Recherche

L'Amundsen met le cap au sud

Pour mieux explorer le Grand Nord

Le brise-glace de recherche Amundsen a quitté le 4 juin son port d'attache de la ville de Québec pour sa mission scientifique 2009. Après son expédition historique de 15 mois dans l'Arctique l’an dernier, le navire contournera cette année le continent nord-américain par le sud afin d’entreprendre une mission océanographique de cinq mois à partir de l’ouest de l'Arctique canadien. En accédant à l’océan Pacifique par le canal de Panama, l’Amundsen atteindra l’océan Arctique par le détroit de Béring et amorcera ses travaux d’échantillonnage à la mi-juillet, près d'un mois plus tôt que s’il avait navigué par le passage du Nord-Ouest, sa route d’accès habituelle.
  
Le navire profitera au maximum de la saison libre de glace dans l'Arctique de l'Ouest afin d’appuyer trois grands programmes de recherche dans la mer de Beaufort. Le premier, mené par des chercheurs du Réseau de centres d’excellence ArcticNet, aidera à comprendre et à prévoir les effets des changements climatiques sur l’environnement marin de l'Arctique canadien. Le projet français Malina mènera une mission intensive de 28 jours en utilisant l'équipement sophistiqué de l’Amundsen pour étudier les répercussions de l'augmentation du rayonnement UV sur l’écosystème marin et les flux biogéochimiques dans l’océan Arctique. Enfin, des chercheurs canadiens du programme Geotraces se joindront à l’équipe d’ArcticNet plus tard dans la mission pour échantillonner l'environnement de glace pluriannuelle afin d’étudier les processus qui contrôlent la distribution et la sensibilité environnementale des principaux oligo-éléments et des isotopes dans l'océan Arctique canadien.
    
À la mi-octobre, l’Amundsen naviguera vers l'Atlantique par le passage du Nord-Ouest pour appuyer les programmes de recherche océanographique d’ArcticNet dans le passage, dans le nord de la baie de Baffin et dans les fjords nordiques du Labrador. Il terminera son tour complet du continent nord-américain et son expédition de 168 jours à Québec le 18 novembre. Le programme de recherche ArcticNet est rendu possible grâce au financement des Réseaux de centres d’excellence (RCE) du Canada, un projet conjoint du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG), des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada et d’Industrie Canada. Son centre administratif se situe à l’Université Laval.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!