Recherche

À quand la 6e extinction massive de la biodiversité?

Le prochain Bar des sciences de la Société Provancher portera sur cette question

Décrit pour la première fois en 1598, le dodo était un oiseau endémique de l’île Maurice. Sa disparition survenue moins d’un siècle après sa découverte est directement imputable à l’activité humaine.
Décrit pour la première fois en 1598, le dodo était un oiseau endémique de l’île Maurice. Sa disparition survenue moins d’un siècle après sa découverte est directement imputable à l’activité humaine.
Nathalie Barrette, du Département de géographie, Pierre Legagneux, du Département de biologie, et Fritz Neuweiler, du Département de géologie et de génie géologique, sont les invités du prochain Bar des sciences de la Société Provancher. Les trois universitaires discuteront de l’effondrement possible de la civilisation industrielle et d’une éventuelle extinction massive de la biodiversité, la sixième de l’histoire terrestre.

La rencontre aura lieu le jeudi 15 novembre, à 19h30, à la brasserie artisanale La Korrigane, située au 380, rue Dorchester, dans le quartier Saint-Roch à Québec. Les frais d’entrée sont de 5$ pour les membres de la Société Provancher et de 7$ pour les non-membres. Il faut réserver sa place en écrivant à celine.filteau@provancher.org.

Pour information.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!