Sports

À l'assaut des Plaines

Le 8 novembre, plus de 250 coureurs, représentant 22 universités, sont attendus à Québec à l’occasion du Championnat canadien universitaire de cross-country

Par : Jérôme Pelletier
Le club de cross-country Rouge et Or sera l’hôte du Championnat canadien universitaire de cross-country le samedi 8 novembre aux plaines d’Abraham. Vingt-deux universités représentées par plus de 250 athlètes ont confirmé leur participation. Du côté féminin, la distance à parcourir sera de 5 km alors que les hommes emprunteront le même parcours, mais la course sera de 10 km.

L’équipe de Laval abordera le prochain championnat national avec une attitude bien différente. Hôte de l’événement en 2006, le Rouge et Or a cette fois-ci des ambitions beaucoup plus grandes à la suite du championnat provincial remporté en équipe du côté féminin le 25 octobre, une première en vingt-et-un ans. «Le parcours est reconnu pour être difficile, mais on a l’habitude de s’entraîner là, alors on espère en tirer avantage», a souligné l’entraîneure-chef et présidente du comité organisateur Marie-Christine Côté. Présentement classée neuvième au Canada, l’équipe féminine vise le septième rang.

Menée par Catherine Cormier, championne provinciale en titre, l’équipe féminine voudra bien faire face aux autres universités de partout au pays. Lors du Championnat québécois, l’étudiante en médecine a devancé au fil d'arrivée toutes les autres coureuses dans la course de 4 km. Elle a parcouru la distance en 18 minutes 8 secondes, devançant sa plus proche rivale Véronique Fortin, elle aussi de Laval, par plus de 40 secondes. Cette victoire de Cormier, qui fait également partie du club de natation Rouge et Or, lui a valu le titre d’athlète féminine de l’année sur la scène provinciale. Terminer parmi les dix premières serait un bel accomplissement pour elle. En plus de Cormier et Fortin, la délégation féminine comprendra Josée Picard-Arsenault, Marianne Boivin, Alexia Pichard-Jolicoeur, Manon Létourneau et Annie Croteau-Carignan.

Du côté masculin, les porte-couleurs du Rouge et Or ont terminé deuxièmes au Québec cette saison et ils veulent profiter de leur présence à Québec pour connaître du succès eux aussi. Samuel Blanchette (5e), grâce à un temps de 34 minutes 58 secondes, et Philippe Sylvestre, septième avec un temps de 35 minutes 34 secondes, ont été les deux meilleurs au championnat provincial. Ces deux étudiants-athlètes du Rouge et Or feront équipe avec Pier-Olivier Laflamme, Dominic Michaud, Patrick Mottard, Mathieu Raymond et Jean-Francois Beaudoin-Thibodeau. Occupant actuellement le 13e échelon au plan canadien, les hommes veulent faire une percée parmi les dix premières universités.

Des équipes à surveiller
Championne des deux dernières éditions dans les deux catégories, l’Université de Guelph est encore parmi les favorites pour remporter les bannières en équipe. Guelph a gagné six des dix derniers championnats chez les hommes. L’Université de Windsor est toujours aussi dangereuse du côté masculin ayant quatre titres à son actif en dix ans. Chez les dames, une parité semble exister davantage. Si l’Université de Guelph a enlevé la bannière au cours des trois dernières années, les universités de Toronto, de Calgary et Dalhousie ont été déclarées championnes dans les trois éditions précédentes.

Au plan individuel, plusieurs étudiants-athlètes de l’équipe nationale seront en ville dans le but d’enlever les grands honneurs. Le plus connu d’entre tous est certes Alex Genest de l’Université de Sherbrooke. Champion en titre, le jeune homme est parmi les favoris pour remporter l’épreuve. Rob Jackson de l’Université de Guelph est l’autre candidat masculin à faire partie de l’équipe canadienne.

Du côté féminin, la championne canadienne en 2006 Megan Brown et Tamara Jewett, toutes deux de l’Université de Toronto, ainsi que la championne en titre Lindsay Carson de l’Université de Guelph, sont aussi membres de l’équipe canadienne. Les trois étudiantes-athlètes devraient franchir la ligne d’arrivée dans un temps similaire, ce qui laisse entrevoir une belle fin de course.

C’est à 13 h que sera donné le départ chez les femmes. À 13 h 40, les hommes prendront le relais. Les Maritimes et le Québec sont représentés chacun par quatre universités. Six établissements de l’Ouest canadien feront le voyage. L’Ontario sera la province la plus représentée avec huit universités sur la ligne de départ.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!