Recherche

Un projet électrisant

Deux chercheurs étudieront l'effet de la stimulation électrique sur la cicatrisation des gencives et de la peau

Les professeurs Mahmoud Rouabhia, de la Faculté de médecine dentaire, et Ze Zhang, de la Faculté de médecine, viennent d'obtenir une subvention de 600 000$ des Instituts de recherche en santé du Canada pour étudier l'effet de la stimulation électrique sur la cicatrisation des gencives et de la peau. Les travaux antérieurs des deux chercheurs ont montré que la stimulation électrique favorise l'attachement et la croissance des fibroblastes, des cellules jouant un rôle clé dans la cicatrisation.

Leurs travaux porteront maintenant sur un autre type de cellules de la peau, les kératinocytes, et sur leurs interactions avec les fibroblastes. Les résultats de leurs recherches permettront de mieux définir comment la stimulation électrique peut venir en aide aux personnes chez qui la cicatrisation se fait difficilement.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!