Recherche

Histoire de deux inconquis

Dans son livre, l'étudiant au doctorat Joseph Gagné lève le voile sur les suites de la capitulation de Montréal après 1760

Par : Pascale Guéricolas
Le récit de cet étudiant au doctorat en histoire à l'Université Laval débute comme un roman à suspens. Il y a quatre ans, un archiviste de Bibliothèque et Archives Nationales du Québec présente à Joseph Gagné le journal de bord d'un jeune officier de la Marine du Canada dont la lecture le fascine. Pierre Passerat de La Chapelle y raconte son périple à travers la Nouvelle-France en pleine débandade, alors que les Britanniques viennent de conquérir Québec, puis Montréal, en 1760. Intrigué par cet éclairage inédit sur la guerre de Sept Ans en Amérique du Nord, l'étudiant décide d'en faire son sujet de maîtrise en histoire, sous la direction d'Alain Laberge, professeur au Département des sciences historiques. Passionné par ses recherches, il reprend la plume pour écrire un récit vivant, basé sur son mémoire et destiné au grand public.

Inconquis
raconte le destin de deux hommes qui refusent de rendre les armes après la capitulation de Montréal. Pierre Passerat de La Chapelle, d'abord basé à Détroit, fait fi des ordres de ses supérieurs pour rejoindre la Louisiane, dans l'espoir de participer à la reconquête du territoire. Son destin croise alors celui d'un autre officier de la Marine du Canada, Louis Liénard de Beaulieu. Ayant refusé d'abdiquer, ce dernier prend la route du Sud avec ses hommes, en partant d'un fort situé non loin de Sault-Sainte-Marie en Ontario. Tout sépare ces deux officiers engagés dans l'armée française. Leurs origines, leur conception de la hiérarchie militaire, leurs projets d'avenir les opposent. Ces rapports difficiles, et les intrigues qu'ils engendrent, constituent la trame de fond d'un livre qui n'a rien d'un traité historique aride.

«Joseph Gagné a accompli un très beau travail de mise en contexte et de critique des documents historiques, remarque son professeur Alain Laberge. Il nous fait prendre conscience de l'immensité de la Nouvelle-France en suivant pas à pas l'expédition de ces deux officiers.» Passionné par son sujet, l'étudiant a lui aussi pris le chemin des Grands Lacs, vers le Missouri et l'Illinois, faisant halte dans les forts qui ont jalonné le parcours de Louis Liénard de Beaulieu et de Pierre Passerat de La Chapelle. «Jusqu'à présent, la bataille des plaines d'Abraham a monopolisé l'attention sur ce qui se passait à cette époque, nous faisant oublier que la Nouvelle-France occupait un tiers du continent, fait valoir l'auteur d'Inconquis. Les habitants de la Louisiane s'inquiétaient beaucoup des conséquences que la conquête britannique aurait pour eux, car le territoire appartenait en partie encore aux Français.»

Les origines franco-ontariennes de Joseph Gagné expliquent son intérêt pour la Nouvelle-France. Né dans un village en partie francophone du nord-ouest de l'Ontario, le jeune homme a mis longtemps à trouver ses racines. Il a fallu qu'il suive un cours d'histoire sur l'Ontario français pour que tout s'éclaire soudain. Il a réalisé qu'il n'était pas un Québécois exilé loin de sa patrie d'origine, mais bien un descendant des habitants de la Nouvelle-France, un territoire qui s'étendait bien au-delà de la vallée du Saint-Laurent. Décidé à partager ses découvertes avec le plus grand nombre, l'auteur d'Inconquis espère bien écrire un jour d'autres récits historiques. En attendant, il partage sa passion en animant le blogue «Curieuse Nouvelle-France» et en présentant son livre au Salon international du livre de Québec.

Joseph Gagné sera au stand des Éditions du Septentrion au Salon international du livre de Québec, le jeudi 14 avril, de 18h à 19h, le vendredi 15 avril, de 18h30 à 19h30, et le samedi 16 avril de 15h à 16h. Plus d'information.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!