Sports

Plein la vue

Le spectacle de danse du PEPS aura lieu le 30 novembre au Théâtre de la cité universitaire

Par : David-Alexandre Barjou
C’est en 1988 que France Lebel, coordonnatrice du programme d’initiation et de perfectionnement du PEPS, a mis sur pied un spectacle de danse avec les finissants des deux seuls programmes enseignés à cette époque: le ballet classique et le ballet-jazz. À l’aube de la 28e édition de ce qui est devenu un événement à succès incontournable, les choses ont grandement évolué et plus de 7 styles différents sont maintenant présentés dans le cadre de ce spectacle, pour le grand plaisir des élèves et, bien sûr, des spectateurs. Voici donc un bref avant-goût de cette grande célébration artistique qui est présentée à guichets fermés depuis nombre d’années.

Commençons par donner l’heure juste. Ce spectacle, aussi bien dirigé qu’il soit, demeure un spectacle amateur. Mais n’attachez rien de péjoratif à ce qualificatif, il n’est là que pour signifier que les artisans ne sont pas payés, et qu’ils font cela en grande partie pour se dépasser, pour l’objectif ultime que tous les danseurs en même temps désirent et craignent pendant 10 semaines. «C’est tout un défi que de se présenter devant 600 personnes, de vivre l’expérience de la scène, et c’est ce que les élèves veulent, danser devant du monde», affirme France Lebel, qui est convaincue que si l’on enlevait ce point culminant, elle n’atteindrait que la moitié des 600 inscriptions par session. Il faut dire que les différents styles de danse présentés sont des styles à démonstration, l’idéal pour un public néophyte. «Le public, souvent les proches des danseurs, est d’abord et avant tout emballé de voir sa vedette personnelle sur scène, mais de toute façon, en guise de préambule, je monte toujours la première sur scène pour expliquer à la foule que peu importe ce qu’ils vont voir ce soir, c’est tout un défi que de se présenter devant une salle comble, c’est donc toujours une réussite de par le défi. C’est la fête des efforts de dix semaines de cours et de se montrer ici ce soir, l’exploit est déjà accompli.»

Pendant la soirée, plus de 180 danseurs présenteront un feu roulant de chorégraphies des différents styles de danse proposés dans la programmation de l’automne. Que ce soit le ballet classique, le break dance, le moderne-jazz, le swing, les danses latines ou le baladi tous les spectateurs en auront plein la vue! Du côté des numéros qui seront présentés par les enfants âgés 6 à 15 ans, notons le baladi, le cheerleading et le hip-hop funky. «C’est très impressionnant que des fillettes puissent s’imprégner de ce style, et les professeurs font un travail colossal», mentionne France Lebel à propos du baladi.

Offrez-vous donc un spectacle inoubliable qui vous en fera voir de toutes les couleurs, et qui sait, vous donnera peut-être le goût de vous laisser tenter par cette activité qui est d’abord et avant tout une partie de plaisir. La programmation du PEPS saura certainement vous accrocher par l’un des nombreux styles enseignés.

La présentation aura lieu le 30 novembre à compter de 19 h 30 au Théâtre de la cité universitaire du pavillon Palasis-Prince. Les billets sont en prévente à la réception du niveau 1 du PEPS, au coût de 10 $ pour les 10 ans et plus, et de 5 $ pour les 9 ans et moins, le lundi 26 novembre de 19 h à 22 h et le mardi 27 novembre de 12 h à 14 h et de 19 h à 22 h.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!