Sports

Des athlètes par excellence

En 2017-2018, 12 étudiants et étudiantes de l'Université Laval ont été nommés athlètes par excellence au Québec et 3 d'entre eux ont aussi reçu le titre d'athlète par excellence au Canada

Par : Yvon Larose
1. Aurélie Dubé-Lavoie, cross-country. 2. Simon-Claude Toutant, ski alpin. 3. Adam Auclair, football. 4. Mélissa Roy, soccer intérieur. 5. Vicente Parraguirre, volleyball. 6. Yves Sikubwabo, cross-country. 7. Elizabeth Asselin, golf.
1. Aurélie Dubé-Lavoie, cross-country. 2. Simon-Claude Toutant, ski alpin. 3. Adam Auclair, football. 4. Mélissa Roy, soccer intérieur. 5. Vicente Parraguirre, volleyball. 6. Yves Sikubwabo, cross-country. 7. Elizabeth Asselin, golf.
Qu'ils soient en pleine course sur une piste intérieure ou en plein air, qu'ils dévalent les pentes enneigées sur leurs skis, qu'ils frappent avec une adresse consommée une balle de golf, un ballon de volleyball ou un ballon de soccer, ou bien qu'ils jouent stratégiquement à l'attaque ou à la défense sur un vaste terrain de football, plusieurs étudiants-athlètes et étudiantes-athlètes de l'Université Laval passés maîtres dans leur art ont été récompensés en 2017-2018. Le Réseau du sport étudiant du Québec en a reconnu 12 comme athlètes par excellence. Tous sont membres du programme d'excellence sportive Rouge et Or. Dans le lot, U Sports, le réseau du sport universitaire canadien, en a reconnu trois comme athlètes par excellence au Canada. Ce sont, par ordre alphabétique, Adam Auclair et Mathieu Betts au football ainsi qu'Yves Sikubwabo au cross-country.

Un footballeur dans l'âme


Adam Auclair, le numéro 2 du club de football Rouge et Or, ne cesse d'impressionner. En 2016, il faisait ses débuts au football universitaire canadien comme demi défensif. Ce solide gaillard de 6 pieds 2 pouces et de 200 livres sera de l'alignement de départ des huit matchs de la saison régulière de son équipe, puis il aidera celle-ci à remporter la coupe Vanier, symbole de la suprématie au football universitaire au Canada. Au terme de la saison, il sera nommé au sein de la deuxième équipe d'étoiles défensive du football universitaire canadien.

En 2017, on confie à Adam Auclair le poste de secondeur hybride. Il s'acquitte brillamment de son nouveau rôle, au point d'être choisi, en fin de saison, joueur défensif par excellence au Canada.

«Le rôle de secondeur hybride est une grosse responsabilité, explique l'étudiant-athlète de 22 ans inscrit au baccalauréat en enseignement de l'éducation physique et à la santé. Je suis un peu secondeur et un peu demi défensif. Cet entre-deux est une position complexe à jouer. Il faut être rapide comme un demi défensif et rapide et puissant comme un secondeur. Mais j'aime vraiment cette polyvalence. Je peux être appelé à couvrir un receveur de passes. Je peux mettre la pression sur le quart-arrière lors d'un blitz. Je peux parfois me rendre jusqu'au quart-arrière et le plaquer.»

Au cours de la saison 2017, Adam Auclair a réussi 41 plaqués, dont 32 en solo. Il a aussi réalisé 3 interceptions, en plus de rabattre 2 passes. «Avant les matchs, indique-t-il, quand je sais que je dois couvrir tel receveur, je vais beaucoup étudier les vidéos des parties que ce joueur a disputées. J'aime connaître la manière dont un joueur court ses tracés de passe.»

Le footballeur vedette se passionne depuis son jeune âge pour ce sport spectaculaire, rapide, dur et intense. «J'ai commencé à jouer à neuf ans et je n'ai jamais arrêté, dit-il. J'ai fait tous les camps de perfectionnement, j'ai fait Équipe Québec. J'ai le football en moi. C'est un des plus beaux sports collectifs. Je joue parce que j'aime vraiment ça.»

Adam est le frère cadet d'Anthony Auclair. Cet ancien porte-couleurs du club de football Rouge et Or s'est taillé une place, l'an dernier, dans l'alignement des Buccaneers de Tampa Bay, une formation de la National Football League. Cet exemple lui sert-il d'inspiration? «Je vis au jour le jour, répond Adam Auclair. J'aimerais me rendre le plus loin possible. Je m'entraîne chaque année pour pouvoir avoir de bonnes performances durant la saison qui vient.»

adam-auclair-credit-yan-doubletLe secondeur hybride Adam Auclair a réussi 41 plaqués, dont 32 en solo, en 2017.
Photo : Yan Doublet

Une coureuse polyvalente


La session d'hiver d'Aurélie Dubé-Lavoie, étudiante au baccalauréat en droit et membre vedette du club de cross-country Rouge et Or, a été fertile en émotions. En mars, elle prenait part au championnat universitaire canadien de cross-country, au cours duquel elle a récolté deux médailles de bronze. Puis au début avril, elle s'est envolée pour la Suisse afin de participer au championnat mondial universitaire de cross-country. Résultat: une 35e place à l'épreuve du 10 kilomètres et un temps de 38 minutes 43 secondes et 2 dixièmes.

«Le 10 kilomètres n'est pas ma spécialité, dit-elle. Je suis assez satisfaite, même si je visais une position entre le vingtième et le trentième rang. Pour ce qui est de la performance, ce n'était pas la meilleure de ma vie. Mais, globalement, comme expérience et en tant que représentante du Canada, ce fut marquant.»

L'étudiante-athlète a réalisé le quatrième meilleur temps de la délégation féminine canadienne, ce qui a permis aux Canadiennes de terminer la compétition en cinquième position. Ce qu'elle a retenu de cette course? «Être plus audacieuse, plus combative, répond-elle, en particulier dans la seconde moitié du parcours où l'on peut avoir tendance à ralentir.»

Au terme de la saison 2017, le Réseau du sport étudiant du Québec a décerné à Aurélie Dubé-Lavoie le titre d'athlète par excellence en cross-country. L'étudiante venait de terminer septième du championnat universitaire canadien, ce qui lui a permis d'obtenir une place au sein de la première équipe d'étoiles au Canada. Durant cette compétition, l'équipe féminine de cross-country Rouge et Or a remporté, pour la première fois de son histoire, une médaille nationale, le bronze.

En 2015, Aurélie Dubé-Lavoie prenait part au championnat panaméricain junior dans l'épreuve du 5 000 mètres. «C'était ma première équipe nationale, précise-t-elle. J'ai beaucoup appris.»

La polyvalence caractérise cette étudiante-athlète. «Je suis à l'aise dans un large éventail de possibilités, indique-t-elle, autant au 1 500 m qu'au 5 000 m. Faire différentes distances est plaisant. Mais éventuellement ce sera pas mal le 1 500 m.» La détermination, l'endurance et le dépassement de soi font partie de ses qualités d'athlète. Elle dit apprécier la liberté que lui apporte courir en plein air. «En plein air, souligne-t-elle, être à la merci de la météo, du froid et de la pluie ajoute à l'expérience.»

Et ces couleurs rouge et or qu'elle arbore sur le visage en compétition? «Ce sont surtout les filles du club qui le font, et lors d'une compétition importante, répond-elle. Nous affichons nos couleurs. Nous sommes prêtes à nous battre pour notre université.»

Mathieu BélangerLa coureuse de cross-country Aurélie Dubé-Lavoie est aussi à l'aise au 1 500 mètres qu'au 5 000 mètres.
Photo : Mathieu Bélanger

Par ailleurs, le Rouge et Or honorait, le 12 avril, lors du 67e Gala Rouge et Or présenté par RBC, ses athlètes s'étant distingués au cours de l'année 2017-2018. Pour plus d'information, lisez notre article à ce sujet.




Douze étudiants-athlètes de haut niveau


  • Elizabeth Asselin (golf), baccalauréat en enseignement de l'éducation physique et à la santé
  • Adam Auclair (football), baccalauréat en enseignement de l'éducation physique et à la santé (aussi titre canadien)
  • Mathieu Betts (football), baccalauréat en enseignement de l'éducation physique et à la santé (aussi titre canadien)
  • Aurélie Dubé-Lavoie (cross-country), baccalauréat en droit
  • Jessy Lacourse (athlétisme), baccalauréat en éducation au préscolaire et en enseignement au primaire
  • Nicolas Morin (athlétisme), certificat en art et science de l'animation
  • Baptiste Mory (golf), baccalauréat en administration des affaires
  • Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos (volleyball), baccalauréat en administration des affaires
  • Hugo Richard (football), baccalauréat en génie mécanique
  • Mélissa Roy (soccer intérieur), baccalauréat en service social
  • Yves Sikubwabo (cross-country), baccalauréat en mathématiques (aussi titre canadien)
  • Simon-Claude Toutant (ski alpin), études libres

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!