Recherche

Appui à la recherche sur la mondialisation et le travail

Le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT), dont l’Université Laval est l'un des établissements fondateurs, recevra 2,5 millions de dollars sur sept ans du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada pour un important projet sur le travail et l'emploi en contexte de mondialisation. Sept professeurs du Département des relations industrielles et quatre professeurs de la Faculté de droit participent à ce projet international qui étudiera, entre autres, l'organisation transfrontalière de la production et des soins, la citoyenneté au travail et la mise en place de politiques publiques impliquant la réallocation des droits et des risques au travail, l'émergence de nouvelles formes de représentation collective et les dimensions sociales de l'avantage comparatif institutionnel.
   
«Cette subvention appuie le développement de la recherche et des études aux cycles supérieurs sur les mutations en cours dans le monde du travail. Le nouveau programme de recherche du CRIMT met notamment l'accent sur les liens entre l'emploi et les autres sphères de la société, dans une perspective internationale», affirme Jacques Bélanger, professeur au Département des relations industrielles et codirecteur du CRIMT. «Ce type de projet international est extrêmement exigeant, mais il représente une occasion unique de mieux comprendre notre propre société, d'intégrer une nouvelle génération de chercheurs à l'Université Laval et d'internationaliser les objets de la recherche en matière de travail et d’y faire correspondre les possibilités de formation pour nos étudiants», souligne de son côté Pierre Verge, professeur émérite à la Faculté de droit. Le CRIMT regroupe 75 chercheurs en provenance de 16 universités canadiennes et de 25 instituts et universités de 10 pays étrangers.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!