Société

Autochtones devant la colonisation

Leila Inksetter examinera la transformation sociale de deux bandes autochtones algonquines en contexte colonial

Au cours du 19e siècle, les Autochtones du Moyen Nord font face à de nouvelles réalités, dont les réserves, la Loi sur les Indiens et le catholicisme. La colonisation et l'essor de l'entreprise forestière sur le territoire de ces nations de chasseurs les obligent à revoir leur mode de vie.

Dans la conférence «La transformation sociale des bandes autochtones en contexte colonial: deux exemples algonquins au 19e siècle», la chercheuse postdoctorale Leila Inksetter examinera comment les Algonquins des lacs Abitibi et Témiscamingue ont intégré ces nouvelles réalités à leur organisation sociale pour des raisons qui leur sont propres.

Cette conférence, présentée par le Centre interuniversitaire d'études québécoises, vous fera découvrir une dynamique insoupçonnée chez les Autochtones!

Jeudi 29 mars, à 12 h, au local 3470 du pavillon Charles-De Koninck. Entrée libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!