Sports

Les sports en bref

Activités sportives de l’été
La période d’inscription aux activités sportives de l’été débutera le mercredi 28 mars dès 7 h au PEPS (sur place ou par téléphone). La nouvelle programmation sera disponible dans la semaine du 19 mars dans les présentoirs disposés un peu partout sur le campus et dans le site Internet www.peps.ulaval.ca. En plus de présenter une panoplie de sports intérieurs comme chaque saison, le PEPS offre à la communauté universitaire et au grand public la possibilité de pratiquer un sport extérieur sur ses nombreux terrains sportifs. Il sera possible de s’inscrire à l’activité de son choix, tous les jours de 9 h à 21 h à la réception du niveau 1 du PEPS, ou par téléphone du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30. Ceux et celles qui désirent devenir membres du PEPS peuvent effectuer leur adhésion en tout temps selon les heures d’inscription décrites ci-dessus. Information: 656-PEPS (7377).

Le bronze pour Caroline Sow
La spécialiste et championne québécoise Caroline Sow a décroché le bronze au lancer du marteau grâce à un lancer de 15,40 mètres au Championnat canadien universitaire d’athlétisme qui avait lieu à l’Université McGill. «On ne peut pas être déçu du bronze, surtout que c’était sa première saison à vie en salle», a lancé l’entraîneur Vincent Paquet immédiatement après la compétition. De son côté, Caroline était à la fois heureuse et désappointée. «Je croyais que j’étais quatrième alors je suis bien contente d’être sur le podium, c’est sûr. Mais j’aurais bien aimé faire mieux, à tout le moins atteindre la meilleure distance que j’avais réussie cette saison», a-t-elle mentionné en faisant allusion à son résultat de 15,81 m. Justement, elle se retrouvait en nomination pour le titre d’athlète féminine par excellence-pelouse à la suite de ce lancer réussi le 13 janvier dernier. L’étudiante-athlète du Rouge et Or a cependant vu une adversaire de l’Université de Calgary lui ravir le titre. Il s’agit tout de même d’un bel honneur pour Caroline Sow qui n’avait jamais lancé le marteau à l’intérieur auparavant.

Record du Rouge et Or au 4 X 200 m féminin
L’équipe féminine de relais au 4 X 200 m a réalisé la meilleure performance à ce jour du Club d’athlétisme Rouge et Or, mais il aurait fallu qu’elle fasse mieux de 23 centièmes pour se qualifier en finale du Championnat canadien universitaire. «C’est ça la compétition», a dit l’entraîneur Vincent Paquet. Geneviève Thibault, Laurélie Harvey, Catherine Nadeau et Stéphanie Forcier avaient tout de même de quoi se réjouir, surtout que Laurélie souffrait de gastro-entérite depuis deux jours. Du côté masculin, les hommes ont fait une bonne course au 4 X 200 m, mais les échanges du témoin ont probablement coûté leur sélection en finale. «On a eu du plaisir quand même», a lancé Éric Lavigne qui faisait équipe avec Maxime-Kalifa Sanou, Benoît Dubé et Simon Bordeleau.

Septièmes en basketball féminin
L’équipe féminine de basketball Rouge et Or est passée bien près de causer une surprise au Championnat canadien, mais la jeune équipe de l’entraîneure Linda Marquis a finalement baissé pavillon 71-67 en première ronde contre les Pandas de l’Alberta. Tirant de l’arrière 27-6, la remontée a de quoi rendre optimiste les joueuses de Laval pour l’an prochain. Myriam Lamarre a été la plus productive des siennes avec 22 points, en plus de capter sept rebonds. Patricia Mandeville (12 points) et Chantale Vachon-Marceau (7 rebonds et 6 passes) ont aussi connu un bon match. Lors de son deuxième affrontement, le Rouge et Or faisait face aux Lionnes de l’Université York. Malheureusement, l’équipe a été vaincue 72-61, ce qui marquait la fin officielle de sa saison 2006-2007. Patricia Mandeville avec 13 points, Véronique Lamarre avec 11 points et Myriam Lamarre qui a cumulé 5 passes et 8 rebonds ont été les meilleures.

Une neuvième place pour Yves Robichaud
Tout le monde y croyait, Yves Robichaud le premier, mais il manquait 26 centimètres au champion québécois du lancer du poids pour se classer en finale du Championnat canadien. C’est la deuxième année de suite que l’athlète originaire de Grande-Anse au Nouveau-Brunswick termine neuvième. Son meilleur lancer a atteint 14,90 mètres. «C’est frustrant de terminer comme ça, mais j’étais vidé avant le championnat alors c’est bien dans les circonstances, a précisé celui qui en était à sa cinquième et ultime saison universitaire. J’ai fait la moitié du réchauffement que je fais en temps normal tellement je voulais garder mes énergies.»

Loïc Padonou termine 8e et 10e
Champion québécois en titre au saut en longueur et au triple saut, Loïc Padonou était le seul espoir de l’Université Laval dans ces disciplines au Championnat canadien universitaire. Le Français d’origine a fait plaisir à la délégation du Rouge et Or en se classant en finale du triple saut, soit parmi les huit premiers au pays. Douzième favori et auteur d’une performance de 13,31 m cette saison, l’étudiant en droit a successivement obtenu 13,30 m, 13,40 m et 14,10 m lors des préliminaires, se classant ainsi pour la grande finale. Par la suite, il a continué d’améliorer ses marques personnelles cette saison en réalisant des sauts de 14,11 m et de 14,23 m, ce qui lui a valu la huitième position. La veille, au saut en longueur, Padonou n’a cependant pas réussi à atteindre la finale. Son meilleur saut de 6,34 mètres ne lui a pas suffi et il a terminé dixième. Le jeune homme originaire d’Issy retournera dans son pays d’origine après son année d’études.

Foudroyés par les Stingers 84-57
Participant à sa septième finale d’affilée, le Rouge et Or souhaitait bien surprendre les Stingers de Concordia, forts d’une fiche de 15 victoires et 1 défaite cette saison et classés au premier rang au Canada. Les hommes de l’entraîneur Jacques Paiement ont cependant frappé un mur à Concordia, où les Stingers ont joué un excellent match devant un gymnase bondé de 400 personnes. Jean-Philippe Morin a marqué 16 points et Jean-François Beaulieu-Maheux en a ajouté 10, mais ce ne fut pas suffisant pour contrer les Stingers qui recevaient du même coup leur laissez-passer pour Halifax, où le Championnat canadien débute aujourd’hui. Pour le Rouge et Or, c’est une difficile défaite, mais au bout du compte, la troupe de Laval a connu une très bonne saison, surtout que la majorité des matchs ont été joués avec des joueurs blessés ou malades. Il s’agissait également de la dernière partie dans la ligue universitaire pour le capitaine du Rouge et Or Jean-Michel Leblanc qui en était à sa cinquième saison. L’arrière de 5 pieds 10 pouces a toujours été un très bon exemple d’étudiant-athlète.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!