Vie universitaire

Campus express

La fête de la relève scientifique
La finale régionale de l’Expo-sciences Bell se déroulera au pavillon Desjardins du 20 au 22 mars. Cette compétition scientifique amicale permettra à des jeunes du secondaire et du collégial de présenter aux visiteurs le projet sur lequel ils ont planché au cours des derniers mois. Ces projets, de type expérimentation, vulgarisation ou conception, sont regroupés en sept catégories: sciences de la vie, ingénierie et informatique, sciences physiques et mathématiques, biotechnologies, sciences de la terre et de l’environnement, sciences de la santé et sciences humaines. Le public est attendu le vendredi 20 mars de 8 h 45 à 11 h 30 et de 12 h 45 à 16 h, le samedi 21 mars de 13 h à 16 h et le dimanche 22 mars, de 12 h à 14 h. Les gagnants de chaque catégorie participeront à la finale québécoise, la Super Expo-sciences Bell, qui aura lieu de 16 au 19 avril au cégep de Trois-Rivières.  Pour plus de détails, consultez boiteascience.com.

François Bon et l'engagement littéraire
La professeure de littérature Marie-Andrée Beaudet reçoit François Bon, écrivain, lors du séminaire du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ) intitulé Littérature et société II: Politique et littérature (XXe siècle). Cette rencontre ouverte à tous aura lieu aujourd’hui jeudi 19 mars, à 15 h 30, au local 7160 du pavillon Charles-De Koninck. Auteur de plusieurs romans, récits, essais et textes dramatiques, François Bon anime également des ateliers d’écriture dans des milieux où souvent les mots manquent. Son récit, Prison (éditions Verdier, 1998), issu de sessions d’animation dans un centre de jeunes détenus de Gratignan, près de Bordeaux, invite à réfléchir aux formes contemporaines de l’engagement littéraire. Tenant farouchement la littérature comme intransitive, François Bon n’en demeure pas moins un écrivain qui écrit pour se comprendre et comprendre le monde dans sa complexité et ses non-dits.

Journées Simone-Paré
L’École de service social sera l’hôte de la dixième édition des Journées Simone-Paré. L’événement aura lieu le vendredi 17 avril et s’adresse aux intervenants et intervenantes, aux étudiants et étudiantes ainsi qu’aux formateurs et formatrices en travail social auprès de groupes, et sera concentrée en une journée sur le thème «Quelles conditions pour le développement des meilleures pratiques en travail social avec les groupes?» Des invités, reconnus pour leur contribution au travail social avec les groupes, viendront débattre ce thème avec les participants. Dominique M. Steinberg (Hunter College School of Social Work, New York), auteure du livre The Mutual-Aid Approach to Working With Groups: Helping People Help One Another (2004), abordera la question de l’orientation des pratiques basées sur l’aide mutuelle. Tom Caplan (Université McGill, Montréal), auteur de Needs-ABC: A Needs Acquisition and Behavior Change Model for Group Work and Other Psychotherapies (2008), traitera des aspects essentiels liés au savoir-être de l’intervenant. D’autres conférencières et conférenciers animeront des ateliers et une table ronde aura lieu en après-midi. Pour plus d’information, consultez le www.svs.ulaval.ca/jspare.

Accompagnement spirituel des malades
Dans une société laïque où les croyances religieuses s’amenuisent, il peut être difficile de continuer d’évoquer la dimension spirituelle de l'être humain, à moins de la redéfinir et d’arrêter de la confondre avec une approche religieuse. Il devient urgent d’analyser le mot «spirituel» afin d’en cerner les contours, les manifestations et de lui reconnaître sa place en toute personne. C'est là le sujet de la conférence «Comment entendre la dimension spirituelle présente en chaque humain? Accompagner l’expérience de la maladie» donnée par Gwennola Rimbaut, professeure de théologie pratique et de méthodologie à la Faculté de théologie de l’U.C.O. à Angers, le mardi 24 mars, à 19 h, au local 813 du pavillon Félix-Antoine-Savard. Celle-ci parlera d'une nouvelle approche qui permet un accompagnement respectueux des personnes malades, comme en témoignent les aumôneries hospitalières de France où la conférencière a travaillé plusieurs années à titre de responsable. La professeure Gwennola Rimbaut a notamment publié Soutenir une démarche spirituelle en milieu hospitalier (Novalis-Lumen Vitae, 2006). Cette conférence fait partie de la série des Conférences publiques de la Chaire Religion, spiritualité et santé.

Vous avez dit «IVIP»?
Le prochain Rendez-vous du CRIEVAT (Centre de recherche et d'intervention sur l'éducation et la vie au travail) aura pour thème «La version électronique d’un outil d’exploration de soi et du monde du travail: l’inventaire visuel d’intérêts professionnels» et se tiendra le jeudi 26 mars, à midi, au local 182 du pavillon des Sciences de l'éducation. L'Inventaire visuel d'intérêts professionnels (IVIP) est un outil d'exploration de soi et du monde du travail destiné à des clientèles jeunes et adultes peu scolarisées. Le principal objectif de l'IVIP est de contribuer à éveiller davantage toutes ces personnes à des activités professionnelles pouvant leur être accessibles en les encourageant à les explorer de façon concrète. Trois spécialistes du sujet, Marcelle Gingras, chercheuse régulière au CRIEVAT à l'Université de Sherbrooke, Bernard Tétreau, chercheur associé au CRIEVAT à l'Université de Montréal, ainsi que Bruno Thériault, chargé de projet au Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec, mettront leur expertise à contribution.

Concours oratoire sur l'équité des sexes en politique
L’Association des femmes diplômées des universités de Québec (AFDU-Québec) invite la population universitaire à assister au concours oratoire L’équité homme femme en politique, un défi pour les filles! Le concours, qui se déroulera dans la journée du samedi 21 mars, se tiendra à l’amphithéâtre Hydro-Québec à compter de 10 h. Les neuf équipes sélectionnées feront chacune une présentation de 30 minutes sur le thème du concours. Les candidates proviennent de divers champs d’études universitaires. Un jury composé de Françoise Guénette, Renée Hudon, Esther Lapointe et Françoise Mercure choisira deux équipes gagnantes. Les candidates de la première équipe gagnante remporteront un voyage en France où elles seront accueillies par les membres de l’Association française des femmes diplômées des universités de Montpellier (AFFDU Montpellier). En plus des billets d'avion, un montant d'argent sera remis aux candidates pour les dépenses personnelles. Les candidates de l’équipe qui arrivera en deuxième position obtiendront chacune un montant de 500 $. L’AFDU-Québec est un organisme privé et à but non lucratif qui a pour mission principale de promouvoir l’éducation supérieure chez les femmes.

La mystique dans la gnose et chez Plotin
Les journées d’études internationales sur La mystique dans la gnose et chez Plotin se dérouleront au local 413-Z du pavillon Félix-Antoine-Savard les 20 et 21 mars. Elles réuniront neuf spécialistes universitaires qui apporteront un éclairage nouveau sur les premiers textes de notre tradition à relater une union intime de l'âme avec le divin. Les trois premiers siècles de l'ère chrétienne, principalement à Alexandrie et à Rome, furent le théâtre de la rencontre entre la tradition grecque, notamment platonicienne, et différents courants de pensée gnostiques et hermétiques venus d'Orient ou imprégnés d'influences orientales. L'école de Plotin, au 3e siècle à Rome, fut au cœur de ce croisement, Plotin comptant parmi ses auditeurs des gnostiques dits «séthiens», c'est-à-dire des gnostiques chrétiens platonisants, et c'est peut-être ainsi, pour une part au moins, qu'est né le «néoplatonisme» proprement dit, fruit de ces échanges qui allaient communiquer au platonisme classique une sensibilité neuve, et finalement faire naître ce qui, depuis, nous est retransmis diversement sous le vocable de «mystique». Entrée libre.

Gestion de la relève
La Chaire en gestion de la santé de la santé et sécurité au travail organise un colloque sur le thème «Gestion de la relève: opportunités et contraintes». Celui-ci se tiendra le mercredi 25 mars à l'hôtel Palace Royal. Ce colloque permettra aux participants de réfléchir sur deux grandes questions: Quels sont les effets de la gestion des âges sur la santé et la sécurité au travail? Quelles sont les contributions possibles des organisations à la gestion de la relève? Pour y répondre, des témoignages et des expériences seront livrés, des résultats de recherche seront présentés et des solutions, exposées. Pour plus d'information et pour l'inscription, on se rend sur le site www.cgsst.com ou encore on communique avec Marie-Ève Lécine au 418 656-2131, poste 12931. Le coût est de 250 $ (taxes en sus).

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!