Sports

La fête de l'excellence

La 57e édition du Gala du Mérite sportif universitaire Rouge et Or aura lieu le 15 avril à l’Hôtel Loews Le Concorde

Par : Luc Lamontagne
Le programme d’excellence sportive Rouge et Or de l’Université Laval conclut une autre saison fertile en rebondissements et en conquêtes de toutes sortes. Pour cette 57e édition, un total de 16 étudiants et étudiantes-athlètes de même que trois équipes se livreront une chaude lutte dans sept catégories différentes. Les gagnants de chacun de ces groupes seront connus le mardi 15 avril prochain dans la salle de bal de l’Hôtel Loews Le Concorde devant les étudiants-athlètes eux-mêmes, les membres des conseils d’administration, les partenaires du programme et quelques invités de marque.

Des nominations de qualité exceptionnelle
Chaque année, le Rouge et Or honore une ou un étudiant-athlète qui se distingue à la fois sur le terrain et dans son programme d‘études. Le récipiendaire reçoit le prix Jean-Marie De Koninck pour le mérite académique. Cette année, trois candidates sont en lice pour l’obtention de ce prix. Paméla Filiatrault-Veilleux, du club de natation, présente une moyenne cumulative de 4,11 sur 4,33 dans son baccalauréat en psychologie. Elle a récolté six médailles lors des championnats provinciaux, dont deux en or. Recrue de l’année au Québec, Daphnée Le Corre-Laliberté affiche également un dossier scolaire exemplaire avec un cumulatif de 4,18 sur 4,33 en actuariat. Elle est médaillée d’or en simple au dernier championnat provincial de badminton. La gardienne de but Mélissa Morin a défendu le filet de l’équipe féminine de soccer Rouge et Or de brillante façon pendant la saison automnale. Ses 14 blanchissages en 19 matchs et sa sélection au sein de la deuxième équipe d’étoiles canadienne n’ont pas empêché cette athlète de maintenir une note parfaite dans son doctorat en histoire.

Dans la catégorie de recrue de l’année, trois étudiants-athlètes ont récolté ce même honneur à l’échelle canadienne. Le volleyeur Karl De Grandpré, membre de la deuxième équipe d’étoiles canadienne, a terminé au quatrième rang au pays au chapitre des attaques marquantes par set avec 5,03. Le nageur Bruno Langlois a remporté cinq médailles d’or au championnat provincial, en plus d’en ajouter trois autres d’argent et trois autres de bronze lors des championnats canadiens. Le coureur Tommy Lecours a décroché l’or au 1 000 m lors du grand rendez-vous canadien de fin de saison. Il avait d’ailleurs conservé le meilleur chrono au pays cette année sur cette distance.

Parmi les étudiantes-athlètes en sports individuels, Chanelle Charron-Watson est sûrement la plus connue. Championne canadienne sur 200 m et 400 m, elle faisait partie de la délégation canadienne aux Universiades. La golfeuse Gabrielle Dugré était elle aussi à Bangkok pour les Universiades en plus d’avoir conquis le championnat provincial l’automne dernier. Après avoir aidé son équipe à remporter le championnat canadien, Daphnée Le Corre-Laliberté a tout simplement connu une première saison au-delà des espérances. Du côté masculin, le nom de Tommy Lecours refait surface avec sa nomination de recrue de l’année en athlétisme au Canada. Champion canadien dans trois épreuves, le nageur Nicolas Murray a permis au Rouge et Or de ravir le troisième rang du championnat national. Louis-Laurent Trudel s’est démarqué sur la scène du badminton canadien avec un titre national par équipe conquis grâce à deux de ses victoires en double.

Sports collectifs
Parmi les sports collectifs, des performances ont fait ressortir certaines étudiantes-athlètes. C’est le cas de Francine Brousseau, du club de soccer, qui a été élue meilleure joueuse au pays cette saison. Marie-Michelle Genois, de l’équipe de basketball, s’est classée au sein de la première équipe d’étoiles au pays après avoir été nommée joueuse par excellence au Québec. En rugby, dès sa première saison, Charlotte Vallières-Villeneuve a également trouvé une niche au sein de la première constellation. Élu au sein de la première équipe d’étoiles au Canada, Alexandre Lévesque-Tremblay, du club de soccer, est un candidat de taille chez les hommes. Le footballeur Éric Maranda ne donne pas sa place non plus ayant été élu meilleur joueur défensif dans le réseau canadien. Joueur par excellence au Québec, le basketteur Jean-Philippe Morin occupe aussi une place dans la première équipe d’étoiles après avoir dominé la colonne des marqueurs à l’échelle nationale.

Cette saison, 11 équipes ont terminé parmi les six meilleures de leur discipline au Canada. Seulement trois places étaient disponibles pour les nominations. Les deux équipes de natation, féminine et masculine, sont donc en lice après avoir décroché les troisièmes positions du championnat canadien, de même que l’équipe masculine de soccer qui est vice-championne canadienne.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!