Recherche

Au temps des premiers ouvrages scientifiques

Une exposition met en valeur plusieurs livres sur la botanique et la zoologie publiés aux 17e et 18e siècles

Par : Yvon Larose
<i>Traité des arbres et arbustes qui se cultivent en France en pleine terre</i>, Henri Louis Duhamel du Monceau, Paris, H. L. Guerin & L. F. Delatour, tome 1, 1755. Collections de la Bibliothèque de l'Université Laval.
<i>Traité des arbres et arbustes qui se cultivent en France en pleine terre</i>, Henri Louis Duhamel du Monceau, Paris, H. L. Guerin & L. F. Delatour, tome 1, 1755. Collections de la Bibliothèque de l'Université Laval.
«Les oiseaux, ces beaux et aimables volatiles, ces chantres aériens, ces bipèdes volants se distinguent par leurs deux ailes empennées, leur corps couvert de plumes imbriquées, leur bec formé de mandibules nues et avancées.»

Cette description joliment tournée de la gent ailée provient de la version française d'un célèbre ouvrage du 18e siècle, Système de la nature, du non moins célèbre Carl von Linné, le naturaliste suédois qui a jeté les bases du système de classification binominale des espèces vivantes.

Le livre figure parmi les 24 ouvrages présentés depuis peu dans l'exposition Planches de rives, planches de rêves, à la salle Alcan du pavillon Alexandre-Vachon. Cette exposition tiendra l'affiche jusqu'au 5 février 2017. Elle est le fruit d'un partenariat entre la Bibliothèque de l'Université et la médiathèque Les Silos, de Chaumont, en France. La Bibliothèque a fourni les livres anciens tirés de ses collections. Les Silos, quant à eux, ont fourni les grands panneaux illustrés. En textes et en images, ils racontent le contexte historique de la publication des premiers ouvrages savants qui relatent les grandes découvertes en sciences naturelles.

«Les ouvrages exposés sont des livres que la Bibliothèque ne montre pas souvent, indique la responsable de la valorisation et des activités de médiation culturelle Stéphanie Bois-Houde. Ces ouvrages sont liés aux textes des panneaux et portent principalement sur les sciences naturelles. Ils sont des exemples des imprimés de livres savants publiés en France aux 17e et 18e siècles. Les premiers livres illustrés savants de l'histoire remontent au 16e siècle. Les progrès de l'imprimerie expliqueraient, du moins en partie, le nombre accru de publications et leur qualité. On remarque, avec le temps, un grand souci du détail et un grand soin apporté à l'impression des couleurs.»

À cette époque, des explorateurs et des naturalistes, dans un esprit de découverte, sillonnaient les mers du globe au cours d'expéditions scientifiques. En Europe, les récits de voyage illustrés de ces aventuriers d'un genre nouveau ont attiré un nombre croissant de lecteurs érudits, dont des savants. Cet engouement fut particulièrement fort au 18e siècle, appelé Siècle des lumières. L'influence des Lumières se traduit par une soif d'expliquer le monde d'un point de vue scientifique éclairé.

«Les grands explorateurs comme Louis-Antoine de Bougainville ou James Cook étaient accompagnés de dessinateurs, explique Stéphanie Bois-Houde. Cela arrivait souvent dans les expéditions de découvertes. On a donc une véracité dans les illustrations des récits de voyages. Des gens de terrain ont fait ces dessins précis et souvent artistiques. C'est comme si on y était.»

L'exposition fait la part belle à la botanique et à la zoologie. Stéphanie Bois-Houde dit avoir plusieurs coups de coeur. Elle cite notamment un livre de Henri Louis Duhamel du Monceau, Traité des arbres et arbustes qui se cultivent en France en pleine terre. «C'est un très bel ouvrage, affirme-t-elle. Il a été publié en deux tomes en 1755. Il est en noir et blanc et le contraste est très beau, surtout le détail de chacun des dessins. J'ai eu beaucoup de difficulté à choisir où ouvrir le livre pour l'exposition, tellement il y avait de choix.»

Plusieurs livres exposés sont particulièrement dignes d'intérêt. L'un d'eux est l'un des tomes de l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, un ouvrage colossal du 18e siècle produit sous la direction de Denis Diderot et de Jean le Rond D'Alembert. «L'Encyclopédie, dit-elle, reste une oeuvre magnifique. Elle est tellement riche en images. Avec toujours le souci du détail, la précision dans le dessin.» Georges-Louis Leclerc de Buffon, un naturaliste majeur, a été également un auteur prolifique. L'exposition présente deux tomes de son Histoire naturelle, l'un sur les oiseaux, l'autre sur les quadrupèdes. «Notre collection de Buffon est très riche, souligne Stéphanie Bois-Houde. La qualité des encres a été préservée. Dans les deux tomes, on peut voir des animaux aujourd'hui disparus.» Un autre incontournable est certes le récit de la première circumnavigation française, de 1766 à 1769, par Louis-Antoine de Bougainville. Le premier tome du livre, publié en 1772 par l'explorateur, s'intitule Voyage autour du monde par la frégate du roi la Boudeuse, et la flûte l'Étoile; en 1766, 1767, 1768 & 1769. «Cet ouvrage magnifique contient plusieurs cartes insérées, explique-t-elle. Elles permettent de suivre le voyage presque en temps réel.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!