Sports

Ils ont conquis l'excellence

La 56e édition du Gala du Mérite sportif universitaire Rouge et Or, qui se tiendra le 10 avril à l’Hôtel Loews Le Concorde, couronnera une autre saison riche en performances exceptionnelles

Par : Luc Lamontagne
Le programme d’excellence sportive Rouge et Or s’impose de plus en plus comme un chef de file sur la scène canadienne, et ce, à différents niveaux. La saison 2006-2007 qui vient tout juste de prendre fin en est un exemple probant et les résultats obtenus par les quelque 350 étudiants-athlètes le démontrent assez bien.

Cette saison, les équipes Rouge et Or ont mis la main sur dix titres provinciaux. Qui plus est, l’équipe de football a remporté la prestigieuse coupe Vanier, l’équipe féminine de volleyball a décroché l’argent au championnat canadien tandis que celle de natation terminait troisième au pays. La formation masculine de soccer a pris le quatrième rang du grand rendez-vous national, alors que les clubs d’athlétisme, de basketball féminin, de rugby et de volleyball masculin ont tous pris part à leur championnat national respectif.

Il faut ajouter à ce tableau fort impressionnant des performances individuelles exceptionnelles qui ont été couronnées par des titres canadiens. Certains étudiants-athlètes ont même participé à des championnats du monde universitaires ou aux Universiades d’hiver pendant la saison alors que d’autres se sont déjà qualifiés pour les Universiades d’été qui se dérouleront en Thaïlande au mois d’août.

Les plus méritants à l’honneur
À la fin de chaque saison, le programme Rouge et Or tient son gala annuel pour souligner et récompenser les étudiants-athlètes les plus méritants et dévoiler le nom de l’athlète de l’année à l’Université Laval. La 56e édition du Gala du Mérite sportif universitaire Rouge et Or se tiendra à l’Hôtel Loews Le Concorde le mardi 10 avril en présence des étudiants-athlètes eux-mêmes, des partenaires du programme et de quelques invités de marque, dont le vice-recteur exécutif de l’Université Laval, Claude Godbout.

Cette année, 19 étudiants-athlètes se disputeront les honneurs dans six catégories différentes. À cette liste remarquable se greffent trois équipes qui tenteront de mettre la main sur le titre d’Équipe Rouge et Or de l’année. Compte tenu des performances de tous et chacun, le travail du comité de sélection n’a pas été de tout repos. Le portrait final est plutôt impressionnant et il ferait pâlir de jalousie biens des programmes de sports universitaires au pays.

Sept catégories
Afin de mettre l’eau à la bouche de tous les adeptes et amateurs du Rouge et Or, voici la liste de tous les nominés ainsi que quelques-uns de leurs faits marquants.

La catégorie Recrue de l’année s’avère cette année une des plus relevées depuis fort longtemps. La qualité des nouveaux porte-couleurs du Rouge et Or laisse présager un avenir fort prometteur pour le programme de l’Université Laval. Les trois étudiants-athlètes dans la course pour l’obtention de ce prix sont: Jean-François Beaulieu-Maheux du club de basketball qui a été nommé recrue de l’année au Canada et qui occupe le sixième rang des marqueurs au pays, Marie-Michelle Genois, aussi du club de basketball, meilleure marqueuse au Québec et membre de l’équipe d’étoiles des recrues au pays et Geneviève Thibault, recrue de l’année au Canada et championne canadienne sur 60 mètres.
Pour le prix Jean-Marie-De-Koninck remis à l’étudiant-athlète qui conjugue le mieux et avec succès les performances sportives et scolaires, la candidature de quatre personnes a été retenue. Maude Cantin-Drouin porte les couleurs de l’équipe féminine de soccer tout en poursuivant une maîtrise en sciences sociales où elle a maintenu une moyenne de 4,22. Le footballeur Samuel

Grégoire-Champagne, qui a remporté la coupe Vanier avec son équipe en novembre, trouve aussi le moyen de poursuivre des études en médecine avec une moyenne de 3,66. Nicolas Murray étudie également en médecine. Le nageur a remporté 17 médailles en 22 courses sur le circuit provincial et maintient tout de même une moyenne de 3,83. Finalement, Amélie Rivet du club de volleyball, qui présente une moyenne de 4,13 à la maîtrise en biologie, a décroché, avec son équipe, la médaille d’argent au championnat canadien.

En sports individuels, les noms de trois étudiantes et de trois étudiants-athlètes ont été retenus. Chanelle Charron-Watson est toujours aussi dominante sur le circuit canadien de natation. Elle est, entre autres, championne nationale dans deux épreuves. La golfeuse Gabrielle Dugré, championne québécoise depuis deux saisons, a participé aux championnats du monde universitaires de golf en Italie où elle fut la deuxième meilleure canadienne. La rapide sprinteuse Geneviève Thibault est championne canadienne sur 60 mètres au niveau universitaire et sur 100 mètres sur le réseau civil.

Chez les hommes, le nageur Nicolas Murray est certes un des meilleurs de sa discipline au Québec et il est champion provincial dans deux épreuves. Louis-Laurent Trudel est aussi champion provincial en plus d’avoir participé aux championnats du monde universitaires en Chine. Finalement, Nicolas Zyromski a dévalé les pentes de ski alpin à toute allure. Il a terminé la saison avec cinq podiums en huit courses en plus d’avoir été le seul membre du Rouge et Or à prendre part aux Universiades d’hiver.

Les prouesses de nos étudiants-athlètes en sports collectifs ont été tout aussi épatantes. Chez les filles, la recrue du club de basketball Marie-Michelle Genois fait évidemment partie des nominées pour les raisons que l’on connaît déjà. La volleyeuse Marylène Laplante, médaillée d’argent au championnat canadien et athlète Rouge et Or de l’année en 2006, s’est encore une fois avérée une des meilleures de sa discipline au pays et la joueuse de rugby Sophie Robitaille, membre de la première équipe d’étoiles canadienne, s’aligne avec la nouvelle équipe championne provinciale.

Chez les hommes, une chaude lutte est à prévoir entre les trois candidats. Le volleyeur Olivier Faucher a été nommé joueur par excellence au Québec avant de s’aligner avec la première équipe d’étoiles au pays. Benoît Groulx, du club de football, est aussi athlète par excellence sur le circuit québécois. Il a abaissé quelques records provinciaux en plus de mener son équipe à la conquête de la coupe Vanier. Jean-Philippe Morin du club de basketball se présente comme troisième nominé avec rien de moins que le quatrième rang des marqueurs au Canada, une sélection dans la deuxième équipe d’étoiles et une participation au camp de l’équipe nationale.

Dans la catégorie Équipe de l’année, la lutte se fera entre les équipes féminines de natation et de volleyball et l’équipe de football.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!