Société

Diplomatie à la québécoise

Parmi les États non souverains, le Québec se situe dans une classe à part en matière de relations internationales

Par : Yvon Larose
Les spécialistes et étudiants québécois et européens ayant participé, cet été à Bordeaux, à la première édition de l'École internationale d'été sur la diplomatie québécoise. La deuxième édition se tiendra à l'Université Laval en 2011.
Les spécialistes et étudiants québécois et européens ayant participé, cet été à Bordeaux, à la première édition de l'École internationale d'été sur la diplomatie québécoise. La deuxième édition se tiendra à l'Université Laval en 2011.
Des États non souverains comme le Québec, l’Écosse ou la Catalogne peuvent-ils avoir une activité diplomatique? «Tout à fait, répond Michelle Bussières, diplomate en résidence à l’Institut québécois des hautes études internationales (HEI) de l’Université Laval. Un État non souverain, ou État fédéré, peut exercer des relations internationales à des degrés variables et selon ses intérêts.»

Du 29 juin au 4 juillet, Michelle Bussières a participé, à Bordeaux, en France, à la première édition de l’École internationale d’été sur la diplomatie québécoise, une activité qu’elle a organisée en partenariat avec l’Institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux. Les 17 spécialistes québécois et européens invités, dont 5 de l’Université Laval, se sont penchés sur la place et le rôle d’États non souverains au sein d’organisations internationales, notamment l’ONU. Ils ont mis en perspective la diplomatie québécoise avec celle d’autres entités non souveraines. Et ils ont consacré deux journées aux relations diplomatiques France-Québec. Leur auditoire était composé d’une vingtaine d’étudiants universitaires, la plupart du Québec.

Michelle Bussières soutient que les États non souverains ont désormais une place sur l’échiquier international, notamment à cause de la transformation des institutions internationales. «Des États fédérés contribuent maintenant de manière significative aux relations entre les nations ainsi qu’à l’avancement de dossiers importants, affirme-t-elle. On peut penser au rôle majeur qu’a joué le Québec, il y a quelques années, dans le dossier de la diversité culturelle.» Le Québec sert aussi d’exemple à de nombreuses entités non souveraines. «La Catalogne s’est beaucoup inspirée du modèle québécois sur le plan des politiques-cadres en relations internationales», indique-t-elle.

En plus de Michelle Bussières, les spécialistes de l’Université Laval comprenaient les professeurs Carl Grenier et Guy Laforest, du Département de science politique, ainsi que les professeurs Véronique Guèvremont et Richard Ouellet, de la Faculté de droit. Le professeur Laforest a donné le ton aux échanges avec son discours sur les rapports de force dans les systèmes fédéraux. Du côté européen, la communication de Bernard Dorin, ambassadeur de France et conseiller d’État, a été particulièrement remarquée. Au début des années 1960, il faisait partie du lobby pro-Québec au sein du gouvernement français.

Les participants se sont demandé si la construction de l’Union européenne favorisait le développement des régions. Ils se sont aussi interrogés sur la façon dont un État fédéré pouvait tirer son épingle du jeu dans une instance comme l’Organisation mondiale du commerce, attirer les investissements étrangers et promouvoir sa culture.

Selon Michelle Bussières, le Québec se distingue, parmi les États non souverains, par son avant-gardisme. «Ce qui intéresse beaucoup nos partenaires européens en ce moment, dit-elle, c’est notre processus d’intégration des immigrés. Nous sommes très bien perçus à ce chapitre.»
La première édition de l’École internationale d’été sur la diplomatie québécoise a déjà des retombées. Au cours de l’année 2009-2010, les HEI accueilleront huit étudiants en science politique de l’IEP de Bordeaux. L’an prochain, des étudiants des HEI iront poursuivre leurs études à l’IEP.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!