Vie universitaire

Au fil de la semaine

Des événements à ne pas manquer au cours des prochains jours

21/10
Les anges dans l’Antiquité tardive


Il y aurait des similitudes entre les dévotions chrétiennes et certains cultes antiques : l’invocation des anges en est l’exemple par excellence. Si les anges étaient très populaires durant l’époque hellénistico-romaine chez les juifs, cet engouement ne s’est pas éteint en milieu chrétien. Les discours et pratiques entourant les démons chez les Grecs auraient nourri l’ensemble des représentations de ces médiateurs entre Dieu et les hommes. Michel-Yves Perrin, directeur d’études à l’École pratique des hautes études à la Sorbonne, prononcera une conférence durant laquelle il fera une série de comparaisons sur les fonctions des anges en contextes chrétien, juif et païen. Il esquissera également quelques distinctions entre le culte des anges et le culte des saints. Cette activité s’inscrit dans les Midis de l’Institut d’études anciennes.




Lundi 21 octobre, à 11 h 30, au local 5242 du pavillon Charles-De Koninck.



21/10
Vamos à la playa


Encore une fois, l’association étudiante Cinéma Politica nous propose un film qui «brasse la cage»: Playa coloniale. Ce documentaire, réalisé par Martin Bureau, étudiant à la maîtrise interdisciplinaire en art, et Luc Renaud, géographe, porte sur le tourisme «tout inclus» à Cuba. Le film porte un regard critique sur notre principale façon de voyager dans le Sud, sur les relations entre les visiteurs et les habitants, ainsi que sur l’image touristique de Cuba. Le tourisme est-il vraiment le moteur économique qu’on nous vante si souvent ou une source d’inégalités de plus ? Les deux cinéastes seront sur place pour discuter de leurs expériences, de leurs choix éditoriaux et des thèmes explorés dans Playa coloniale.




Lundi 21 octobre, à 19h, à l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins.
Entrée libre.



23/10
Les femmes et la chimiothérapie


La stagiaire postdoctorale au Département d’anthropologie Armelle Lorcy viendra donner, mercredi, la conférence «La chimiothérapie anticancéreuse: la construction d’un “savoir vécu”». Elle parlera de la manière dont les femmes souffrant d’un cancer gynécologique donnent du sens à ce qu’elles ressentent. Elle expliquera également comment ces femmes essaient de contrôler l’étendu de ce qu’elles savent sur le traitement pour limiter l’anxiété et garder confiance tant dans l’efficacité de ce dernier que dans la relation thérapeutique. L’anthropologue a mené cette recherche auprès de 21 femmes traitées pour un cancer de l’ovaire, du péritoine ou de l’endomètre en 2012 et 2013.

Mercredi 23 octobre, à 12h15, au local 3470 du pavillon Charles-De Koninck.


24/10
Le veuvage au 21e siècle


Qu’en est-il de ces femmes qui perdent leur conjoint à un âge assez avancé? Comment cette situation transforme-t-elle leurs relations? C’est sur ces questions que s’est penchée la sociologue Deborah Van Den Hoonaard, professeure à l’Université St-Thomas, à Fredericton. Lors de la conférence qu’elle donnera jeudi prochain, elle présentera les résultats de sa recherche à la suite d’entrevues avec des femmes de 60 ans et plus dont le mari était mort entre une à dix années après l’entretien. Toutes provenaient des zones rurales et urbaines du Nouveau-Brunswick. Il en ressort notamment que ces femmes ont connu des changements dans leur estime d’elle-même et qu’elles ont renégocié avec créativité leurs relations avec leurs enfants, leurs amis et les hommes en général.

Jeudi 24 octobre, de 12h à 13h30, au local 1475 du pavillon Charles-De Koninck.


24/10
Tête à tête avec un éditeur jeunesse


Si vous rêvez d’écrire des livres pour les enfants ou simplement si la littérature jeunesse vous intéresse, alors vous serez peut-être intéressé par cette rencontre avec le directeur des éditions Les 400 coups, Simon de Jocas. L’éditeur jeunesse présentera la ligne éditoriale de la maison d’édition, ses critères de sélection lorsqu’il choisit des ouvrages ainsi que leur cheminement de la première lecture à la publication. Il parlera également des nouveautés parues aux 400 coups, dont Monstres en vrac, d’Élise Gravel. Cette activité fait partie d’une série de rencontres avec des professeurs, des auteurs et des illustrateurs de livres jeunesse qui a lieu tout l’automne à la Didacthèque de la Bibliothèque des sciences humaines et sociales.

Jeudi 24 octobre, de 17h à 18h30, à la Didacthèque au 4e étage de la Bibliothèque.


24/10
Les infoguerres et la sécurisation d’Internet


Piratage informatique. Virus. Cyberespionnage. À l’ère de l’information, les conflits internationaux ont bien souvent le Web comme toile de fond. Quel regard porter sur les incidents cybernétiques survenus au fil de ces dernières années? Qu’en est-il de toute la question de la sécurité sur Internet? Le professeur à l’École de service social Stéphane Leman-Langlois, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociales du risque, nous permettra de jeter un regard lucide sur ce nouveau genre de conflit et d’en saisir les risques et les effets. Cette conférence fait partie des Rencontres du numérique organisées par l’Institut Technologies de l’information et Sociétés.

Jeudi 24 octobre, de 19h à 20h30, à la salle Gérard-Martin de la bibliothèque Gabrielle-Roy.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!