Sports

Sports: Synergie de jeunes et de vétérans

Les formations féminine et masculine de basketball Rouge et Or aligneront respectivement neuf et sept recrues

Par : Jérôme Pelletier
Avec respectivement neuf et sept recrues dans les formations féminine et masculine de basketball Rouge et Or, le mot d’ordre pour les deux entraîneurs est clair: progression. Avec autant de nouveaux visages, difficile de prévoir avec quel genre d’équipes le Rouge et Or se présentera en séries éliminatoires, mais une chose est sûre, l’entraîneure de l’équipe féminine, Linda Marquis, et celui des hommes, Jacques Paiement, entrevoient un développement très rapide de leurs petits nouveaux et leurs performances, associées à celles des vétérans, s’annoncent même explosives.

«Pour avoir du succès, le mélange entre les vétérans et les recrues sera la clé», a déclaré Linda Marquis. Les vétérans de l’équipe féminine sont elles-mêmes très jeunes. Mis à part Patricia Mandeville et Geneviève Blanchette, des joueuses de quatrième année, toutes les autres athlètes de retour dans la formation en sont à leur deuxième ou troisième saison seulement. «Avec ces deux vétérans, j’ai la chance de compter sur une des meilleures arrières au pays en Patricia, et Geneviève sera très utile pour nous encore cette saison avec son attitude de fonceuse, ses mains rapides en défensive et son leadership», a souligné la pilote du Rouge et Or qui est en poste depuis 1985.

Linda Marquis se fait rassurante malgré le jeune âge de sa troupe. «Je vise le championnat québécois parce que plusieurs recrues se démarqueront dès cette saison.» Parmi celles-ci, difficile de passer sous silence l’entrée en scène de Marie-Michelle Genois, une joueuse qui provient du Cégep de Sainte-Foy et qui a eu l’honneur d’être invitée à s’entraîner avec l’équipe canadienne au mois d’août dernier. «Elle a vraiment un parcours exceptionnel», a mentionné Marquis. Âgée de 19 ans, Marie-Michelle était aussi la seule représentante du Rouge et Or à participer cet été au Championnat U-20 de la Fédération internationale de basketball, Zone des Amériques, où le Canada a réussi à se qualifier pour le Championnat mondial U-21 qui aura lieu en août 2007 en Russie. Genois avait activement collaboré aux succès des Canadiennes, qui étaient d’ailleurs sous la gouverne de Linda Marquis, marquant notamment 12 points contre les Bahamas et 20 autres contre Porto Rico.

Championnes québécoises en titre, les joueuses de Laval disputeront leur premier match au PEPS le 27 octobre à 16 h contre le Collège militaire royal de Kingston. Cet affrontement précédera le Tournoi Rouge et Or de l’équipe masculine qui débutera à 18 h ce même vendredi et qui prendra fin le dimanche 29 octobre.

Tournoi Rouge et Or
Les 27, 28 et 29 octobre au PEPS, l’équipe masculine de basketball Rouge et Or recevra trois équipes de l’extérieur du Québec dans le cadre du Tournoi Rouge et Or. Six rencontres sont au programme et les universités ontariennes McMaster et Brock, en plus de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard seront à Québec pour la fin de semaine. Les parties du vendredi et du samedi auront lieu à 18 h et 20 h, et celles du dimanche se dérouleront à 11 h et 13 h. Pour les trois jours de compétition, le Rouge et Or sautera sur le terrain pour le deuxième affrontement de la journée. «Nous avons joué contre Brock et McMaster déjà cette saison et ce sont d’excellentes équipes. Quant à l’Île-du-Prince-Édouard, la formation compte sur un des meilleurs joueurs au pays en Sherone Edwards», a expliqué l’entraîneur-chef Jacques Paiement.
En fin de semaine dernière, les joueurs de Laval ont défait McMaster 75 à 73 et subi un revers de 81-69 aux mains de Brock. La recrue du Rouge et Or Jean-François Beaulieu a marqué 20 points contre McMaster tandis que, dans la défaite, son coéquipier Jean-Philippe Morin a inscrit 28 points et capté huit rebonds. Plus tôt vendredi, contre l’Université Guelph, le Rouge et Or a gagné 66-54 et Jean-Philippe Morin a une fois de plus été le meilleur marqueur des siens avec une récolte de 18 points. En trois rencontres, Morin a cumulé 64 points et 21 rebonds alors que Jean-François Beaulieu y allait d’une production de 44 points.

Construire pour l’avenir
Ces résultats sont plutôt encourageants pour Jacques Paiement qui doit composer avec sept recrues cette saison, soit la moitié de l’équipe. «J’ai une équipe très talentueuse, il n’y a aucun doute, a souligné celui qui entame sa huitième saison à la barre de la formation masculine. Mais comme la ligue du Québec est très compétitive, mon but est de faire progresser rapidement tout le monde et d’arriver bien préparés quand ça va compter.»

Les représentants de l’Université Laval sont très jeunes, n’ayant qu’un seul joueur de cinquième année en Jean-Michel Leblanc. «Jean-Michel, c’est notre travailleur acharné et il est très bon à la ligne de trois points: il montrera l’exemple», a indiqué Paiement. Malgré la jeunesse de l’équipe, l’entraîneur aime ce qu’il voit depuis le début de l’année. «J’adore l’attitude des gars, leur éthique de travail et leur passion pour le basketball. Et quand une recrue comme Jean-François Beaulieu marque 24 points à son premier match dans les rangs universitaires, c’est là que je constate que notre progression pourrait se faire très rapidement.»

Les deux équipes de Laval entreprendront leur calendrier régulier au PEPS, le 17 novembre, alors que l’Université McGill sera en ville. Les Martlets affronteront les dames du Rouge et Or à 18 h et les Redmen se mesureront aux hommes à 20 h. Rappelons que l’entrée est gratuite pour les 5 ans et moins. Le coût d’entrée est de 2 $ pour les 6 à 11 ans, de 4 $ pour les étudiants sur présentation de la carte et, finalement, de 7 $ pour les adultes. Les billets de saison se vendent au coût de 25 $ pour les enfants âgés de 6 à 11 ans, de 45 $ pour les étudiants et de 70 $ pour les adultes.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!