Vie universitaire

À l'adresse de la qualité

Par : Renée Larochelle
Saviez-vous qu’il existe à l’Université Laval un véritable bureau de poste où aboutissent quotidiennement entre 2 000 et 3 000 colis et enveloppes contenant des documents de toutes sortes? Ce point névralgique des communications sur le campus est situé au rez-de-chaussée du pavillon Jean-Charles-Bonenfant. C’est à cet endroit que s’effectuent  non seulement la réception du courrier mais également l’envoi de tous les colis et lettres à l’intérieur et à l’extérieur de l’Université. L’équipe de la section «Courrier et messagerie» du Service des  immeubles de l’Université Laval est composée de trois préposés à l’expédition et à la réception: Alain Lirette, Norman Hunter et Daniel Maranda, ainsi que de deux agents de bureau, Denis Grenier et Alain Bergeron. Michel Méthot, coordonnateur en technique du bâtiment, est le «grand patron» de cette équipe. «Nous mettons tout en œuvre pour que les gens reçoivent leur courrier à temps, explique Denis Grenier. On ne lésine pas sur la qualité et sur la rapidité du service.»

Dès 7 h 30 le matin,  le local de la réception des marchandises du pavillon Jean-Charles-Bonenfant ouvre ses portes et l’équipe commence à faire le tri de tout le courrier reçu, mettant d’un côté, le courrier interne et de l’autre, le courrier externe. Si le courrier interne est acheminé dans des cases portant le nom des facultés, des départements et des services et parviendra la journée même à ses destinataires, le courrier destiné à l’externe, lui, prend le chemin de la machine à timbrer à jet d’encre pour être estampillé avant d’être posté à l’extérieur du campus. Un nombre imposant de colis et d’enveloppes provient aussi de Postes Canada. Là encore, le courrier sera acheminé en bonne et due forme à son destinataire, où qu’il travaille ou réside sur le campus. «Certaines difficultés surgissent quand l’adresse est incomplète, souligne Denis Grenier. Lorsque cela arrive, nous devons faire une recherche afin que la personne reçoive bel et bien son envoi.» Ainsi, il n’est pas rare qu’une enveloppe soit adressée à «Julie, Université Laval» ou même tout simplement à «L’Université Laval», sans aucune autre indication. En dernière instance, la lettre perdue est envoyée au Bureau du secrétaire général. Enfin, l’avènement du courriel ne semble pas avoir fait baisser le volume de courrier de façon significative, si on en croit les commentaires des membres de l’équipe interrogés sur ce sujet.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!