Chroniques

Dans les médias

Christian Carles, Normand Voyer et Nathalie Gravel sur le télescope spatial James-Webb, la pilule Over EZ et l'éventuelle présence commerciale américaine à Cuba

Sur le télescope spatial James-Webb


Le monde de l'astronomie attend fébrilement l'arrivée du télescope spatial James-Webb, qui devrait être lancé en octobre 2018. Beaucoup d'attentes sont placées dans cet instrument qui succédera au télescope spatial Hubble. «La surface de son miroir est 9 fois plus grande et ses composantes optiques sont plus précises. Il permettra de voir plus loin dans l'espace et donc plus loin dans le passé. On pourra remonter jusqu'à 13,5 milliards d'années, soit relativement tôt après le Big Bang. C'est un progrès énorme, un pas de géant par rapport à Hubble.»

Christian Carles, doctorant au Département de physique, de génie physique et d'optique

Les matins éphémères, CKRL, 10 novembre

Sur la pilule Over EZ


Over EZ, une nouvelle pilule «miracle» contre la gueule de bois, ne fait pas l'unanimité. Selon Normand Voyer, l'un de ses ingrédients les plus intéressants est la cystéine. Cet acide aminé est essentiel à la production d'un «nettoyant naturel» qui dégrade l'acétaldéhyde, ce produit toxique généré par l'alcool. Rien n'indique cependant que le corps manque de cystéine quand on lève le coude. «On parle de lien indirect. On n'a aucune démonstration scientifique que prendre de la cystéine va aider à dégrader l'acétaldéhyde. Aucune.»

Normand Voyer, Département de chimie

La Presse Plus, 13 novembre

Sur l'éventuelle présence commerciale américaine à Cuba


En 2015, plus de 160 000 Américains ont visité l'île de Cuba. Cette affluence soudaine s'explique par les assouplissements apportés par l'administration Obama à l'embargo américain. Cela dit, l'ouverture de commerces à restauration rapide américains n'est pas pour demain à La Havane. Selon Nathalie Gravel, il faut voir plus loin que la relation entre les deux pays pour parler de changement. «Il y a un autre acteur plus important que les États-Unis, c'est la Chine, qui place ses pions dans l'économie cubaine.»

Nathalie Gravel, Département de géographie

La Presse, 12 novembre

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!