Sports

Look branché

Des améliorations esthétiques, mais aussi des barres olympiques, des miroirs et des pédaliers à main font partie des nouveautés de la salle d’entraînement du PEPS

Par : David-Alexandre Barjou
Après avoir investi près de 60 000 $ pour l’acquisition d’appareils à la salle d’entraînement du PEPS en 2004, la direction du Service des activités sportives investit à nouveau, cette fois-ci, pour se refaire une beauté. Beaucoup d’améliorations esthétiques ont été apportées, mais on compte aussi des ajouts intéressants concernant les exercices aux poids libres, comme des barres olympiques au bench press, et des miroirs qui aident à la précision des mouvements.

Loin de l’image que l’on a de la salle où s’entraînait le célèbre Rocky, la salle du PEPS offre une image moderne, chaleureuse et conviviale qui impressionne tous les habitués. «J’adore le nouveau look branché», indique Kathleen, étudiante en enseignement des mathématiques, qui s’y entraîne depuis deux ans. «C’est plus vivant, dit-elle, le choix des couleurs incite à l’activité.»

Dans le but de bien servir toute la clientèle, les pédaliers à main achetés intéresseront également les personnes à mobilité réduite. Le tout vient avec deux des plus grandes qualités exigées dans les salles d’entraînement. «Le plus appréciable est sans aucun doute la propreté des lieux, ainsi que la multitude d’appareils qui font que l’on n’attend pas!», souligne Geneviève, qui étudie à la maîtrise en science politique et qui se dit plus productive grâce à l’entraînement en musculation.

En plus des attraits matériels, une équipe d’entraîneurs disponible, motivée et possédant une formation universitaire est sur place pour construire un programme personnalisé et adapté aux besoins de chacun. D’un programme de mise en forme, à un programme d’entraînement spécifique à un sport, un entraîneur personnel saura apporter à peu de frais motivation et suivi.

Une habitude à prendre
Psychologiquement, à plus ou moins fort degré, tout le monde vit sensiblement la même chose à l’approche des mois hivernaux: tout devient plus gris, plus lent, moins motivant. L’hiver, la motivation est beaucoup plus grande pour rester au chaud dans son petit nid douillet que d’aller donner une heure ou deux au gym. Le taux d’abandon aux abonnements pour les salles d’entraînement au Québec frise les 40 %. Quoi de mieux que de se donner soi-même les armes pour non seulement passer à travers cette période lourde, mais en sortir avec une meilleure santé et une meilleure motivation?

Les installations du centre sportif de l’Université offrent des avantages faciles à saisir. On peut jumeler un entraînement quotidien avec une période de cours, soit avant pour s’oxygéner le cerveau, soit après pour se dégourdir d’un cours magistral de trois heures. Et d’une pierre deux coups, on ajoute à son entraînement cardiovasculaire une session de musculation aux trois jours. C’est le meilleur moyen de relâcher tous les points de stress et maux de dos, et ça aide également à adopter une meilleure posture, trop souvent négligée par les positions statiques adoptées lors de longues études.

Bien entendu, s’entraîner n’est pas de tout repos et c’est exigeant. Cependant, les gens qui ont réussi à mettre cette activité dans leur quotidien diront à quel point l’entraînement devient agréable et essentiel. Contrairement à ce que l’on peut penser, s’entraîner donnera au bout du compte plus d’énergie dans ses activités au quotidien, un plus grand calme lors de ses études et un sommeil plus récupérateur. Et que dire du sentiment de bien-être que procure l’endorphine sécrétée lors des entraînements?
Bref, il faut l’essayer pour le croire et par-dessus les avantages que procure la proximité des installations, on peut aussi profiter de coûts avantageux. À quelques dollars près de l’an passé, un étudiant inscrit à 12 crédits pourra, sans frais d’abonnement, être membre du PEPS et avoir accès au centre de conditionnement physique gratuitement, et pour un léger supplément de 31,59$ (1 session), 56,16$ (2 sessions) ou 70,21$ (annuel), profiter également de la salle de musculation. Le tout est aussi ouvert au grand public à des prix avantageux, et en devenant membre du PEPS (sans frais d’adhésion), on peut profiter de l’accès à volonté aux services de piscine olympique, salle d’appareils cardiovasculaires, piste de jogging, patinoire et réservation de terrains de badminton, basketball, hockey-cosom, soccer, squash, raquetball, tennis, volleyball et wallyball.  Ouf!  De quoi s’occuper pour toute l’année!

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!