Sports

Les sports en bref

Cours de golf
À ceux et celles qui n’ont pas été en mesure de s’inscrire aux cours de golf en janvier, le PEPS offre une deuxième session de cours qui commencera le vendredi 9 mars. À raison d’une fois par semaine, pendant 7 semaines, les cours seront offerts aux personnes des niveaux débutant et intermédiaire. Ceux-ci se dérouleront dans le nouveau local de golf aménagé l’année dernière et qui répond aux besoins de la clientèle. Les participants pourront y apprendre les rudiments du golf, les bases théoriques ainsi que l’élan de golf pour les débutants. Pour leur part, les golfeurs de niveau intermédiaire pourront parfaire leur élan et faire l’apprentissage de coups en situations particulières. Le coût de participation est de 63,19 $(st) pour les étudiants membres, 76,35 $(st) pour les membres et 124,61 $(st) pour les non-membres. Il est possible de consulter l’horaire des cours en visitant le site Internet www.peps.ulaval.ca. L’inscription se déroule dès maintenant, tous les jours sur place, ou en composant le 656-PEPS (7377) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h.

Activités sportives de l’été
La période d’inscription aux activités sportives de l’été débutera le mercredi 28 mars dès 7 h au PEPS (sur place ou par téléphone). La nouvelle programmation sera disponible dans la semaine du 19 mars dans les présentoirs disposés un peu partout sur le campus et dans le site Internet www.peps.ulaval.ca. En plus de présenter une panoplie de sports intérieurs comme à chaque saison, le PEPS offre à la communauté universitaire et au grand public l’opportunité de pratiquer un sport extérieur sur ses nombreux terrains sportifs. Il sera possible de s’inscrire à l’activité de son choix, tous les jours entre 9 h et 21 h à la réception du niveau 1 du PEPS, ou par téléphone du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30. Ceux et celles qui désirent devenir membres du PEPS peuvent effectuer leur adhésion en tout temps selon les heures d’inscription décrites ci-haut. Information: 656-PEPS (7377).

Vice-championnes canadiennes en volleyball
On l’attendait depuis le début de la saison cette finale nationale chez le Rouge et Or. L’objectif était clair dès la conquête de 2006, la bannière devait demeurer à Québec. Les Pandas de l’Université de l’Alberta sont toutefois venues contrecarrer les plans du Rouge et Or dans le match ultime et elles ont remporté les honneurs de la finale du Championnat de volleyball féminin de Sport interuniversitaire canadien (SIC) au compte de 3-1 samedi à Calgary. Tout au long de la partie, les volleyeuses du Rouge et Or ont trimé dur pour combler les avances prises par leurs adversaires. Les Pandas ont disputé un match quasi sans tache et elles ont capitalisé sur toutes les petites erreurs que le Rouge et Or pouvait commettre, dont quelques services en fin de sets. Les joueuses de Laval n’ont pas été en mesure de livrer un match parfait comme elles l’avaient fait la veille. Sur sa route vers la finale, le Rouge et Or, deuxième favori du Championnat canadien de SIC, avait complètement surclassé les Spartans de l’Université Trinity Western en trois sets expéditifs de 25-19, 25-17 et 25-18 dans une demi-finale à sens unique. D’entrée de jeu, le Rouge et Or avait franchi avec succès et sans surprise le premier tour du Championnat de SIC contre les Gee-Gees d’Ottawa qui ne faisaient pas le poids face aux championnes en titre. Le Rouge et Or voit tout de même deux de ses joueuses figurer dans l’équipe d’étoiles du championnat, soit la joueuse de cinquième année Marylène Laplante et la puissante serveuse Marie-Christine Mondor. Pour le Rouge et Or, il s’agit d’une troisième médaille d’argent en 25 participations au championnat de fin de saison. L’équipe a aussi décroché l’or l’an dernier et a terminé au troisième rang à sept reprises. En marge du Championnat, SIC a décerné ses honneurs individuels pour la dernière saison et trois joueuses du Rouge et Or figurent parmi les meilleures volleyeuses au Canada. Tout d’abord, Élise Duchesne a reçu le titre le plus prestigieux à sa position en étant élue libéro de l’année au Canada. Elle couronne ainsi une superbe carrière de cinq saisons avec le Rouge et Or. D’autre part, Marylène Laplante, désignée meilleure volleyeuse au pays en 2003 et en 2006, a été nommée dans la première équipe d’étoiles canadienne pour la troisième fois de sa carrière, elle qui en en était aussi à une cinquième campagne. Finalement, Mélanie Savoie, élue recrue de l’année au Québec, se retrouve dans l’équipe étoile des recrues au Canada.

Déception en volleyball masculin
La troupe de l’entraîneur Pascal Clément était classée sixième favorite du Championnat canadien universitaire qui avait lieu à Hamilton du 2 au 4 mars. Le Rouge et Or affrontait les Wesmens de Winnipeg dans le premier duel du tournoi et pour une cinquième fois de suite, les représentants de Laval ont baissé pavillon au premier tour du championnat, étant écartés de la ronde des médailles en quatre manches contre leurs rivaux, classés troisièmes favoris. Le lendemain, le Rouge et Or s’est par contre bien repris en disposant des Golden Gaels de Queen’s, champions de l’Ontario, en quatre manches. Grâce à cette victoire, les représentants de l’Université Laval avaient encore une chance de terminer en beauté dans un duel contre leurs adversaires bien connus des Maritimes, soit les Tigers de Dalhousie. Les deux équipes avaient divisé les honneurs cette saison en remportant leur duel à domicile. Cependant, la rivalité tant attendue n’a jamais vraiment pris son envol, le Rouge et Or s’inclinant en trois manches. Dans les bonnes nouvelles pour l’Université Laval, notons la sélection du passeur Olivier Faucher au sein de l’équipe d’étoiles canadienne pour une troisième fois en trois ans. Autre note positive pour le club masculin de Laval, la plupart des joueurs reviennent l’an prochain et les recrues sont déjà pressenties pour être des joueurs d’impact.

Championnat canadien d’athlétisme
Le Rouge et Or tentera de créer des surprises lors du Championnat canadien qui aura lieu à McGill du 8 au 10 mars. Au terme du Championnat provincial qui se déroulait au PEPS il y a deux semaines, une délégation de 15 athlètes du Rouge et Or a réussi à se qualifier pour la compétition nationale universitaire. Il s’agit de la plus impressionnante équipe en quinze ans pour le Rouge et Or. L’Université Laval est présentement classée dixième favorite chez les femmes. Geneviève Thibault et Caroline Sow représentent les meilleurs espoirs de médailles chez les dames, en plus de l’équipe de relais 4 X 200 m. D’ailleurs, la sprinteuse étoile Geneviève Thibault a reçu les titres de recrue féminine de l’année au Québec, de meilleure performance féminine en course de la province et d’athlète féminine par excellence du Championnat québécois. La jeune fille de 20 ans, la plus rapide sur 100 mètres au pays, compte bien remporter le 60 m et le 60 m haies à McGill. D’autre part, Caroline Sow est la seule autre athlète du Rouge et Or à avoir été reconnue pour ses exploits au plan provincial. L’étudiante au doctorat en sciences du bois a été honorée pour la meilleure performance féminine sur pelouse, ayant notamment établi le quatrième résultat de l’année au lancer du marteau avec une distance de 15,81 mètres. Chez les hommes, on fonde beaucoup d’espoir sur le double médaillé d’or Loïc Padonou qui a remporté les épreuves du saut en longueur et du triple saut lors du Championnat provincial. Les équipes de relais masculine du Rouge et Or pourraient aussi causer de belles surprises au 4 X 200 m et au 4 X 400 m.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!