Recherche

Une grippe qui dure

Les personnes infectées par la grippe A (H1N1) seraient contagieuses plus longtemps qu'on ne le croyait. C'est ce que révèle une étude dont les résultats préliminaires ont été présentés le 15 septembre à San Francisco lors de la 49e Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy. Les professeurs Gaston De Serres et Guy Boivin, de la Faculté de médecine, font partie de l'équipe de 11 chercheurs qui a réalisé à cette étude.
   
La recherche a été menée de mai à juillet 2009 auprès de 65 familles qui comptaient une personne infectée par la grippe A (H1N1).  Les analyses ont révélé qu'environ 13 % des malades étaient toujours contagieux huit jours après le début des symptômes infectieux. Par contre, au dixième jour, les risques de contagion avaient disparu. En guise de comparaison, les gens qui sont frappés par la grippe saisonnière sont contagieux pendant sept jours. Ces résultats pourraient avoir des répercussions sur la durée d'isolement recommandée aux personnes frappées par la grippe A (H1N1).

Au début de la pandémie, il y a quelques mois, les autorités médicales incitaient les personnes atteintes à rester chez elles pendant sept jours, même si les symptômes de la grippe s'atténuaient. Cette recommandation pourrait être revue à la hausse si d'autres études arrivent aux mêmes conclusions que les chercheurs de la Faculté de médecine. Jusqu'à présent, la grippe A (H1N1) a fait 74 morts au pays, dont 26 au Québec.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!