Société

Ce que les vieilles photos racontent...

Andrée Fortin s'intéresse au récit d'une collection de 25 ouvrages de photographies anciennes

Rue des Fossés (l'actuel boulevard Charest) vers 1900
Rue des Fossés (l'actuel boulevard Charest) vers 1900
La collection Aux limites de la mémoire des Publications du Québec compte 25 ouvrages de photographies anciennes datant de la seconde moitié du 19e siècle ou de la première moitié du 20siècle. Chacun des ouvrages retrace le passage de la société traditionnelle à la société moderne en mettant l'accent sur un thème particulier. Andrée Fortin, professeure émérite du Département de sociologie, s'intéresse au récit que tous ces ouvrages forment ensemble.

Dans la conférence «Nostalgie et fierté. Construction mémorielle dans la collection Aux limites de la mémoire», elle se penchera sur les photos mises en valeur par ces ouvrages et s'attardera plus particulièrement à celles qui représentent l'espace social et géographique. La chercheuse souhaite ainsi analyser la construction mémorielle de cette collection – publiée, rappelons-le, par une maison d'édition autrefois appelée «l'éditeur officiel du Québec» – afin de proposer une sociologie de l'image. Cette conférence est présentée par le Centre de recherche en aménagement et développement.

Jeudi 15 février, à 12 h, au local 1613 du pavillon Félix-Antoine-Savard. Entrée libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!