Recherche

Par quatre chemins

La première Prius hybride branchable de Toyota est testée au Département de génie électrique et de génie informatique

Le professeur Maxime Dubois, de la Faculté des sciences et de génie, a reçu, le 14 juillet, le tout premier modèle branchable de la Prius hybride fabriquée par Toyota afin de mettre à l'épreuve ses performances pendant les 12 prochains mois. Une équipe de recherche du Département de génie électrique et de génie informatique pourra tester le comportement du véhicule, celui de ses moteurs électrique et à essence, tout en ayant à l'œil la consommation de carburant et d'énergie électrique dans des situations de conduite variées. Le constructeur japonais a fabriqué 600 Prius branchables prêtes pour les derniers essais avant la mise en marché. Parmi celles-ci, cinq seront testées au Canada, une seule au Québec, dans les conditions environnementales particulières à la région de la Capitale nationale. Maxime Dubois et son équipe ont développé une expertise reconnue en matière d'évaluation des nouvelles technologies de propulsion électrique et hybride, notamment en modifiant, en 2008, une version antérieure de la Prius hybride. «Nos experts et nos chercheurs ont beaucoup à offrir aux entreprises et aux organisations qui veulent, en particulier, développer des technologies, des approches, des façons de faire cohérentes avec les principes du développement durable», souligne le responsable du développement durable à l'Université Laval, le vice-recteur exécutif et au développement, Éric Bauce.  
   
Au cours des 52 prochaines semaines, la Toyota Prius hybride branchable sera confiée à autant de conducteurs différents qui devront l'utiliser dans leurs déplacements habituels et leurs usages courants. Un dispositif d'enregistrement des données installé dans le véhicule transmettra les informations pertinentes aux chercheurs et permettra d'établir les performances de consommation d'énergie (électricité et essence) selon les conditions atmosphériques, le type de conduite, la vitesse, etc. Les données analysées pour un usage en milieu semi-urbain et nordique comme Québec seront comparées à celles obtenues ailleurs dans le monde afin d'influencer directement la conception des prochaines générations de véhicules hybrides branchables selon l'environnement auquel ils seront destinés. Le projet a reçu l'appui du Fonds de développement durable de l'Université Laval.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!