cet édifice qui est un important lieu de recherche en seconde transformation de cette ressource au Canada. Le bâtiment, inauguré en octobre 2005, a reçu les honneurs dans la catégorie Projets industriels pour «la simplicité et la nudité de ces espaces de rencontre et d’émulation qui nous placent incontestablement devant la beauté de la matière première». Plus d'une centaine d'étudiants des trois cycles en génie du bois reçoivent présentement leur formation dans le pavillon Gene-H.-Kruger

Le corps comme langage et élément de lecture
Une finissante à la maîtrise en arts visuels, Adeline Lamarre, présente ses travaux jusqu’au dimanche 24 juin à la Galerie des arts visuels. Intitulée «Vyes», son exposition porte sur le corps comme langage et élément de lecture. «Vivre, c'est aussi raconter sa vie, exlique Adeline Lamarre. Le langage devient une trace de l’évolution qu'il nomme et transforme. Le corps humain, prisonnier d'une apparence qui en établit les frontières physiques, est le lieu de passage d'une multitude d'impulsions qui le modifient. La volonté y répond en découvrant le rôle qui lui convient. La mascarade qui se déploie est un défilé de prêtresses intimes. Ces dames sont la vie, les vies qui m’habitent. Elles se nomment Vyes. Déesses troublantes d’une mythologie individuelle qui s’incarne dans les fantasmes et les inquiétudes. Elles sont légion et uniques à la fois car elles deviennent autres quand leur chair se moule à l’empreinte de ce qui me tourmente. Une étrange beauté émane de leur disgrâce parfois presque obscène et qui pourtant me rassure. Car ma stratégie pour dompter l’angoisse est de l’apprivoiser et de me muer en elle pour la pousser jusqu’à ses ultimes retranchements. Je poursuis mes études comme une quête initiatique ayant comme ultime but de me dévoiler qui je suis, afin de mieux comprendre ce qui m'entoure». La Galerie des arts visuels est située dans le local 0404 de l’ Édifice de La Fabrique, au 255, boulevard Charest Est. Vernissage aujourd’hui, jeudi 21 juin, à 16 h. Heures d'ouverture: mercredi au vendredi, de 11 h 30 à 16 h 30; le samedi et le dimanche, de 13 h à 17 h.


Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!