Société

Journées d'action contre la pornographie

À qui profite la pornographie? Quels intérêts sert-elle? Omniprésente, accessible par un simple clic de souris sur Internet, la pornographie blesse les cœurs et les corps, dans une escalade qui semble ne plus avoir de limites. Préoccupées par l’ampleur du phénomène dans leur quotidien et par ses effets négatifs sur la vie des femmes, deux étudiantes de l’Université, Lorie Hamelin et Laurence Fortin Pellerin, ont décidé de prendre part à l’organisation des Journées d’action contre la pornographie, dont la première édition aura lieu à Québec du 21 au 25 septembre.

Dans le cadre de cet événement, deux activités se dérouleront à l’Université. Le 25 septembre, à 13 h 30, le public est invité à visionner le film La vitrine hollandaise, un documentaire portant sur les conséquences de la loi légalisant la prostitution aux Pays-Bas, réalisé par Hubert Dubois. La projection se déroulera à la cinémathèque du pavillon Jean-Charles-Bonenfant. Le même jour, à 18 h 30, au Théâtre de poche du pavillon Maurice-Pollack, aura lieu une conférence publique ayant pour thème «Ensemble, dépornographier notre vie, dépornographier le monde».

Les conférencières sont Diane Matte, ancienne coordonnatrice du Secrétariat de la marche mondiale des femmes, Mirlande Demers, militante féministe, Michèle Roy, travailleuse au regroupement des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) et Josée Néron, docteure en droit et spécialiste de la question des droits et libertés des femmes. On y parlera notamment de l’appropriation du corps des femmes et d’un lien éventuel entre le racisme et la pornographie. L’entrée à ces deux activités est libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!