Sports

Le Rouge et Or bien représenté

Plusieurs membres du programme d’excellence sportive de l’Université Laval ont été sélectionnés pour le Gala de l’athlète de l’année

Par : Luc Lamontagne
C’est le lundi 11 décembre que se tiendra au Capitole de Québec la 38e édition du Gala de l’athlète de l’année des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches. Comme à chaque année, le comité de sélection a trimé dur pour faire son choix parmi les 190 candidatures reçues. Le Rouge et Or fait encore une fois bonne figure au chapitre des nominations puisque 16 des 108 candidatures retenues font partie du programme d’excellence de l’Université Laval.

Le Rouge et Or connaît maintenant du succès, non seulement sur les scènes provinciale et nationale, mais aussi à l’échelle internationale. Ses couleurs rayonnent sur tout le globe grâce à des athlètes universitaires comme David Gill (Jeux du Commonwealth) ou Chanelle Charron-Watson (Coupe du monde de natation). Plusieurs athlètes civils tels Yannick Lupien, France Gagné ou Dean Bergeron portent fièrement les couleurs canadiennes alors qu’ils sont membres en règle du Rouge et Or.
Dans le cas du Gala de l’athlète, la palme au niveau des nominations revient à la fois aux clubs de volleyball et de natation avec cinq chacun. L’athlétisme en récolte trois, le plongeon deux et le basketball figure, quant à lui, dans une catégorie.

Cinq nominations en volleyball et en natation
L’équipe féminine de volleyball Rouge et Or qui a remporté le dernier championnat universitaire canadien est évidemment en nomination dans la catégorie de l’équipe de l’année. Son entraîneur Benoît Robitaille figure aussi au tableau des nominés pour le titre d’entraîneur de l’année au niveau national. Chez les athlètes, la candidature de Marylène Laplante était incontournable considérant que la Beauceronne a décroché en mai dernier le titre d’athlète universitaire par excellence au Canada, toutes disciplines confondues. Marylène est la première athlète du Rouge et Or à mériter pareil honneur sur la scène universitaire canadienne. Sa coéquipière et recrue de la dernière saison du programme Rouge et Or Julie Rodrigue la rejoint dans la catégorie partenaire/coéquipière au niveau national. Enfin, la recrue de l’équipe féminine de volleyball Catherine Marois-Julien est également en nomination dans cette dernière catégorie, pour ses performances en volleyball de plage toutefois.

Du côté du Club de natation Rouge et Or, les candidatures sont tout aussi relevées. La nageuse Chanelle Charron-Watson est évidemment au tableau des nominés dans la catégorie sport individuel international. Membre de l’équipe nationale, l’athlète originaire de Gatineau accumule les performances de premier plan. Yannick Lupien, son coéquipier de l’équipe canadienne et athlète civil du club, est en nomination dans la catégorie partenaire/coéquipier international tandis que Kevin Laflamme et Caroline Murray se retrouvent dans celle de sport individuel national. Nicholas Perron, qui est le pilote de l’équipe de l’Université Laval, fait partie de la liste des entraîneurs internationaux. Ce dernier a été élu entraîneur de l’année par le Sport interuniversitaire canadien en février dernier.

Le Club de plongeon Rouge et Or est représenté par deux membres de la même famille. Les récentes performances de Maxime Morneau-Ricard lui confèrent une place dans la catégorie sport individuel national. Maxime a, entre autres, participé aux derniers championnats de monde junior en Malaisie où il a terminé septième au tremplin de trois mètres. Sa mère, Hélène Morneau, ancienne plongeuse d’élite du Rouge et Or et maintenant juge internationalement reconnue, est en nomination du côté des officiels.
Deux athlètes du club d’athlétisme figurent parmi les candidats en sport individuel national. Il s’agit de la sprinteuse Geneviève Thibeault qui n’est âgée que de 20 ans et du vétéran France Gagné, un athlète semi-voyant qui se démarque depuis quelques années au chapitre des lancers. L’athlète en fauteuil roulant Dean Bergeron est aussi en nomination du côté des sports individuels internationaux.
Finalement, le Club de basketball Rouge et Or n’est pas en reste puisque le travail de deux de ses bénévoles de longue date est reconnu. Marie Tardif et Serge Baribeau, qui forment un couple dans la vie de tous les jours, voient leur candidature conjointe se retrouver dans la catégorie du bénévole de l’année. L’implication de Baribeau, qui est un ancien athlète du Rouge et Or, et de son épouse au sein du club de basketball a été reconnue en avril dernier lors du Mérite sportif Rouge et Or et tous les deux figurent maintenant dans le hall d’honneur du PEPS.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!