Société

Comment jouer dans la tête?

L'Institut d'éthique appliquée reçoit Jacques Quintin, professeur au Département de psychiatrie de l'Université de Sherbrooke

En psychiatrie, plus que dans n'importe quel autre domaine médical, les professionnels de la santé «jouent dans la vie» des patients. Pour cette raison, psychiatrie et éthique doivent être intimement liées l'une à l'autre. Pourtant, la coercition fait partie intégrante de l'histoire de la psychiatrie.

Dans la conférence «Comment jouer dans la tête des gens? Éthique et coercition en santé mentale», Jacques Quintin, professeur au Département de psychiatrie de l'Université de Sherbrooke, proposera l'idée que la coercition peut être comprise comme une histoire d'essais d'émancipation. Il dégagera les formes multiples de la coercition en santé mentale pour s'interroger sur l'apport de l'éthique dans la régulation des soins. Cette activité est organisée par l'Institut d'éthique appliquée.

Jeudi 26 octobre, à 12 h, au local 312 du pavillon Félix-Antoine-Savard. Entrée libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!