Société

Témoigner pour mieux contrer la violence

À l’occasion des 30 ans de la tuerie de Polytechnique, l’AFPAD et le RAIV convient le public à une demi-journée de témoignages et de conférences

Le 6 décembre, le groupe de Recherches appliquées et interdisciplinaires sur les violences intimes, familiales et structurelles (RAIV) et l’Association des familles de personnes assassinées ou disparues (AFPAD) s’allient pour présenter un événement dans la foulée de la commémoration des 30 ans de la tuerie de Polytechnique.

Durant une demi-journée, conférencières et témoins se relaieront pour réfléchir sur les moyens de contrer la violence sous toutes ses formes. L’événement mettra à l’honneur les proches de personnes assassinées ou disparues pour qu’ils puissent partager leur vécu et rappeler l’ampleur des conséquences de la violence faite aux femmes et de la violence conjugale et familiale.

Seront entre autres présentes à titre de conférencières :

  • Catherine Rossi, professeure à l’École de travail social et de criminologie
  • Geneviève Lessard, professeure à l’École de travail social et de criminologie et directrice du RAIV, qui prononcera la conférence «Les enfants témoins de violences et les violences faites aux femmes»
  • Vicky Brassard, doctorante en travail social et chercheuse au RAIV, qui présentera «Les accusés déclarés irresponsables pour cause de troubles mentaux et l’impact sur les proches»

L’événement officialisera l’alliance entre le RAIV et l’AFPAD. Né dans le sillage des actions entreprises à la suite des événements tragiques survenus à l’École polytechnique de l’Université de Montréal le 6 décembre 1989, le Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF) est devenu le RAIV en 2019. Ce dernier a pour mission de regrouper des chercheuses et chercheurs d’universités québécoises, ainsi que de nombreux partenaires nationaux et internationaux, pour mettre la recherche scientifique au service de la lutte contre les violences et de l’accès à une meilleure justice sociale pour tous. Quant à l’AFPAD, elle apporte, depuis 2005, du soutien aux familles de victimes d’homicides ou de disparition criminelle.

L’événement aura lieu le vendredi 6 décembre, de 9h à 12h, à l’Hôtel Universel Québec (salle Orléans), au 2300, chemin Sainte-Foy.

Commémoration à l’Université Laval

L’Université Laval a joint le mouvement des universités qui souligneront le 30e anniversaire de la tuerie de Polytechnique le soir du 6 décembre. La commémoration débutera à 17h au Jardin géologique, entre les pavillons Adrien-Pouliot et Alexandre-Vachon.

À cet endroit se trouve une table commémorative sur laquelle ont été gravés les noms des victimes, ainsi que des citations de femmes faisant état de leur place en ingénierie. Lors de la cérémonie, qui sera diffusée sur les ondes de Radio-Canada, des fleurs seront déposées sur l’œuvre tandis qu’un faisceau lumineux éclairera le ciel. Le nom de chacune des victimes sera prononcé et une minute de silence sera observée. Le recueillement se poursuivra ensuite à l’intérieur, où du thé sera servi.

La communauté universitaire est invitée à s’inscrire pour cet événement.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!