Vie universitaire

À la rencontre de soi

La présence attentive aide les gestionnaires à parvenir à un nouveau seuil de conscience

Par : Renée Larochelle
Connaissez-vous le concept de présence attentive en gestion? Il s’agit, lors d’une rencontre avec une personne, de porter son attention sur le moment présent en laissant ses préjugés au vestiaire. C’est dans cet esprit que Mario Cayer, professeur au Département de management, en collaboration avec Marie-Ève Marchand, a mis en place un programme de formation à l’intention des gestionnaires à la recherche d’un plus grand équilibre et de sens dans leur travail. Ayant pour titre Complexité, conscience et gestion, le cours s’étend sur 17 jours répartis sur un an et vise implicitement de meilleures relations entre les gestionnaires et leurs employés. Parmi les sujets traités figurent l’intelligence émotionnelle, la communication consciente et les différents modèles mentaux, avec toujours comme fil conducteur cette présence attentive que les gestionnaires sont invités à pratiquer sous forme de méditation une demi-heure par jour et qui peut faire toute la différence entre des relations humaines basées sur le respect et l’écoute, et des échanges sans âme d’où est absent le dialogue. Le programme s’inspire des travaux effectués par Jon Kabat-Zinn du Center for Mindfulness in Medecine, Health Care and Society de l’Université du Massachusetts. Il est non seulement ouvert aux gestionnaires de l’Université, mais aussi à ceux de toutes les entreprises. 

«Nous croyons que les exigences du monde du travail d’aujourd’hui ne demandent pas de nouvelles habiletés de gestion, mais plutôt l’atteinte d’un nouveau seuil de conscience, explique Mario Cayer. En offrant au gestionnaire des moyens d’être plus présent à lui-même, on lui permet en même temps d’être plus présent aux autres. Aujourd’hui plus que jamais, le rôle d’un leader consiste à être en contact avec la réalité. Prenons par exemple le cas d’un employé qui rencontre son patron pour lui faire part de son manque de temps ou de ressources pour accomplir toutes les tâches qui lui sont demandées. Il existe sans aucun doute une valeur, celle de l’importance du travail bien fait, qui est froissée chez cette personne. Elle se sent incompétente ou peut-être frustrée de ne pas pouvoir faire tout ce qui lui est demandé. Un gestionnaire en contact avec le moment présent sera davantage en mesure de trouver des solutions appropriées. L’employé, lui, se sentira écouté et reconnu dans ses besoins.»

Des êtres humains avant tout
Directrice adjointe au Service des finances, Louise Leblanc a suivi récemment cette formation. Elle n’hésite pas à parler d’une rencontre avec elle-même. «Nous sommes gestionnaires, oui, mais nous sommes d'abord des êtres humains à la rencontre d'autres êtres humains, dit-elle. Le programme nous permet de prendre conscience de qui nous sommes, des modèles mentaux qui nous façonnent et des comportements qui y sont associés. Nous apprivoisons la différence pour que celle-ci devienne un atout plutôt qu'un obstacle. Dans nos organisations en changement où la capacité d'adaptation est une des clés du succès, cette formation est de loin la plus pertinente et déterminante à laquelle j'ai participé.»

Même son de cloche pour Carole Nadeau, directrice exécutive à la Faculté de médecine. «En suivant ce programme, j’ai réalisé que les gestionnaires vivaient tous les mêmes problèmes, affirme-t-elle. Le concept de présence attentive nous incite à se vider l’esprit et à vivre pleinement le moment présent. Cela s’apparente à une formation sur mesure, extrêmement souple, où chacun y va selon ses capacités et ses intérêts.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!